• Gavarnie, le lac des Gloriettes

     J3 et dernier de notre séjour en Hautes Pyrénées, ce matin-là direction le lac des Gloriettes, il y a un brouillard "à couper au couteau".

    Notre hébergeur nous dit que peut-être, là-haut nous serons au-dessus des nuages...eh bien non, même les locaux se trompent parfois !

    Dans la montée en lacets serrés, la visi en voiture ne dépasse pas quelques mètres, le parking est dans le coton, j'ai même un peu de mal à trouver le début de notre parcours. Consolation, il ne pleut pas et il ne fait pas froid, alors nous partons... 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Iris des Pyrénées, qui est paraît-il à l'origine des iris cultivés

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    dans le brouillard, quelques moutons curieux viennent à notre rencontre 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     des roches erratiques parsèment la prairie, nous entendons l'eau en contrebas, mais ne voyons rien, en principe, d'après la carte nous sommes au bord du lac, ou pas très loin.

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Gavarnie, le lac des Gloriettes

    Aconit napel 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    la trace est facile à suivre en ne s'en éloignant pas trop 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     un torrent devant nous et quelques vaches en liberté 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     le pont de l'Espuguette  sur le gave de l'Estaubé

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     le gave de l'Estaubé qui alimente le lac, que l'on devine vaguement en aval

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    rencontre bovine...madame ne voulait pas se laisser caresser le front, elle a beaucoup secoué la tête de droite à gauche, je n'ai pas insisté, c'est qu'elle a de belles cornes pointues.

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     illusion, une vache à corps de pierre ou rocher à tête de vache...au choix ! 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    en bas...le lac et le débouché du gave dans des gorges  

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Gavarnie, le lac des Gloriettes

     chardon Reine des Alpes

    le gave qui alimente le lac dans le fracas de l'eau qui rencontre les blocs de roches éboulées

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     la sente est maintenant en balcon au-dessus du lac, toujours quasi invisible

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    Nous avons presque fini le tour du lac, un poteau indicateur nous invite sur la plateau de Coumély, un peu plus haut et peut-être au-dessus des nuages (eh bien non, toujours pas ! )  

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    grimpette à l'aveugle, nous ne savons pas où nous allons, mais nous y allons 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    une maison qui fait buvette (fermée pour ce matin) 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    sur une butte, une indication "table d'orientation, nous y allons...pour voir qu'on ne verra rien ! 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Nous continuons encore un peu, de belles maisons typiques de la région, sortent brutalement de la brume

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    parfois accolées à la roche 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Gavarnie, le lac des Gloriettes

     nous pourrons dire qu'aujourd'hui, ce n'est pas la vue qui nous enchante, on se dirait en Ecosse !

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Rhododendrons

    Sur le plateau, vers midi, les nuages tendent à se dissiper, la vue s'ouvre légèrement, nous cherchons une roche plate et sèche pour la pause du médio 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     source captée, la "fontaine de Marc"

    Pause en compagnie des marmottes qui jouent à cache-cache avec nous (méga coup de zoom)

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     pour le retour au lac, nous passons par un sentier qui descend dans le vallon, invisible en montant dans le brouillard

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

    un rapace nous survole, ce n'est pas un vautour, mais un ? (le vol n'est pas celui du vautour) 

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     les butineurs sont enfin sortis et s'affairent

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     le plateau est superbe, quelques maisons y sont, et pour beaucoup en fort bon état, mais fermées.

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     puis c'est la descente vers le lac, les nuages sont dissipés, la vue commence à s'ouvrir enfin !

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Gavarnie, le lac des Gloriettes

    la buvette est maintenant ouverte, nous en profitons...puis c'est la descente vers le barrage EDF qui date des années 50.

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     traversée du barrage et retour au parking maintenant bondé, le lac des Gloriettes est un lieu de tourisme visiblement réputé.

    Gavarnie, le lac des Gloriettes

     Jolie balade, le brouillard ayant donné un charme particulier à une grande partie du parcours.

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Gavarnie, la grande cascadeDevoluy, Chaudun par le sentier des cascades »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Juillet à 07:35

    Ouf, la vue était beaucoup plus dégagée quand vous êtes arrivés au lac, petit mais très beau ! Et bien quelle journée ... Mais superbes malgré tout tes photos l'ami. Plein de bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :