• La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     Pour cette 1ère rando de l'année 2018, nous avons choisi d'aller dès le matin du 1er janvier sur le sommet le plus haut du massif de la Sainte Victoire, à savoir le pic des Mouches à 1010m.

    Un vent violent de N.O souffle, nous ne prenons pas le sentier qui démarre du col de Portes, préférant une sente nettement plus discrète et un peu plus longue, mais abritée, qui démarre tout en bas des parkings qui se trouvent en face de la bergerie du Puits d'Auzon.

    Il nous faut passer dans un pré où des moutons pâturent, gardés par un couple de Patous. Dès notre approche, les grondements se font avertisseurs, mais comme nous ne voulons pas "traverser" le troupeau, rapidement ils nous ignorent et même, nous tournent le dos. De sacrés gardiens ces chiens Patous. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     le sentier se prend au bout du pré, il grimpe en ligne droite jusque vers les derniers lacets de la large piste, juste avant l'oratoire de Malivert.

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    Une grimpette sous les pins et entre les buis, mais bien abritée du Mistral glacé.

    En bas, au loin, on aperçoit le dôme de l'observatoire de la Sinne

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    nous croisons la piste, et reprenons le sentier, maintenant balisé bleu.

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    qui débouche sur la piste, puis c'est l'arrivée à l'oratoire de Malivert, haut lieu de croisement des transhumances, du temps où elles se faisaient à pied et non en camions. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    nous quittons la piste qui descend vers Puyloubier, et prenons le sentier GR qui file dans le bois de yeuses, direction le bau Nègre puis le pic des Mouches 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     notre arbre à cailloux, "le cailloutier" est bien déplumé, je le recharge en fruits minéraux.

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    un premier belvédère offre une jolie vue sur la vallée de l'Arc et plein ouest, l'enfilade des sommets du massif.

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    devant nous le bau Nègre, au loin, avec l'impression fausse qu'il est plus bas en altitude, le pic des Mouches. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    après la traversée du joli bois de chênes verts, c'est l'ouverture sur la "caillasse" désertique, la sente passe tout près du profond et mystérieux gouffre de Garagaï de Cagoloup   (pléonasme puisque garagaï = gouffre)  

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    le trou noir, sans fond ! 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    pose pour la photo mais sans s'attarder, le vent souffle fort et il est glacé. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    le pic est en vue, avec son mât pour les amateurs de voile, et sa table d'orientation, altitude 1010m. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    plein ouest, le bau de l'Aigle, le bau des Vespres et tout au bout, la croix de Provence à peine visible. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     Vite une pose photo avant de se blottir derrière un rocher orienté plein sud, abrité du Mistral et face au soleil.

    Que l'on se rassure, nous ne sommes pas les seuls "farfelus" à être venus ici ce jour, il y a même pas de monde autour de nous.La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     Pour le retour, nous ne prendrons toujours pas la sente qui descend au col de Portes, préférant le cheminement pris à l'aller tout en restant sur la piste, plus confortable.

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

     La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    sentier vite à l'ombre, il fait froid. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    la piste un peu plus ensoleillée 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    nous ramène au parking 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    le troupeau s'est déplacé, le gros Patou surveille l'entrée de l'enclos, comme nous n'y allons pas, il nous ignore superbement. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    Une balade de 9km300 ayant un cumul de dénivelé d'environ 480m. 

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches 

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    La 1ère de l'année 2018, le Pic des Mouches

    « Meilleurs vœux 2018Quelques curiosités en forêt des Morières »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Janvier à 06:52

    Et bien dites donc, vous avez été sacrément courageux d'affronter ainsi le mistral pour faire votre première rando de l'année !!! Chapeau bas les amis. Allez, je vous souhait tout le bonheur du monde pour 2018 et bien sur de belles balades tout le long de l'année, en espérant que tes problèmes de dos seront restés en 2017 ! Bisous, bisous.

      • Mercredi 3 Janvier à 06:59

        Très bonne année à toi et ton homme, Monique, une bonne santé surtout car de ce côté là, ça peut toujours mieux faire.

        Pour mon dos après les traitements qui soignent d'un côté et démolissent de l'autre j'ai utilisé le fameux "champ de fleurs" dont avait parlé notre ami Gérard. A priori c'est vachement efficace, j'ai ressenti un grand mieux très rapidement.

        Gros bisous

        jluc

    2
    Gérard Loridon
    Mercredi 3 Janvier à 09:55

    Pour les Patous il faut se méfier certains ont quelques randonneurs à leur actif.

      • Mercredi 3 Janvier à 18:25

        c'est surtout que certains randonneurs ne comprennent pas que ces chiens sont là pour éviter une intrusion dans le troupeau, que ce soit celle d'un loup ou celle d'un humain, pour le patou, c'est un corps étranger.

        Quand un patou te barres le chemin, tu NE FORCES PAS le passage.

        Le randonneur n'a pas tous les droits dans la nature.

         

    3
    ARDITTIclaudine
    Mercredi 3 Janvier à 19:38

    Une bonne et heureuse année 2018 à tous les deux,   avec encore de beaux chemins  à parcourir    , difficiles ou faciles  ,, pentus ou plats ...(suivant l’état du dos ..)  l'essentiel  c'est d’être  dans la nature et" have  fun "

    Bises  d'une fan 

    Claudine

      • Jeudi 4 Janvier à 21:02

        Une très belle et excellente année à toi Claudine, pour toi aussi de belles randos et beaucoup de bonheur.

        bisous bisous

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :