• La voie Gombault

     La voie Gombault dans le massif de la ste Baume, ce n'est plus tout à fait de la rando et pas encore de la Vraie escalade, quoique...

    De la rando-escalade comme c'était pratique courante il y a quelques années.cool

    Reliant le sentier Merveilleux du Dr Poucel, au Joug de l'Aigle tout là haut sur les crêtes, cette voie est un sentier...vertical !

    Le sentier Merveilleux tracé par le docteur  Joseph Poucel, ( 1878-1971) traverse une forêt de hêtres, d'ifs et de houx souvent de formes étranges, une végétation dense et variée côtoie de gros blocs rocheux tombés de la falaise toute proche et couverts d'une épaisse couche de mousse.

    Un gros monolithe porte une plaque en souvenirs de ce botaniste de renom.

    La voie Gombault

    • attention0

       

      Attention cette rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

      - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages aériens vertigineux

      - pluie 

      - crainte du vertige

      - pas de chaussures  adaptées 

      - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

       

      En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire. 

      ***************************

     Nous démarrons la rando du parking des 3 chênes et tout de suite filons sur le sentier Merveilleux, il est tôt, personne n'a encore suivi ce sentier depuis la fin de la nuit et l'ouvreur "se mange" toutes les toiles d'araignées qui coupent le chemin !

    Doux privilège du meneur. cool

    La voie Gombault

     Grémil pourpre bleu

    Au carrefour de la voie Gombault nous laissons le sentier pour nous diriger vers la falaise, c'est là que ça se passe.

    Dès que les premiers ressauts se présentent nous mettons les casques d'escalade par sécurité

    La voie Gombault

     Grimpe facile et sans souci pour ce début de parcours,

    La voie Gombault

     Puis progressivement , ça devient un peu plus vertical et vite je m’aperçois que j'aurais du mettre mes chaussures de rando-escalade les Asolo rigides et légères plutôt que celles, au demeurant très confortables, mais trop souples que j'utilise en rando classique, les bras vont compenser le manque d'accroche des pieds arf

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     de beaux couloirs  traversent en oblique

    La voie Gombault

     puis quelques longues montées sur des dalles avec juste ce qu'il faut d'accroche

    La voie Gombault

    La voie Gombault

    Les chaussures "rando-pantoufle" ne sont pas faites pour ça !

    La voie Gombault

     très vite on surplombe le plan d'Aups noyé dans le soleil, la grimpe se fait dans l'ombre, ce n'est pas plus mal, plus haut nous aurons le soleil dans les yeux.

    Pas mal de cailloux, le casque est bien utile, ça roule un peu sous les pieds de temps en temps

    La voie Gombault

     Première partie de la voie Gombault, nous coupons à 90° le sentier du vertige "Marcel Estruch" voir ici la rando sur ce sentier

    La voie Gombault

    et ça repart au dessus, la grimpe devient un peu plus raide encore...

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     La végétation a disparu nous sommes maintenant assez haut, plus de 900m d'altitude

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     Un passage "sérieux " s'annonce, une belle cheminée suivie d'une vire très aérienne et exposée

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     coup d’œil arrière...oupsss

    La voie Gombault

     yesMéfiance, ne jamais se retourner dos à la paroi, le sac à vite fait de nous pousser en bas

    La voie Gombault

     Le soleil tangente la crête

    La voie Gombault

     et nous en met plein la vue !

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     Un petit balcon arboré et fleuri pour reprendre un peu d'air

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     Primevère Coucou

    La voie Gombault

     Tulipe sauvage (australe?) qui semble nous dire, "la suite c'est par là"...en effet

    La voie Gombault

     Sceau de Salomon

    La voie Gombault

     et c'est reparti pour un goulet étroit où il ne fait pas bon y rester coincé, je préfère quant à moi le passer en extérieur, même si pour cela je dois m'exhiber en grand écart yes

    La voie Gombault

     altitude 1000m passé, on est presque arrivés, encore 120m de dénivelé

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     Sortie, avec le sourire, de la voie Gombault, mais ce n'est pas fini...

    La voie Gombault

     le sentier part en horizontal

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     Narcisse

    La voie Gombault

     rejoindre un autre couloir vertical

    La voie Gombault

     qui arrive juste au Joug de l'Aigle, altitude 1128m

    La voie Gombault

    La voie Gombault

     Arrivée au Joug de l'Aigle 1128m.

    Nous redescendons tout de suite, par un couloir non balisé sur le sentier qui circule juste sous le GR des crêtes, pour rejoindre une grotte où coule une petite source, c'est là que viennent s'abreuver les chèvres et boucs sauvages du massif, nous ne les verrons pas aujourd'hui mais les petits troupeaux sont passés il y a peu, le sol est couvert de "pétoules" fraîches.

    La voie Gombault

    la pause pique nique salutaire se fera ici sur un rocher au bord du vide, inconfortable mais tranquille, c'est qu'il y a du monde sur le GR aujourd'hui !

    La voie Gombault

     Asphodèles

    Retour en suivant le sentier vers l'Ouest qui nous ramène au col de st Pilon

    La voie Gombault

     La croix de pierre (Celte) du col de st Pilon

    La voie Gombault

    La voie Gombault

      et retour au parking par le chemin des Roys

     

    La voie Gombault

     L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.
     Pour les secours composer le 112

     

     

     

     

     

     

     

    « Calanques, le pas de la CabreVar, la grotte du Garou »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mai 2015 à 12:56

    Pour le treking au népal et le camp de base de l'Everest il vaut mieux attendre un peu

    2
    Mercredi 6 Mai 2015 à 13:05

    @Vieux scaf'

    en effet, mais pour le moment les massifs de ste baume, ste Victoire et des calanques  me conviennent bien ! sourire.

    jl

    3
    JF
    Mardi 27 Juin à 21:32

    Bonsoir

    Question plutôt que commentaire: d'où part la voie Gombault? j'ai fait le sentier m dans un sens et dans l'autre sans voir de marque noire… merci

      • Mardi 27 Juin à 21:36

        Bonsoir

        le départ se situe sensiblement vers la moitié du sentier merveilleux, une marque noire sur un arbre, un cairn marqué un peu plus loin une fois engagé.

        belle grimpe

        jluc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :