• Le Bénitier d'Agnis

    Le plateau d'Agnis et le massif de la Petite Colle regorgent de curiosités, le Bénitier et le Pont Naturels en font partie et seront le thème de cette balade.

    Une rando dans le décor de mon dernier roman : La Fille aux yeux mauves, une masco de Provence au XIXème siècle. Bientôt disponible.

    Le Bénitier d'Agnis

    Direction Mazaugues, la voiture est garée au début de la piste forestière de Caucadis, nous laissons de côté le désagréable GR qui grimpe sur les crêtes au profit d'une sente, dont la pente plus régulière et ombragée nous emmène exactement là où nous le voulons sur les crêtes. 

    Le Bénitier d'Agnis

     en cette saison, la végétation abondante masque fortement la vue sur la vallée et, ce n'est pas plus mal, sur l'horrible champs de panneaux solaires, une verrue dans la nature.

    Le Bénitier d'Agnis

    la sente est bordée de quelques fleurs qui arrivent à donner de la couleur dans ce décor d'un vert dominant.

    Le Bénitier d'Agnis

    La Mélisse sauvage abonde, appelée aussi Mélitte à feuilles de mélisse 

    Le Bénitier d'Agnis

     de même que d'inattendues Centaurées.

    Encore deux ou trois lacets et le sentier qui chemine en bordure du vide, va nous emmener sur les crêtes.

    Le Bénitier d'Agnis

     Le Bénitier d'Agnis

    la grande tache blanche du Cirque des Escarettes illumine le paysage plutôt vert sombre 

    Le Bénitier d'Agnis

     un étroit goulet et nous y voilà !

    Le Bénitier d'Agnis

    avec les Cheveux d'Anges, Stipes Pennés qui oscillent dans le petit vent 

    Le Bénitier d'Agnis

    Nous prenons le GR, nous le quitterons assez vite malgré les bonnes senteurs de genêts en fleurs 

    Le Bénitier d'Agnis

     les roches erratiques, nombreuses sur ce versant, émergent de la végétation

    Le Bénitier d'Agnis

     Le Bénitier d'Agnis

    le GR est quitté, une sente peu marquée file dans le bois de cèdres, plein ouest.

    Le Bénitier d'Agnis

    après plusieurs changements de sentiers, nous approchons de notre objectif. Un couple de chamois, terrorisé par notre approche silencieuse s'enfuit dans les bois, nous sommes aussi surpris qu'eux !

    Une vieille bergerie est contournée, les chaises sont encore là pour accueillir les visiteurs ...manque le pastis et l'eau fraîche !

    Le Bénitier d'Agnis

    roches erratiques et couvertes de mousse verte poussent ici comme des champignons 

    Le Bénitier d'Agnis

    Le Bénitier d'Agnis

    le Bénitier est là, belle vasque où coule une eau des collines, au goutte à goutte, certes, mais néanmoins toujours présente, depuis des siècles, elle a creusé la roche pour venir s'accumuler dans la vasque où sa surface est à peine troublée par le discret "floc floc" des gouttes qui suintent de la roche, un peu plus haut.

    Le Bénitier d'Agnis

    Le Bénitier d'Agnis

     et là, le Pont Naturel, belle arche de pierre sous laquelle nous passons sans trop se baisser. 

    Le Bénitier d'Agnis

    les roches étonnantes abondent, nous profitons de la belle ombre pour faire, ici, dans ce milieu étrange, notre pause de midi.

    Le Bénitier d'Agnis

     Le Bénitier d'Agnis

     Le Bénitier d'Agnis

     la sente descend rudement, contournant les énormes blocs "tombés du ciel"

    Le Bénitier d'Agnis

     en bas de la sente, regard arrière pour apprécier la falaise sculptée par une artiste de talent, madame la Nature.

    Le Bénitier d'Agnis

    la piste rectiligne et monotone va nous emmener au début du vallon des Thuyas 

    Le Bénitier d'Agnis

    Une odeur forte, quoique non désagréable monte à nos narines, un beau troupeau de chèvres est dans son enclos et nous regarde passer 

    Le Bénitier d'Agnis

    sous la surveillance des deux patous...

    sympathiques les patous, mais ne passons pas outre la clôture ! 

    Le Bénitier d'Agnis

     le regard est doux...tant que nous restons à notre place.

    la vieille croix déjà vue plusieurs fois est toujours à sa place, plantée dans une vieille meule de pierre...il était où le moulin ? parce qu'une meule de plusieurs centaines de kilos, ça vient pas ici tout seul !

    Le Bénitier d'Agnis

    le vallon des Thuyas devrait nous permettre un retour vers Mazaugues sous l'ombre des arbres dans un vallon agréable...ça c'était dans nos souvenirs !

    Le Bénitier d'Agnis

    les orages de ces derniers mois ont complètement ravagé le sentier, il faut dire que c'est le lit d'un ruisseau à sec, enfin, pas toujours de toute évidence !   ici creusé sur plus de 2 m de profondeur sur environ 50m de long, par ailleurs les énormes galets, trous et pièges cachés par les feuilles ont rendu ce cheminement particulièrement pénible.

    Le Bénitier d'Agnis

     Une ruine en bordure du sentier nous permet d'en sortir un peu plus tôt que prévu, pour revenir sur la piste toute proche

    Le Bénitier d'Agnis

     Fin de rando sur la piste de Caucadis, en plein soleil mais dans un décor agréable.

    Le Bénitier d'Agnis

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Luberon, la combe de SautadouLa combe de Vaumale et le Castellas de l'Escumadou. »

  • Commentaires

    1
    Loulou
    Jeudi 28 Mai à 08:09
    Je regrettes de pas pouvoir faire ses belles balades, faute de trace à la fin de ton reportage comme avant.
    Merci Loulou
    2
    Jeudi 28 Mai à 08:10

    Quelle randonnée magnifique qui me fait rêver surtout que je n'y ai plus droit

    La bergerie ça ne vous dit rien comme cabanon ?

     

    3
    Jeudi 28 Mai à 08:26

    Je me suis bien sur régalée de vous suivre dans ce magnifique décor ! Et ... je vois que tu aurais apprécié un petit pastis dans la cabane !!! Allez, bisous, bisous.

    4
    Laret Jean-Pierre
    Jeudi 28 Mai à 11:17

    Magnifique promenade...Mais je connais mal les environs de Mazaugue...Et le "Mourré d'Agnis", c'est quoi exactement ? Merci, Jean-Pierre

    5
    randomoko
    Samedi 13 Juin à 17:53

    Salut JL,

    A quelques "sauts de cabris" de l'arche se trouve le magnifique site de la chapelle "dit de Gaëtan" avec un énorme porche flanqué de 2 bénitiers.

    Spectaculaire.

    Je vois que ton déconfinement s'est bien terminé.

    Amitiés,

    Alain

      • Samedi 13 Juin à 20:30

        Bonsoir Alain

        tu es le "maître" de ces lieux !

        je vais chercher...

        amitiés

        jluc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :