• Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Un petit retour dans nos calanques de fin de saison.  Et pourquoi pas un bain de mer à la calanque de Podestat ?

    Boin OK mais pas en y allant en direct, un petit détour par le somptueux, mais délicat, passage du pas de la Demi-Lune...

    Voiture garée à l'entrée du village-calanque de Callelongue, nous prenons l'avenue des Pébrons pour, assez vite, nous retrouver au départ du sentier vert qui grimpe au pied du rocher des Goudes, puis au pied de la grotte de l'Ermite. 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    Le ciel est gris-sale mais la température est estivale, dans une petite trouée de soleil, le sommet de la Tête du Trou du Chas (avec un "S" , il ne s'agit pas du trou d'un minou...) resplendit dans une jolie lumière, le trou du Chas, n'étant pas bien visible d'ici (semblable au chas d'une aiguille bien entendu) 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    sur l'autre versant du vallon de Miougranier, le rocher Saint-Michel écrase le panorama de sa masse homogène, l'entrée de la grotte de l'Ermite étant bien visible 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     le sentier vert, pierrier étroit, se termine par le passage de quelques petits ressauts faciles

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    et au pied de la grotte de l'Ermite, offre une très belle vue sur l'île Maïre, son tiboulen l'îlot Peyro et la pointe de la Baleine qui précède le chenal des Croisettes 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    Sous la grotte, nous quittons le sentier vert pour le pointillé jaune qui file, à flanc de paroi, vers les Lames et le Pas de la Demi-Lune assez exposé. 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     le sentier devient de plus en plus étroit et demande à ne pas être sujet au vertige

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    la trouée du Pas de la Demi-Lune, permet de passer de l'autre côté des Lames, un vent violent s'y engouffre 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    sur la roche calcaire du bas des Lames, nous faisons une courte pause, devant nous, l'archipel des îles de Riou s'étale sur une mer lisse et belle.

    de gauche à droite, une partie de l'île Plane, plus en arrière Riou la reine, puis Jarre et Jarron qui se touchent presque 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Nous poursuivons le sentier au pied des parois du rocher Saint-Michel, en direction du vallon de la Mounine

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    avec une descente assez raide et parfois glissante

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     nous rejoignons le sentier jaune qui va au col de la Galinette en passant devant les quelques petites grottes dans un couloir d'aragonite 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    le vallon de la Mounine est laissé, nous filons vers le col de la Galinette où nous arrivons assez vite  

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    puis là, nous quittons le jaune pour un sentier débalisé qui descend vers le plan des Cailles, à l'entrée du Malvallon 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     tout en bas, le début du Malvallon et le Plan des Cailles qui portent tous deux, encore, les stigmates du grand incendie qui les a ravagés.

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    traversée du Plan des Cailles, les agaves arrachées à grand frais par des écolos pointilleux acharnés à lutter contre les espèces non endémiques, repoussent ici et là...en grand nombre, un beau pied de nez ! Comme quoi quand on fait un travail, on doit le bien faire !

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     arrivés à la calanque de Marseilleveyre, nous prenons, vers l'est, le sentier des Douaniers balisé en noir et en GR. La calanque des Queyrons est laissée sur le côté

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    et nous arrivons en surplomb de Podestat aux eaux vertes lumineuses 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     l'ancien sentier pour y descendre est bien caché par de jeunes pins, des escaliers taillés dans la roche et plus ou moins maçonnés par les pêcheurs qui, dans l'ancien temps, peuplaient cette calanque, nous permettent d'aborder la plage de galets sans faire le grand détour.

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    Petite hésitation...puis baignade l'eau est fraîche sans être froide et pour fêter ça un rayon de soleil vient s'inviter longuement avant de disparaître derrière les nuages gris

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     Le retour à Callelongue se fait en bord de mer, par le sentier des Douaniers, 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    passage au-dessus de la calanque de Marseilleveyre bien animée 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    les vestiges de la batterie d'Esteou de Bocque dite aussi "Le Théâtre".

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    puis ce sont les quelques ressauts sous les arbres, attention aux branches basses, ça fait mal 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    pour passer au-dessus de la calanque de la Mounine la bien nommée 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    et enfin, la grimpette sur les roches usées et glissantes du Cap de la Poulidette 

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

    qui nous offre la vue sur l'entrée de la calanque de Callelongue, l'île Maïre et le cap des Croisettes. Le sentier vire à droite et redescend sur le village de Callelongue, fin d'agréable rando calanquaise.

    Calanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    « Gorges du Destel, la grotte Monnier, du Berger, du Patrimoine, du Pin...Les AH dans les gorges de l'Estoublaïsse, 6 octobre 2019 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Octobre à 09:01

    L'avez vous vue la Mounine ??? Et l'eau était bonne. Je me serais bien baignée moi aussi, cette jolie petite plage déserte m'aurait bien plu ! Bises

      • Samedi 5 Octobre à 09:07

        Rire...à toi je ne vais apprendre pourquoi cette calanque s'appelle comme ça ! 

        La calanque de Podestat, en cette saison est rarement bondée, mais jamais totalement déserte et l'eau t est toujours fraîche même en été comme dans toutes les calanques .

        plein de bises amie.

        jluc

    2
    loridon
    Samedi 5 Octobre à 14:39

    "La mounine, la bien nommée" cela veut dire quoi ? Le podestat idem, ce n'était pas un fonctionnaire génois ?

     

      • Samedi 5 Octobre à 16:51

        Salut Gérard

        Euh, la mounine, tous les marseillais connaissent ce surnom donné très gentiment au...sexe de la femme. regarde bien la forme de cette calanque vue d'en dessus, longue étroite et si belle ! 

        D'ailleurs il n'y a dans ce surnom rien de péjoratif, bien au contraire, puisque en Provence, on appelle souvent sa petite fille "ma nine"...diminutif de mounine.

        Quant à un podestat, c'est en effet le nom donné à quelqu'un d'important, pas obligatoirement génois ni fonctionnaire.

        à quelqu'un ou à quelque chose, comme cette si belle et si importante calanque...aux yeux des pêcheurs et des contrebandiers de l'ancien temps. Il y a une cinquantaine d'années, il y avait encore quelques cabanes de pêcheurs dans la calanque, ainsi qu'une gargotte.

        J'en parle dans mon roman "petits mensonges entre amis" dans l'histoire nommée "le chinois des calanques" chapitre VI. livre que tu dois avoir je pense.

        amitiés

        jluc

    3
    Lundi 7 Octobre à 20:33

    Encore une superbe balade! Mais vous me faites peur tous les 2 de grimper comme ça, rien que de vous voir, j'ai le vertige!! Qu'est-ce que j'aimerais balader comme ça! Quand j'étais jeune........

    Bisous mon gàri!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :