• N.D. de Thines, sur les pas des Hommes du XIIème siècle...

     Notre Dame de Thines, avant de venir ici, en sud Ardèche je n'en avais jamais entendu parler...et pourtant !

    Bâtie sur un piton rocheux quasi inaccessible, des hommes ont charrié des blocs de granit, de grès rose et beige depuis les carrières situées tout en bas dans la vallée, perdu ici, dans ce vallon escarpé, un chef d'œuvre de l'art roman nous attend.

    Nous démarrons sur la D10, juste devant l'auberge de Peyre, qui fut en son temps un très gros relais muletier.

    Relais muletier datant du XIIIème siècle, le Peyre était le lieu de croisement des colonnes de mulets venant de Vans avec ceux de Joyeuse, il est dit qu'on y a vu plus de 300 mulets "quillés" là devant l'hôtelerie solitaire de ce plateau désert.

    Avant d'aller rejoindre l'esprit des compagnons bâtisseurs à l'église de Thines, filons sur les chemins muletiers de ces grands voyageurs. Une rando qui démarre en me mettant une énorme pression par la force de ces symboles. 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Nous filons sur la voie romaine sur une grosse centaine de mètres, puis à gauche part le sentier qui dégringole vers Thines, un vent froid nous bouscule un peu, ça ne durera pas. 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Décor de lauzes agrémenté de bruyères, parfois un arbre solitaire se fait remuer par le vent. 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    sentier muletier...les vestiges montrent bien harassant travail de l'homme pour empierrer ces sentes et les sécuriser.

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Perdu dans mes pensées, je me dis qu'ici, on ne va pas rencontrer des hordes de touristes...(pourtant il en faut et nous le sommes aussi)

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     sur un promontoire, une croix métallique blanche se dresse

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Le regard s'abaisse, grande claque émotionnelle, en bas, sur son piton...Thines la majestueuse se dresse.

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Changement de terrain, la nature du sol à changé, les châtaigniers abondent , c'est ce que nous avait expliqué notre logeur le pompier amoureux de  soun païs, "vous verrez, en quelques mètres, on passe des pins aux châtaigniers, les plissements terrestres brutaux ont laissé leur empreinte."

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Fin de la longue descente tortueuse, nous entrons dans le village, loin d'être abandonné, il est tout simplement calme.

    Porte d'entrée, le monument  sculpté par Marcel Bacconnier en hommage aux victimes du massacre perpétré par les troupes allemandes le 04 août 1943 nous accueille, œuvre gigantesque finement ciselée !

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Traversée de Thines par les ruelles étroites...et coup de cœur immédiat pour ce village !

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Et puis, la voilà, celle pour qui nous sommes venus...

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Un escalier monumental permet d'y accéder

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Le linteau de la porte d'entrée est décoré d'une frise qui symbolise l'entrée de Jésus à Jérusalem , la Cène et le baiser de Judas

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Des statues adossées aux colonnes de grès rose et beige sont érodées, mais en y regardant bien, on peut encore apercevoir la finesse des coups de burins (tarabiscot) des sculpteurs

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     L'intérieur...Une merveille d'harmonie, les compagnons bâtisseurs ont joué de la corde à treize nœuds, du compas et de l'équerre, c'est clair !

    Quand on pense que ces édifices datent du XIIème siècle, bâtis sans machine, sans aucune connaissance des mathématiques, seulement (si l'on peut dire, car c'est énorme ! ) à l'aide du savoir transmis de maître à l'élève (lapin) et en application du nombre d'Or des druides...

    N.D. de Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle...

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     le superbe escalier pour accéder aux cloches (fermé par sécurité)

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Notre Dame de Thines

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    décoration du pilastre qui permet de passer du fût de la colonne au chapiteau.

    La porte, étonnament placée à 90° de l'orientation romane (est-ouest)  s'ouvre sur la vallée, au bas des escaliers, un grande croix de fer.

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Eglise Romane  du XII ème siècle, classée monument historique  en 1848, Notre Dame de Thines, est un joyau d'architecture, de sculpture et de décoration. Construite en granit clair et grès rouge et beige, elle réunit à elle seule tous les éléments qui font la beauté de l'art roman. 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     A l'extérieur, une sympathique "aire de pique nique" est mise à disposition du marcheur, avec eau potable S.V.P !

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     les murs accrochent un joli bouquet de coquelicots

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    Un slogan que je vais faire mien !  

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     A regrets, car je resterais ici des heures à me ressourcer, nous prenons le chemin du retour, et de la remontée, plus de 400m de grimpe ininterrompue.

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     derrière nous Thines montre son plus beau visage

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    le GRP Cevenol nous entraîne au passage d'un gué dit "mare des grenouilles", eau fraîche qui ruisselle de la montagne et dans l'eau... 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    une toute jeune salamandre tachetée,  les tâches jaunes au niveau des pattes la différencie des tritons,

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    la remontée continue, le GRP serpente et nous fait traverser plusieurs vallons 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     digitale pourpre

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     nous arrivons au hameau de Blacherette, puis la grimpe recommence, rapidement le décor change

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    les châtaigniers font place aux résineux, sur le sol, les lauzes sont remplacées par un épais tapis d'aiguilles de pins 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    un belvédère sur le bord de la falaise pour un dernier regard à Thines 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    le sentier reste maintenant en balcon, deux maisons ruinées sont au bord du vide 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

    le plateau réapparaît, bruyères et garrigue sont notre décor jusqu'à retrouver les lauzes malaisées de la voie romaine, puis l'auberge des Muletiers. 

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     

    N.D. de Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle...

      Sur les traces des grands bâtisseurs, Compagnons et Bénédictins du XIIème siècle, une balade d'environ 10km400 et 425m de dénivelé qui restera gravée parmi les plus fortes en émotions, marcher ce n'est pas seulement mettre un pied devant l'autre.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    Thines, sur les pas des hommes du XIIème siècle

     

     

    « Bois de Païolive, les balcons du ChassezacChassezac, le cirque d'Endieu »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Juin à 21:21
    Un billet différend de ceux auxquels nous sommes habitués mais je comprend ton émotion ,,Bises l'ami,
    2
    Loridon gérard
    Jeudi 15 Juin à 07:23

    C'est beau les cévennes, vous devriez vous y chercher un mazet.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :