• Balagne, La boucle de Prunicciale

         Pour cette nouvelle journée en Balagne, la météo est très pessimiste, de la pluie, de la pluie, aucune autre possibilité.

    Nous n'allons pas rester enfermés pour autant, alors ce sera une petite et courte balade mais ô combien superbe. Nous l'avons déjà faite lors d'un précédent séjour et le souvenir en est très beau.

    Nous filons vers le Fango ce fleuve qui descend de la montagne pour se jeter dans la mer du côté de Galéria.

    La vallée du Fango, nous y reviendrons avant la fin de ce séjour pour une autre rando, un peu plus musclée cette fois.

    La voiture est garée à la sortie du charmant et paisible village de Tuarelli sur la rive droite du Fango qui roule de grosses eaux.

    Un peu plus loin nous prenons le sentier balisé orange "tra Mare  e Monti" qui monte vers la Punta Bonassa dans la forêt de Bonifatu.  

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Les pluies des jours précédents ont détrempé les sentiers, chaque fois que nous touchons une branche d'arbuste c'est la douche assurée. 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    le sentier part sur la gauche en rude montée 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    dans une végétation bien fleurie, si les fortes pluies sont désagréables pour le vacancier, elles sont un bonheur pour la Nature. 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     les adorables lavandula stoechia "lavande papillon"

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Rapidement nous quittons le Mare e Monti (très beaux sentiers reliant mer et montagne spécifiques à la Corse) pour prendre une sente qui file quasi horizontalement vers un village abandonné dont il ne reste que quelques vieilles pierres qui se cachent dans les ronces et un très beau four à pain, Prunicciale est en vue !

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     en face, au loin, de l'autre côté du Fango, dans le vallon nous apercevons la maisons forestière de Piriu où nous passerons lors de notre prochaine rando au Bocca de Eltru.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Prunicciale est là, encore bien plein de cette vie qui l'a pourtant abandonné à la végétation et condamné à l'oubli des hommes. Quelques murs de pierres sèches et le four à pain est là, comme dans notre souvenir, il n'a pas changé il est là pour l'éternité...il résiste !

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    dans les fourrés quelques vestiges de vaisselle brisée, pourquoi les hommes ont-ils quitté ce village aussi vite ?  

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     Ces vieilles pierres sont pour moi comme un aimant, je fouine, je renifle comme un chien de chasse les traces de vie, l'âme de ces vies qui ont aimé et souffert dans ces village loin de tout.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

    nous descendons ce qui pouvait être la grand'rue, la calade de galets apparaît encore, le muret en pierres sèches nous guide vers le cours d'eau, au bas du village.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     la végétation mange et digère , inexorablement.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     

    tiens, ici, une gros morceau brisé de  tian en terre cuite (tian = plat profond en terre cuite).Balagne, La boucle de Prunicialle

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     le petit cours d'eau, inévitable car sans eau il n'y aurait pas eu de village

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    nous le traversons à gué et tout de suite c'est une longue remontée en face, dans une forêt de chênes verts (yeuses)  et en de nombreux endroits, les vestiges de charbonnières sont encore visibles. Ces gens ici vivaient-ils de commerce du charbon de bois ? 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

    puis tout en haut du versant nous atteignons la châtaigneraie 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    alignés au cordeau, ils sont immenses et  vieux de plusieurs siècles 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     et encore bien vivants...que la Nature est belle !

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     en contrebas, une ruine, ce serait une chapelle (ça c'est quasiment sûr, vu la forme de la base avec son abside bien orientée à l'est) qui daterait du XIIème siècle : la chapelle Saint Georges.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    au sortir de la châtaigneraie nous  nous retrouvons sur un sentier en balcon, une grosse centaine de mètres au dessus du Fango, rive droite.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     en face les sommets sont dans les nuages qui deviennent de plus en plus gros et bas.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Nous filons maintenant vers Manso, un tout petit village de quelques maisons où nous amorcerons notre retour en longeant le fleuve 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Quelques vaches et leurs veaux, ils vont se mettre de côté pour nous laisser passer, les veaux tout de même un peu peureux vont se bousculer pour entrer à couvert sous les arbres 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

     un oratoire modeste en bordure du sentier

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    en bas au loin, le pont de Manso qui enjambe le Fango 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    et le village aux maisons éparpillées 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    en vue de Manso, le sentier se faufile entre les propriétés 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    passe tout près d'oliviers plus que centenaires 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    longe de jolis portails récupérés dans la chambre de l'arrière grand-mère 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    et pile au moment de la pause de midi, la pluie attendue mais pas vraiment souhaitée est là, au rendez-vous. 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    le retour sur la berge du Fango va nous faire patauger dans la flotte 

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle

    et ne va pas nous quitter jusqu'à l'arrivée.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    rendant un passage câblé d'ordinaire facile, particulièrement glissant, la corde mise en place n'est, ce coup-ci, pas inutile, le Fango est juste en dessous, 10m plus bas à la verticale .

    Balagne, La boucle de Prunicialle

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Les chaussures sont remplies d'eau, bien que particulièrement étanches les Salomon 4D se remplissent tout de même facilement par l'ouverture ! Elles mettront trois jours à sécher.

    Balagne, La boucle de Prunicialle

     Balagne, La boucle de Prunicialle 

     Une très belle balade malgré la pluie d'environ 9km300 pour un cumul de dénivelé de 320m.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

    « Balagne, la boucle des Finocchi en forêt de BonifatuBalagne, le Monte Tolù »

  • Commentaires

    1
    le vieux scaf
    Samedi 2 Juin à 08:23

    Quelle beauté la Corse. Votre prochain séjour, il faudré le faire dans le sud et voir l'Uomo di Cagna. on y voit la mer de chaque côté de l'île.

    2
    Samedi 2 Juin à 21:25

    Pas de bol, la météo n'était pas au rendez-vous, mais vous avez malgré tout persévéré ! Bravo à vous. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :