• Luberon, le vallon de sanguinette

    Luberon, le vallon de sanguinette

    L'objectif de ce jour, le bas de la combe de Sautadou, la combe de Recaute le vallon de Sanguinette, la grotte de l'Or, le Portalas, et retour par la combe d eRecaute, le bas de la combe de Sautadou, du beau et de la grimpette...

    Peu après le parking nous quittons la combe de Sautadou pour un sentier en forte grimpette qui va nous emmener sur un sommet (sans nom connu) où nous allons trouver le GR97 qui va descendre dans la combe de Recaute.

    Luberon, le vallon de sanguinette

    une belle ruine du domaine de Valbigonce

    Luberon, le vallon de sanguinette

    de la grimpette, mais aussi de belles fleurs

    Luberon, le vallon de sanguinette

    une céphalanthère blanche

    Luberon, le vallon de sanguinette

    un Cytinet, parasite du ciste

    et au-dessus de nous, venus en curieux, un vol de Vautours, nous sommes dans la zone des grands rapaces du Luberon

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Du sommet, descente vers un petit col où nous croisons le GR97 que nous suivons en direction de la combe de Recaute

    à gauche, la combe de Recaute et le vallon de Sanguinette, en face un bel éperon, à droite, la combe de Sautadou

    Luberon, le vallon de sanguinette

    le GR 97 ici descend en pente raide dans la combe, large et claire

    Luberon, le vallon de sanguinette 

    la combe de Recaute sera remontée sur quelques centaines de mètres avant de nous engouffrer, me mot n'est pas trop fort, dans le vallon de Sanguinette, étroit et sauvage.

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Luberon, le vallon de sanguinette

    bordée de hautes falaises, il abrite quelques belles surprises

    Luberon, le vallon de sanguinette

    dont la grotte de l'Or, que nous cherchons un peu dans la végétation qui pique.

    Dans un premier temps, je trouve cet immense trou, qui est à n'en pas douter, une des sorties, vers le haut d'une cheminée proche de la grotte que nous cherchons. Nous sommes donc trop hauts, descente "à l'arrache" pour perdre un peu d'altitude sans s'éloigner.

    Luberon, le vallon de sanguinette

    et voilà l'entrée de la grotte.

    Luberon, le vallon de sanguinette 

    profonde et dangereuse sans lampe vu qu'il y a un beau gouffre tout au fond, dans le noir.

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Luberon, le vallon de sanguinette

    à côté, cette belle cavité lumineuse, qui correspond au trou vu du dessus.

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Luberon, le vallon de sanguinette 

    suite du parcours dans le vallon qui commence à grimper sérieusement

    Luberon, le vallon de sanguinette 

    avec un "mur" à passer

    Luberon, le vallon de sanguinette

    sans difficulté

    Luberon, le vallon de sanguinette 

    puis plus haut après une jolie prairie, quelques lacets serrés et en bonne grimpette nous emmènent au Portalas

    Luberon, le vallon de sanguinette 

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Dames de Onze heures, il y en a de partout...

    Puis descente en direction de l'aire de Bosse par un beau pierrier

    Luberon, le vallon de sanguinette

    un vallon étroit et discret nous fait éviter le GR 97 qui suit une piste monotone. Retour dans la combe de Recaute jusqu'à l'intersection où le GR 97 remonte au carrefour vu le matin, et là descente dans la combe de Sautadou, puis retour au parking bondé de voitures de randonneurs.

    Visiblement, les randos ont repris dans les clubs.

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Luberon, le vallon de sanguinette

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

     

    « Retour dans le massif de la Sainte-BaumeLes moulins du Véroncle »

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Mai à 20:48

    Et oui, les randos ont repris depuis la semaine dernière, nous pouvons aller galoper à plus de 10 kms !!! bravo pour votre sortie dans le Lubéron (je vais y aller très bientôt !). Moi hier, rando "plate" du côté des Saintes Maries de la mer !!! Bisous les amis.

    2
    Loridon
    Mardi 11 Mai à 09:48

    Très beau tout cela mais où est l'or ? Pirate une fois Pirate toujours ?

      • Mardi 11 Mai à 10:12

        Je ne vais tout de même pas dévoiler mes secrets, j'en ai déjà beaucoup dit dans cet article

        yes

        L'or est avec tout ce que j'ai récupéré au fond de la mer quand j'étais pirate...mon fond de retraite.

        adessias

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :