• Calanques, la crête de Morgiou

     Ce lundi matin, vu les bouchons aux entrées de Marseille, il semble bien que les vacances soient finies, impression confirmée une fois arrivé à Luminy, où je gare la voiture.

    Les sentiers sont quasiment déserts, mes belles calanques vont enfin pouvoir prendre un peu de repos après la folie de cet été.

    Je sors du parc de Luminy et file sur le GR qui passe en balcon sur les crête des Escampons, malgré un ciel laiteux, le panorama est toujours aussi beau, je l'avais presque oublié. 

    Calanques, la crête de Morgiou

     Le GR fait le tour du vallon de Morgiou pour remonter de l'autre côté en direction de la crête de Morgiou. Les odeurs de la végétation embaument l'air, les térébinthes, les bruyères, le romarin en fleurs, superbe et serein.

    Calanques, la crête de Morgiou

    Très bien tracé ce sentier offre de beaux points de vues, qualité pas toujours remarquable pour un GR. 

    Calanques, la crête de Morgiou

     Calanques, la crête de Morgiou

     Bruyère érica multiflora, et tout son lot d’insectes volants qui bourdonnent 

    Après avoir traversé la route qui descend à Morgiou, et remis dans la bonne direction un couple d'Italiens un peu perdus, je file en direction du Bau Rond. En mer, Riou semble irréelle dans son écrin bleu quasiment immobile, une sacrément belle journée pour aller naviguer...

    Calanques, la crête de Morgiou

    sur ma gauche le Mont Puget écrase tout de sa masse imposante, le plus haut sommet des calanques ne s'en laisse pas conter. 

    Calanques, la crête de Morgiou

     après avoir passé le petit collet où les sentiers "bleu-Morgiou et rouge-Sormiou" se séparent, je suis sur la crête attendue, en bas côté large, la calanque de Sormiou s'éveille, tout comme le soleil qui a enfin réussi à percer la fine couverture nuageuse, ce sera une chaude journée, très chaude même.

    Calanques, la crête de Morgiou

     je quitte le sentier des crêtes pour aller faire un aller-retour à la grotte de l'Os, j'espère retrouver le chemin, mais très vite je reconnais les passages et j'y arrive assez vite.

    Calanques, la crête de Morgiou

     là, cachée derrière son rocher, l'arche de la grotte s'ouvre devant moi

    Calanques, la crête de Morgiou

     ombragée et offrant une vue superbe cette petite grotte, où plutôt un abri sous roche, est un joyau à préserver 

    Calanques, la crête de Morgiou

     Calanques, la crête de Morgiou

     Calanques, la crête de Morgiou

    Il est tôt pour faire la pause du médio ici, je remonte dans la caillasse tout en repérant, en bas dans l'éboulis, une autre grotte qui semble bien sympathique, ce sera pour une autre fois.

    Calanques, la crête de Morgiou

    je poursuis ma route vers le cap Morgiou, en bas, côté gauche la calanque de Morgiou commence à s'ouvrir à la vue 

    Calanques, la crête de Morgiou

    l'extrémité des crêtes se termine par un sentier en rude pente, plus de 130m de dénivelé sur une très courte distance et avec son lot de risques de glissades sur les cailloux qui roulent facilement.

    Calanques, la crête de Morgiou

    en bas, le cap Morgiou et tout au bout la calanque de la Triperie ouverte vers le large 

    Calanques, la crête de Morgiou

    Après une descente pénible, c'est l'arrivée au col du Renard, il n'y a pas un seul coin d'ombre et le soleil cogne comme au temps de la canicule, la roche blanche renvoie une chaleur étouffante 

    Calanques, la crête de Morgiou

    je décide d'aller vers les vestiges du fort, où là, peut-être pourrais-je faire ma pause sans cramer 

    Calanques, la crête de Morgiou

    un hélico de la Sécurité Civile trouble le calme des lieux, y aurait-il un accident ?

    Calanques, la crête de Morgiou

    non visiblement car il survole le cap, me passe au dessus de la tête à moins de vingt mètres et je peux voir qu'il est équipé d'une grosse caméra...pour un film ? 

    Calanques, la crête de Morgiou

    après avoir été "aéré" par ce gros ventilateur, je trouve mon coin pour la pause et à travers les meurtrières du fortin  je peux admirer la calanque du figuier tout en bas avec sa grotte sous-marine et celle, juste au dessus, mais terrestre qui s'enfonce sous le col du Renard.

    Calanques, la crête de MorgiouMalgré le cagnard qui se déchaîne, je dois rentrer, je reviens vers le col du Renard et prends le sentier noir qui file vers Morgiou 

    Calanques, la crête de Morgiou

     très beau sentier qui peu à peu offre la vue sur Morgiou et une mer émeraude

    Calanques, la crête de Morgiou

    Traversée du village endormi pour la sieste et je prends un peu plus haut le sentier jaune, raide et très ensoleillée qui me ramène sur la barre des Escampons et au parking de Luminy 

    Calanques, la crête de Morgiou

    Calanques, la crête de Morgiou

    Une rando calanquaise de 12km pour un cumul de dénivelé d'environ 500m.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Sainte Baume, le pas de Brancaille

  • Commentaires

    1
    CATALANE
    Mardi 11 Septembre à 15:56

    Ah, trop belles tes photos, et elles me rappellent des souvenirs ! Mais maintenant les calanques ... nous les faisons en bateau et nous aussi en Septembre quand les parisiens sont partis !!!! Bisous.

      • Mardi 11 Septembre à 16:25

        Sniff j'ai vendu mon bateau cet été...

        bisous j'espère que la santé va bien

        jluc

    2
    ravachol13
    Mercredi 12 Septembre à 08:45

    belle balade , dommage , j'y etais hier , on aurait pu se croiser , pour mon plus grand plaisir

    a un de ces jours peu etre

    3
    ravachol13
    Mercredi 12 Septembre à 08:57

    Belle balade , dommage , j'etais hier dans le coin (Morgiou , Sugiton , Puget, Cap Gros) on aurait pu se croiser , pour mon plus grand plaisir.

    Sinon , hier il y avait les pompiers du GRIMP qui etaient en force (deux minibus + deux 4x4) du cote du belvedere de Sugiton , peu etre un rapport avec l'helicoptere ????

    A un de ces jours peu etre sur nos beaux chemins

      • Samedi 15 Septembre à 21:05

        Peut-être en effet, l'hélico était bas quand il m'est passé au dessus de la tête.

        A un de ces jours sur les sentiers, on dit qu'il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas.

        jluc

    4
    Hier à 15:14

    Bonjour, C'est toujours un grand bonheur de retrouver des images de mon pays. Sormiou, Morgiou, Sugiton, leurs caps, leurs falaises, leurs tombants, les îles.....ça donne envie d'y revenir pour y marcher, y palmer dans ces eaux parfois si frisquettes, y plonger, y pêcher......Oui, je suis nostalgique en lisant cet article et en regardant ces photos. Mille mercis. Bien amicalement. Gilbert alias gibirando

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :