• Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

     Cela faisait assez longtemps que nous n'étions plus allés sur la face sud du massif de Sainte Victoire, ce sera au programme de cette belle journée avec une rando-escalade de premier choix à savoir, le sentier noir du gouffre de Garagaï et retour par les sentier vert du Pas du Clapier, pas beaucoup de km, mais ce n'est pas ce que nous recherchons...le plaisir avant tout !

    la voiture est garée sur le parking des Deux Aiguilles, le Garagaï ouvre sa gueule béante tout là-haut, nous en ressortirons sur la crête mais face nord.

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Après un long sentier d'approche nous voilà au pied du mur, le délicat Pas de l'Eléphant est devant nous, les photos ne rendent pas bien la réalité.

    Une paroi très pentue, avec très peu d'aspérités pour y accrocher les mains ou les pieds, seules, de grosses alvéoles (traces de pas laissées par le passage d'un éléphant...mais oui !) permettent de grimper au prix d'un équilibre parfois limite

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     La gazelle au premier étage...

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    quand on vous dit que c'est pentu ! 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    ensuite le cheminement est plus civilisé, la grimpette reste tout de même permanente, tout comme la recherche du balisage réalisé "à l'économie" ce qui n'est pas une critique, chercher le meilleur cheminement fait aussi partie de ce genre de plaisir.

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     en face de nous, petit coup de zoom pour apercevoir "L'Oeil", il n'est pas sur notre parcours, nous le laissons de côté.

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    alternance de passages faciles avec d'autres...un peu plus techniques 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    une belle cheminée nous entraîne sur un petit balcon 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     où immédiatement une vire aérienne est à contourner

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    la grotte des Hirondelles est là, à portée de vue, avec le Garagaï qui reçoit la lumière de l'autre versant, mais, nous n'y sommes pas encore, loin s'en faut.

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Il faut un peu redescendre pour passer le Pas de l'Aiglon qui a été modifié il y a quelques petites années 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     pour protéger le site, le pierrier trop fréquenté commençait à en souffrir, une dérivation latérale permet le passage plus en hauteur

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    la roche lisse est creusée d'empreintes où l'on peut s'y caler les pieds,  

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

    impressionnant mais plus facile qu'il n'y parait, faut juste éviter de regarder en bas... 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     ensuite, le pierrier étant consolidé par des gabions, le cheminement est aisé, mais que ça grimpe !

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    encore des ressauts techniques 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     puis nous voilà sur la vire du Garagaï

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    et l'entrée basse du gouffre, la grotte des Hirondelles, lesquelles habitent dans les trous de la paroi et s'enfuient à notre approche 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Vue arrière sur la vallée de l'Arc

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    le passage permettant la sortie étant très sec ce sera chose facile, ce qui n'est pas toujours le cas lorsque c'est humide 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     sortie en plein vent, le Garagaï s'ouvrant face sud et face nord les courants d'air sont violents

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    face nord, vue sur Vauvenargues et au loin le Concors 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Après la pause, dernier coup d'œil sur le gouffre, puis nous filons plein Est par le GR 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    et quelque fois en longeant la crête 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     au Signal, vue sur la sortie du sentier des Cantilènes...

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    petit à petit la Croix de Provence est laissée derrière nous 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    de jolie tulipes australes semblent donner le sens du vent 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    puis nous arrivons au départ discret du sentier vert du Pas du Clapier 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    qui d'emblée, annonce la couleur...descente rude pour la première centaine de mètres 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

    la gazelle assure le coup en utilisant la technique dite du "cul de jatte" ce sont les bras qui la soutiennent

     Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    une belle série de dalles lisses où il faut bien chercher ses prises 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    puis plus bas, un couloir pentu 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     où une très belle asphodèle nous attend

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     et c'est le ressaut du Pas du Clapier

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    où il faut essayer d'éviter d'arriver en bas brutalement... la dernière marche étant assez haute.

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    En dessous de nous, les vestiges de la Marbrière où de gros blocs taillés gisent désormais pour l'éternité, plus personne ne viendra les chercher pour les descendre dans la vallée comme ça se faisait du temps de l'exploitation du marbre de Sainte Victoire 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    le sentier arrive tout près de la marbrière, nous suivons l'ancien chemin de halage des blocs puis le sentier marron nous ramène vers le noir du matin, il ne nous reste plus qu'à revenir au parking.

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Avec dans notre dos, la Sainte Victoire, toujours aussi belle et exigeante. 

    Sainte Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

    « Saint Martin de Bromes, les gorges du ColostreCafé des Artistes à Montolivet »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Mai à 21:00

    Oups, j'ai eu le vertige en vous suivant ... Et heureusement vous n'avez pas rencontré l'éléphant. Me voila rassurée. Allez bonsoir les amis et à plus !

      • Jeudi 16 Mai à 21:07

        Rire...dans ton com précédent tu disais que l'on s'était calmé (le barrage Zola et la Cause) euh non pas vraiment, et tu verras dans le prochain article la rando faite aujourd'hui...hummm tu aurais aimé.

        j'en suis sûr.

        Bisous amie, belle soirée.

        jluc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :