• Gorges du Destel, la grotte Monnier, du Berger, du Patrimoine, du Pin...

     

     Les gorges et les fameuses cuves du Destel, il y avait longtemps que nous n'y étions plus allés.

    Ce jour ce sera pour aller visiter quelques grottes, pas toutes, il y en a tant, mais quelques unes des plus faciles d'accès.

    Parking comme à l'accoutumée sur le bord de la route dans les gorges d'Ollioules sur les rives de la Reppe, ruisseau largement à sec d'eau mais pas d'immondices.

    Peu après le début de la remontée du lit du Destel lui aussi à sec, nous quittons le cheminement pour grimper par un rude pierrier vers la très belle grotte Monnier du nom de son "inventeur".

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     Nous connaissons exactement son emplacement et tout de suite nous voilà devant l'entrée de cette grotte qui fut une sépulture néolithique

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    des peintures rupestres  qui y furent découverte il n'en subsiste qu'une, ainsi qu'un médaillon (récent bien entendu)  représentant une idole, et solidement fixé à la paroi 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     cette sépulture s'ouvre sur l'autre bout, comme un tunnel, il faut se mettre à quatre pattes pour y passer et en ressortir

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    sur le rebord de la falaise où se trouve une très belle arche visible d'en bas...si on sait où elle est. 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     l'arche au bord de la falaise.

    Nous revenons dans le lit caillouteux du Destel par le même chemin et poursuivons notre parcours

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    les premières cuves apparaissent, bien à sec, dommage. 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     d'énormes roches ont été transportées par l'eau, le lit du Destel est un éboulis à plat, parmi ces roches quelques unes sont d'origine volcanique

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    dans le grand coude de la rivière, nous quittons encore une fois le cheminement pour aller à la grotte dite "de la Pierre Christianisée"  

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    une roche (stalagmite) est gravée de plusieurs croix chrétiennes datant du VI ème siècle 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     encore bien visibles en cherchant un peu

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    dans le fond de la grotte qui sert de bivouac aux escaladeurs, une pieuvre de pierre veille sur les lieux. 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     la Pieuvre

    Revenus dans le lit de la rivière, une cuve encore pleine d'eau, mais croupie, laisse entrevoir ce qu'est ici la ripisylve quand il y a un peu d'eau fraîche qui coule. C'est dans ces cas là, un très bel endroit avec sa petite cascade qui gargouille, les joncs dressés et les fleurs de printemps.

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     il faut passer sur le côté pour éviter les cuves d'eau verdâtre

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     sauter de roches en roches 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    et les cuves du Destel apparaissent en alignement  

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    Pas belle ma baignoire ? je n’attends que l'arrivée de l'eau !

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    La longue chaîne horizontale permet de franchir sans trop de difficulté, (quoique par temps humide ce n'est plus aussi facile)  les grandes dalles fortement inclinées typiques des gorges du Destel.

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     

     Gorges du Destel, la grotte du Berger

     puis au bout, une autre chaîne verticale permet de passer une très grande cuve

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    à partir d'ici nous quittons le lit du ruisseau pour filer sur le côté, en forte pente par un sentier jaune, facile à perdre, vers la Fontaine des Joncs 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     Gorges du Destel, la grotte du Berger

     le puits de la fontaine des Joncs, fermé par un grillage pour éviter que des imbéciles y jettent leurs déchets, autant que par sécurité.

    Nous quittons ce sentier jaune pour filer vers la grotte du Berger, cheminement non balisé.

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     belle et grande grotte permettant un bivouac probablement agréable, bancs et grilles pour barbecue y sont en place.

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     Gorges du Destel, la grotte du Berger

    de la grotte nous filons par un sentier en pierrier vers les crêtes, rejoindre le sentier jaune quitté plus bas. 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     la vue s'ouvre sur le château en restauration de Sainte Anne d'Evenos et le fort à droite

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    Nous allons vers un autre sentier, non balisé, qui passe devant les vestiges de la cabane des Carriers 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    et le four à cades, reconstitué, du XIXème siècle  

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     la suite du parcours nous entraîne sur le sentier en balcon qui devait servir aux carriers pour acheminer les blocs de pierres de la carrière

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    puis avant de perdre de la hauteur, la vue s'ouvre sur la baie avec en fond, l'île des Embiez et l'île du grand Gaou 

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    nous faisons un tout petit détour par la grotte du Patrimoine, bergerie du XIXème siècle, puis c'est la descente par le sentier de la Barre de Taillan vers la Reppe et les gorges d'Ollioules

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     Gorges du Destel, la grotte du Berger

     passage sous la grotte ornée de peinture rupestre dite grotte du Pin

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

    les rives de la Reppe sont atteintes et remontée jusqu'au petit passage qui permet de rejoindre la route et la voiture garée devant l'ancienne carrière d'Ollioules.

    Gorges du Destel, la grotte du Berger

     Fin de rando

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Calanques, le cap MorgiouCalanques, Podestat par le pas de la Demi-Lune »

  • Commentaires

    1
    loridon
    Jeudi 3 Octobre à 08:48

    De beaux endroits pas loin de chez nous que j’aurais aimé faire, mais maintenant c'est trop tard. Alors je participe en admirant vos images.

      • Jeudi 3 Octobre à 17:25

        Dis...tu as eu ta part d'aventures, surtout sous l'eau. hélas, et je suis en accord avec tes regrets, tout a une fin.

        j'ai un peu le "blues" quand je vais dans les calanques et que je vois les îles de Riou et autres lieux de belles plongées.

        ça, pour moi c'est fini.

        Amitiés mon ami, des bises à Dany la belle.

    2
    Jeudi 3 Octobre à 09:33

    Allez, encore une rando bien caillouteuse ! Comment se fait-il que je ne vous vois jamais au milieu de près, avec des vaches ??? Cela vous reposerait ... Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :