•      La météo pluvieuse ne nous làche pas, nous faisons l'impasse sur nos randos habituelles pour filer vers le Monte Tolù, qui est parait-il, un des plus beaux points de vue sur toute la Balagne. Après une longue recherche sur la carte nous trouvons le parcours routier pour y aller, ce sera une bonne dose de toutes petites routes de montagnes Corses, un régal !

    Il nous faut aller vers un village nommé Spéluncatu situé peu après Nessia, mais il faut prendre une bifurcation et sur place, aucune indication, seul le sens de l'orientation et une confirmation du GPS de rando nous le confirmerons, c'est bien cette toute petite route tortueuse à souhaits qu'il faut prendre.

    Sur le topo guide  consulté, l'auteur fait partir la rando du col de Bocca di a Battaglia, mais comme ça ne me convient pas (pas assez de dénivelé) nous allons démarrer d'un peu plus bas sur la route, entre deux lacets serrés où le Tra Mare e Monti qui arrive de Speluncatu passe, il nous suffira de trouver ce croisement route/sentier ce qui fut tout compte fait, chose facile.

    La voiture garée sur la bas-côté nous filons vers le poteau indicateur de rando vu en passant.

    La grimpette va être rude, nous allons rajouter 150m de dénivelé à cette rando courte mais fortement pentue.

    Le Tra Mare e Monti est comme toujours une ancienne voie pour le déplacement des hommes, bien avant la construction des routes, les vestiges d'une calade taillée " au pas du mulet" sont par endroits encore bien visibles. 

    Balagne, le Monte Tolu

     coup de zoom sur Speluncatu depuis le point de parking, de gros nuages arrivent de la mer, pas si éloignée, ici en Corse mer et montagne sont inséparables. En face, la montagne, le Monte Tolù n'est pas visible, plus haut et plus en arrière.

    Balagne, le Monte Tolu

    Départ sur un raidillon puis poursuite en forte pente et de nombreux lacets, le Tra Mare e Monti est couvert d'herbes et plantes qui sont chargées de toutes les pluies des jours derniers, ce n'est pas aujourd'hui que nos chaussures de marche vont sécher. 

    Balagne, le Monte Tolu

    quelques fleurs rabattues par les pluies essaient donner un peu de couleur et de grosses vesses de loup sortent de l'herbe comme des balles de golf qui seraient venues se perdre ici.

    Balagne, le Monte Tolu

     Balagne, le Monte Tolu

    les nuages venant d'en bas grimpent plus vite que nous, nous les voyons ramper le long du flanc de la montagne qu'ils absorbent peu à peu 

    Balagne, le Monte Tolu

     le village en bas, profite d'une trouée très temporaire

    Balagne, le Monte Tolu

     au bocca di Croce d'Olu, la visi est limitée à 50m tout au plus 

    Balagne, le Monte Tolu

    nous sommes maintenant à 1087m, 150m d'avalés en peu de distance, le Monte Tolù est encore un peu plus haut à 1332m. 

    Balagne, le Monte Tolu

    le sentier est bien balisé, un peu trop peut-être, mais il est évident que les bergers, à juste titre, n'aiment pas voir les randonneurs filer n'importe où. 

    Balagne, le Monte Tolu

     des orchis bien détrempés sortent la tête des herbes hautes

    Balagne, le Monte Tolu

    les nuages fondent sur nous, l'humidité est omniprésente mais il ne fait pas froid...tant qu'on marche. 

    Balagne, le Monte Tolu

    de gros rochers sont à contourner, parfois de manière vertigineuse 

    Balagne, le Monte Tolu

     après un passage dans des roches sculptées par l'érosion, nous arrivons sur une longue croupe herbeuse

    Balagne, le Monte Tolu

     tout en bas sur la plateau, les vaches nous regardent passer, à défaut du train !

    Balagne, le Monte Tolu

    puis la sente se faufile dans des éboulis de roches éclatées, la visi est nulle 

    Balagne, le Monte Tolu

    Balagne, le Monte Tolu

    nous passons au pied du sommet que tout bà l'heure, nous voyons d'en bas, nous sommes à environ 1200m d'altitude

    Balagne, le Monte Tolu

     des asphodèles survivantes se détachent dans le gris du ciel

    Balagne, le Monte Tolu

     encore des blocs éclatés puis nous arrivons au bocca di Tassi, petit col où quelques vaches paissent paisiblement

    Balagne, le Monte Tolu

    la sente traverse la prairie et nous filons directement au pied du Monte Tolù, les choses sérieuses commencent 

    Balagne, le Monte Tolu

    Le sommet ne peut être atteint que par l'escalade (à mains nues, pas de corde nécessaire, juste un peu d'attention)  d'une cheminée qui étant mouillée demande beaucoup de vigilance

    Balagne, le Monte Tolu

    c'est par là ! 

    Balagne, le Monte Tolu

    Les bâtons de marche sont rangés et les mains sont sorties des poches 

    Balagne, le Monte Tolu

    les nuages arrivent à grande vitesse poussés par un petit vent bien décidé. 

    Balagne, le Monte Tolu

     une ouverture sur le vide, le cheminement part sur la droite

    Balagne, le Monte Tolu

    contourne de gros blocs 

    Balagne, le Monte Tolu

    et une autre cheminée nous permet d'arriver au sommet par une vire assez aérienne 

    Balagne, le Monte Tolu

    le plus beau panorama sur la Balagne s'offre à nous, il suffit de percer la coton épais des nuages ! 

    Balagne, le Monte Tolu

     Visi à moins de 30m, pour le panorama exceptionnel, il faudra revenir (avec plaisir d'ailleurs).

    Balagne, le Monte Tolu

    Balagne, le Monte Tolu

    Bon...tout compte fait je me tape un sieston rapide avant de repartir

    Balagne, le Monte Tolu

    parcours exactement en sens inverse, nous avons grimpé 500m de dénivelé sur 3km500 

    Balagne, le Monte Tolu

    les fesses servent à freiner quand ça glisse 

    Balagne, le Monte Tolu

     Balagne, le Monte Tolu

     Balagne, le Monte Tolu

    tout en bas, côté opposé à notre arrivée, un village et son église pas vus à l'aller sortent du brouillard 

    Balagne, le Monte Tolu

    au bocca di Tassi les vaches ne sont plus que des ombres dans le brouillard

    Balagne, le Monte Tolu

    plus bas, la lumière revient un peu, les nuages ayant pris de la hauteur

    Balagne, le Monte Tolu

    dans l'éclaircie, un joli coin de Balagne se dévoile jusqu'à la mer 

    Balagne, le Monte Tolu

    la descente est rapide mais pas facile les genoux encaissent tout. Nous arrivons à proximité du virage où est garé le Duster, fin de rando humide. 

    Balagne, le Monte Tolu

      Balagne, le Monte Tolu

    Une courte rando de montagne d'environ 7km200 pour un dénivelé cumulé de 500m exclusivement sur la parcours "aller".

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     


    2 commentaires
  •      Pour cette nouvelle journée en Balagne, la météo est très pessimiste, de la pluie, de la pluie, aucune autre possibilité.

    Nous n'allons pas rester enfermés pour autant, alors ce sera une petite et courte balade mais ô combien superbe. Nous l'avons déjà faite lors d'un précédent séjour et le souvenir en est très beau.

    Nous filons vers le Fango ce fleuve qui descend de la montagne pour se jeter dans la mer du côté de Galéria.

    La vallée du Fango, nous y reviendrons avant la fin de ce séjour pour une autre rando, un peu plus musclée cette fois.

    La voiture est garée à la sortie du charmant et paisible village de Tuarelli sur la rive droite du Fango qui roule de grosses eaux.

    Un peu plus loin nous prenons le sentier balisé orange "tra Mare  e Monti" qui monte vers la Punta Bonassa dans la forêt de Bonifatu.  

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Les pluies des jours précédents ont détrempé les sentiers, chaque fois que nous touchons une branche d'arbuste c'est la douche assurée. 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    le sentier part sur la gauche en rude montée 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    dans une végétation bien fleurie, si les fortes pluies sont désagréables pour le vacancier, elles sont un bonheur pour la Nature. 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     les adorables lavandula stoechia "lavande papillon"

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Rapidement nous quittons le Mare e Monti (très beaux sentiers reliant mer et montagne spécifiques à la Corse) pour prendre une sente qui file quasi horizontalement vers un village abandonné dont il ne reste que quelques vieilles pierres qui se cachent dans les ronces et un très beau four à pain, Prunicciale est en vue !

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     en face, au loin, de l'autre côté du Fango, dans le vallon nous apercevons la maisons forestière de Piriu où nous passerons lors de notre prochaine rando au Bocca de Eltru.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Prunicciale est là, encore bien plein de cette vie qui l'a pourtant abandonné à la végétation et condamné à l'oubli des hommes. Quelques murs de pierres sèches et le four à pain est là, comme dans notre souvenir, il n'a pas changé il est là pour l'éternité...il résiste !

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    dans les fourrés quelques vestiges de vaisselle brisée, pourquoi les hommes ont-ils quitté ce village aussi vite ?  

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     Ces vieilles pierres sont pour moi comme un aimant, je fouine, je renifle comme un chien de chasse les traces de vie, l'âme de ces vies qui ont aimé et souffert dans ces village loin de tout.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

    nous descendons ce qui pouvait être la grand'rue, la calade de galets apparaît encore, le muret en pierres sèches nous guide vers le cours d'eau, au bas du village.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     la végétation mange et digère , inexorablement.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     

    tiens, ici, une gros morceau brisé de  tian en terre cuite (tian = plat profond en terre cuite).Balagne, La boucle de Prunicialle

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     le petit cours d'eau, inévitable car sans eau il n'y aurait pas eu de village

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    nous le traversons à gué et tout de suite c'est une longue remontée en face, dans une forêt de chênes verts (yeuses)  et en de nombreux endroits, les vestiges de charbonnières sont encore visibles. Ces gens ici vivaient-ils de commerce du charbon de bois ? 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

    puis tout en haut du versant nous atteignons la châtaigneraie 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    alignés au cordeau, ils sont immenses et  vieux de plusieurs siècles 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     et encore bien vivants...que la Nature est belle !

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     en contrebas, une ruine, ce serait une chapelle (ça c'est quasiment sûr, vu la forme de la base avec son abside bien orientée à l'est) qui daterait du XIIème siècle : la chapelle Saint Georges.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    au sortir de la châtaigneraie nous  nous retrouvons sur un sentier en balcon, une grosse centaine de mètres au dessus du Fango, rive droite.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     en face les sommets sont dans les nuages qui deviennent de plus en plus gros et bas.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Nous filons maintenant vers Manso, un tout petit village de quelques maisons où nous amorcerons notre retour en longeant le fleuve 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Quelques vaches et leurs veaux, ils vont se mettre de côté pour nous laisser passer, les veaux tout de même un peu peureux vont se bousculer pour entrer à couvert sous les arbres 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     un oratoire modeste en bordure du sentier

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    en bas au loin, le pont de Manso qui enjambe le Fango 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    et le village aux maisons éparpillées 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    en vue de Manso, le sentier se faufile entre les propriétés 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    passe tout près d'oliviers plus que centenaires 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    longe de jolis portails récupérés dans la chambre de l'arrière grand-mère 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    et pile au moment de la pause de midi, la pluie attendue mais pas vraiment souhaitée est là, au rendez-vous. 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    le retour sur la berge du Fango va nous faire patauger dans la flotte 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

    et ne va pas nous quitter jusqu'à l'arrivée.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    rendant un passage câblé d'ordinaire facile, particulièrement glissant, la corde mise en place n'est, ce coup-ci, pas inutile, le Fango est juste en dessous, 10m plus bas à la verticale .

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Les chaussures sont remplies d'eau, bien que particulièrement étanches les Salomon 4D se remplissent tout de même facilement par l'ouverture ! Elles mettront trois jours à sécher.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle 

     Une très belle balade malgré la pluie d'environ 9km300 pour un cumul de dénivelé de 320m.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     


    2 commentaires