• Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Un parcours que l'on pourrait nommer : sentier floral du Devoluy

    En effet, en cette saison, le sentier de ronde de Chaudun est couvert de fleurs sauvages, et cette année encore plus que d'habitude.

    Nous garons la voiture au col de Gleize et tout de suite nous prenons la piste qui descend vers le village abandonné de Chaudun, lire mon roman La Clue qui s'inspire largement de l'histoire tragique de ce village vendu par ses habitants à la fin du XIXème siècle.

    Au col du Milieu, les vaches paissent paisiblement, elles sont nombreuses dans ces montagnes, et de races variées. 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous passons devant la croix du souvenir, c'est ici qu'une jeune fille de Chaudun est morte de froid en 1896 en allant chercher du secours  

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis, nous quittons la piste pour prendre le sentier de ronde qui va contourner les hauteurs du village par une longue boucle semi-circulaire de plusieurs kilomètres 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades 

    Les fleurs sauvages bordent le sentier, superbes et multicolores  

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Phalangères à fleur de Lys, en grand nombre 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Lin blanc

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Campanules à tige courte

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Anthyllides des montagnes

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    en face, sur l'autre versant de montagne, le pic de Bure 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Asters des Alpes

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Rhinantes à crêtes de coq

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Silène enflé dans un champ de Rhinantes à crêtes de coq

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Rhapontiques à feuilles d'aunée, pas encore en fleurs

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     le sentier devient plus délicat, il chemine sur de la caillasse au bord du vide, mais il est toujours aussi beau, offrant des vues toujours différentes

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Raiponce

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     tout en bas, le ravin de Chaudun entouré de ses pics

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Pulsatile en fin de floraison

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Au détour d'un virage, le sentier passe carrément sous un tunnel de Cytises d'un jaune éclatant 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    et tout en bas, gros coup de zoom sur la maison forestière de Chaudun (avec deux véhicules des gardes) 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Gentianes bleues

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Trolle d'Europe

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Ensuite passage sous un couvert de mélèzes dont le tronc courbé à sa base montre les effets de la couverture de neige pendant qu'il n'était encore qu'une jeune pousse. Couché par la neige, il se relevait à chaque fin d'hiver pour recommencer chaque année jusqu'à ce qu'il soit plus grand que la couche de neige.

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Dans les ravines qui dégringolent dans le ravin et grossissent le petit Buech, il subsiste encore des névés et par endroit, nous remarquons les effets d'une mini avalanche, arbres arrachés, coupés en deux, roches éboulées...

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Soldanelles

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     le sentier traverse ensuite un large pâturage où les grandes gentianes jaunes ne sont pas encore en fleurs, une belle marmotte nous file sous le nez avant que l'on puisse dégainer l'APN.

    Rencontre avec les vaches impassibles au beau milieu du sentier devenu ainsi largement bouseux. 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis, en plein milieu de la pâture nous quittons le sentier de Ronde pour prendre une sente peu marquée, mais la direction générale nous est connue, le ravin des cascades tout en bas.

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous "tirons" direct à travers la prairie sous l'œil curieux des vaches 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis nous nous engouffrons dans le ravin dont les abords sont dégradés mais sans souci.

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Orchys

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     peu à peu, la sente se retrouve dans une gorge étroite et boisée qui descend vers Chaudun par de nombreux lacets

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     sous un couvert magnifique de Cytises

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     et nous arrivons aux cascades.

    La croupe où nous sommes est entourée de part et d'autre par des ruisseaux qui tombent au fond du ravin par de nombreuses cascades dont celles du petit Buech qui commence ici à prendre de l'importance

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis la maison forestière de Chaudun est en vue

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous n'y allons pas tout de suite et nous filons vers le ravin de Chanebière et son torrent 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     pour une pause méritée et une petite baignade dans de l'eau cristalline mais glacée (rappelons-nous des névés persistants en amont) 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Baignade avec seulement le ciel et les cimes environnantes pour témoins...cool

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Hélas il nous faut quitter notre piscine et revenir au point de départ, nous revenons vers Chaudun et tout d'abord son émouvant cimetière qui se trouve sur notre chemin

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Centaurée 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     la croix du cimetière, le portique mémorial et au loin, le pic des Vautours, pyramide élancée vers le ciel 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     grande Gentiane jaune 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Lys Martagon en boutons

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous traversons rapidement l'aire de repos de la maison forestière que nous connaissons bien et commençons notre parcours de retour 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     par la piste forestière qui remonte jusqu'au col de Gleize en passant tout d'abord par le col de Chabanotte puis le col du Milieu

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Rapide aperçu entre les arbres des ruines de la chapelle St Jacques sur la croupe où se situait probablement le vieux Chaudun.

    Piste monotone et pentue mais partiellement ombragée et bien fleurie sur ses abords

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Raiponce en épi 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Lys orangé

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     pause "style" pour la Gazelle

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     et avachie pour moi !

    Reprise de la piste jusqu'au portique du sentier de Ronde et fin de superbe rando

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Une magnifique rando de  14km800 et 600m de dénivelé en cumulé dont une grande partie, 400m,  au retour.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

     

     

    « 23 et 24 juin 2018, la fête de Lacoste, le salon des auteurs régionaux et la balade en LuberonDevoluy, les Archers »

  • Commentaires

    1
    le vieux scaf
    Lundi 9 Juillet à 07:53

    Encore une belle balade où même si l'on y est pas on en prend, grâce à vous, plein les yeux.

    2
    Mercredi 11 Juillet à 17:34

    Je sens de la fraicheur au travers de tes photos. Que de verdure et d'espaces et des sentiers bon pour une méditations silencieuse.

    Chaudun m'a rappelé un lieu fait de neige et de glace c'était il y a  un brave moment de cela, on était monté avec un ami voir une étape de nuit d'un rallye dont je ne me rappelle plus le nom, c'était la portion chaudanne / delmandox (je dois donc me gourer) il y avait encore les audi quatro de walther roll. Juré je n'ai jamais eu si froid de ma vie.

    Alors est ce que chaudanne et chaudun ont quelque chose en commun ?

    Longue vie l'ami

    Adesias

      • Mercredi 11 Juillet à 18:27

        Salut Patrick

        Non il n'y a aucun rapport Chaudun est un village perdu au fond d'une vallée difficile d'accès et il n'y a pas de route. Juste une piste qui y mène et réservée aux forestiers et aux bergers, 6km environ en aller et retour.

        Pas trop pratique pour un rallye.

        Portes toi bien l'ami

        jluc

         

    3
    Maïté 33
    Samedi 14 Juillet à 15:52

    Superbe rando, merci de nous faire découvrir cette magnifique flore, un grand plaisir de suivre vos parcours. Amitiés

    4
    Samedi 14 Juillet à 17:01

    excuses moi jean , je vais regarder sur google earth et chercher c'est trois endroit.

    je commence à gâtouiller

     

    longue vie

    adesias

      • Samedi 14 Juillet à 18:33

        Je connais pas les villages dont tu parles, mais pour Chaudun c'est facile à trouver.

        Gap, le col Bayard, quitter la route pour prendre celle du col de Gleize, ensuite descente sur Chaudun par la piste interdite aux voitures.

        Longue vie à toi l'ami

        Hier soir j'étais pas loin de chez toi pour présenter mes romans lors d'un salon littéraire en nocturne à Lorgues.

        jluc

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :