•  

     Une balade dans nos calanques pour cette journée sous un ciel où courent quelques nuages, un parcours au départ du col de la Gineste.

    Direction le col Ricard en passant à proximité du petit sommet le "pain de sucre" puis ensuite, la piste du chemin du Centaure au pied du mont Puget

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     un vent froid souffle fort au col, il nous faut "cavaler' pour se réchauffer un peu

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     la piste du chemin du Centaure est à l'ombre des falaises découpées du Puget, bientôt, les monolithes qui enserrent la cheminée de Guillermin sont visibles (et pas Guillemin, comme écrit sur la carte )

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    à main droite, la rade de Marseille est ensoleillée, le vent dégageant les nuages

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    le petit sentier qui grimpe entre les aiguilles est bordé de végétation, le sol est humide des dernières pluies 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    facile grimpette mais tout de même superbe entre ces roches qui se dressent dans le ciel, pendant un temps, tout de même assez court, difficile de se croire dans nos calanques.

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    la vue s'ouvre de toutes parts 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    grimpette avec l'aide des mains, parfois 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     puis c'est l'arrivée, juste au départ du sentier Frager qui contourne le sommet du Puget

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Un peu de hors sentier mais sur une trace évidente, nous emmène au sommet, dans le royaume des caillasses rongées par les pluies qui les ont rendues coupantes comme des lames de rasoir. Au sommet nous sommes sur le "toit des calanques".

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     le vent nous invite à ne pas y rester trop longtemps, mais, assez tout de même pour admirer la vue sur les îles...mes îles ! 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    nous filons en direction du Grand Estret puis direction le Cap Gros et son puits-citerne et les vestiges du refuge Félix Roche 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     mais oui, il y a de l'eau dans le puits, et en grande quantité !

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    Nous suivons le sentier balisé multicolore et après avoir dépassé "le Saut du Chat"  où nous avons des souvenirs émus, nous nous dirigeons vers les "escaliers".

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     et la descente dans le couloir maintenant défoncé puisque non entretenu...

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    au débouché sur le petit balcon, la vue s'ouvre sur le haut du Val Vierge et sa "cheminée du Diable"

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    pique nique là-haut, dans un renfoncement bien abrité du petit vent frais 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    puis ce sera la descente le long des Lames du cap Gros avec vue sur les falaises de Soubeyranes, au fond, et les falaises du Devenson droit devant 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    puis, au carrefour de sentiers, nous restons sur le GR et filons vers le col de la Candelle 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    sur la croupe rocheuse qui nous ramène vers le Grand Estret, les îles, encore, et la calanque de Morgiou donnent la mesure des magnifiques décors calanquais. 

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     de petits ressauts bien ventés  avant d'arriver sur la crête qui sépare le Puget du Grand Estret, après avoir remis dans le bon chemin un groupe de randonneurs un tantinet "perdus", nous filons sur le sentier Frager.

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

    le Frager surplombe le cirque de Mestralet, les romarins et argéras sont entrecoupés de bouquets de bruyère colorés

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     bruyère Erica Multiflora

    Soudain, devant nous deux sangliers, la mère et son "grand petit" nous coupent la route et dévalent la sente dans le cirque de Mestralet, ils nous précèdent dans cette descente rocailleuse, bien plus à l'aise que nous !

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     les roches découpées du cirque nous surplombent, superbes, comme des statues sculptées par la Nature.

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     puis, vers le bas, nous arrivons dans le goulet, encore un peu de désescalade et nous y voilà

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Nous pensons, intérieurement, que si les deux sangliers venus boire à la source, avaient l'idée de remonter par le même chemin, il ne faudrait pas les croiser ici.

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     au creux de la falaise circulaire, une cuvette en fer retient le filet d'eau qui s'y écoule, depuis des années.

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

     sous la surveillance des roches escarpées du cirque, nous revenons vers le col Ricard, le pain de sucre et le parking. Fin de belle rando.

    Calanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet

      

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    2 commentaires
  •  Dernière journée de notre énième séjour dans les alentours des gorges du Verdon, ce sera une toute petite balade, mais assez sportive.

    Moustiers-Sainte-Marie est connu pour ses faïences, ses "Moustiers " comme on dit, mais ce superbe village coincé au pied du ravin de Notre Dame est chargé d'histoire et de légendes.

    Tout là-haut, brille entre les deux rochers qui la maintiennent, l'étoile en or suspendue à sa chaîne depuis que  le chevalier de Blacas, qui fut fait prisonnier en croisade par les Mamelouks à Damiette en 1249, fit la promesse de consacrer un monument à la Vierge s'il revenait un jour en son fief.

    Revenu sain et sauf, il a tenu sa promesse et a fait suspendre une étoile à seize branches, emblème de sa famille. Cette version est celle rapportée par Fréderic Mistral, personnellement je l'aime bien et je m'en contente.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Entre ces deux rochers, dans le ravin, se trouve une chapelle, Notre-Dame de Beauvoir  ce sera notre première courte étape.

    La voiture est garée sur le parking du haut et nous filons sur le chemin qui monte au pont sur le Riou datant du XV ème siècle, une des portes de la ville est franchie.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     et juste avant le pont, le premier oratoire apparaît, dans l'ancien temps, en Provence les oratoires étaient appelés des "pilons" (parenthèse : d'où le nom du Saint Pilon dans le massif de la Sainte Baume)

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     le pont  porte sur une de ses pierres, la date et le blason de la ville. On y voit encore bien, l'étoile suspendue au dessus du ravin.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     sur le côté, une plaque porte, en provençal mistralien,  le texte de Frédéric Mistral à propos du seigneur de Blacas

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     

    Une longue volée de marches en pierres monte en lacets vers la chapelle

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     le pilon de Blacas est là, en tuf pour le corps et base de marbre, l'étoile à seize branches des Blacas y est encore bien visible

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    La vue s'ouvre sur les toits du village, la photo ici, nous épargne les tentures et les terrasses des nombreux cafés et restaurants...Moustiers est un village pour touristes, toute l'année.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    les oratoires/pilons se succèdent, la montée est rude, les marches inégales et torturées par des siècles d'existence 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    nous arrivons à l'entrée de l'enceinte de la chapelle, sur le côté une porte donne accès au ravin, nous y reviendrons 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     la chapelle est là-haut, cachée derrière ses deux énormes cyprès

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    encore une porte à franchir 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     et nous y voilà !

    Un peu d'histoire :

    La chapelle primitive daterait du IX ème siècle, et se nommait Notre-Dame d'Entre Roches.

    La nef actuelle, d'architecture romane est du XIIème, le chœur et les deux dernières travées du XVIèeme

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    n'y vois-je pas une Croix Pattée (Templière) sur le côté de la porte ? 

     Moustiers-Sainte-Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Dès le XIIIème siècle, les pèlerinages prirent une forme particulière, on y amenait les enfants morts-nés qui ressuscitaient quelques instants, le temps du baptême afin d'assurer le salut de leur âme, c'est ce qu'on appelle la Suscitation. Les chapelles où se passaient ces miracles se nomment des Chapelles à Répit.

    Notre Dame de Beauvoir est la plus importante chapelle à répit de Provence.

    Moustiers-Sainte-Marie, le ravin de Notre-Dame c'est de ce miracle qui m'a inspiré pour la naissance de mon héroïne Alexine dans mon roman, "la fille de la Sainte-Baume" .

    Alexine vivra après la suscitation et sera pourchassée par les habitants du village qui voient en cela, un signe démoniaque.

    Survivre à une suscitation ne pouvant, pour ces gens, n'être que le signe de la main du Diable qui s'est posée sur le nouveau-né.

     ******

    Nous repartons de la chapelle et revenons vers la petite porte taillée dans la pierre qui s'ouvre sur le ravin, la vue s'ouvre sur le haut du village, au pied de la cascade, entre les deux rochers.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Le ravin du Riou, à sec (l'eau y est détournée en amont pour alimenter en permanence la cascade du village)

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    le sentier grimpe entre les deux rochers, sur notre gauche, la chapelle montre sa partie invisible depuis l'esplanade  où se trouvent les deux cyprès 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    en bas, le pont passé pour monter et le chemin des oratoires 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     parcours bien plus sûr à la montée qu'à la descente surtout en cas de forte humidité. Sentier marqué "réservé aux randonneurs aguerris" avertissement non inutile quand on voit l'équipement et l'expérience des touristes qui s'y aventurent quelquefois.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    nous passons sous l'étoile voulue par le seigneur de Blacas, je n'avais jamais remarqué, le symbole qui y figure...un compas. Cette étoile datant de 1957 est tombée de nombreuses fois, la dernière date de 1995 où elle fut retrouvée dans le ravin, les habitants se cotisèrent et un mois plus tard, réparée et redorée, elle dominait à nouveau le village.

    Au départ du village , il est possible d'aller à un des deux point d'ancrage par le sentier dit "de la chaîne".

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Assez vite nous arrivons au sommet du ravin, le sentier part sur la droite rejoindre le sentier qui file vers Vincel 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    nous revenons en direction du village, vers le départ du sentier de la chaîne, un gros ressaut est à passer mais c'est toujours plus facile en montant 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Nous arrivons au niveau de la bifurcation qui va vers le point d'ancrage de la chaîne, nous y sommes déjà allés plusieurs fois, nous le laissons de côté.

    En bas sous les nuages, le lac de Sainte Croix nous offre des eaux qui reflètent la couleur du ciel. 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    en passant nous avons aperçu un cairn qui marque un sentier discret, un coup d’œil sur la carte montre qu'il va rejoindre la Voie Romaine,  nous nous y engageons, un nouveau sentier est toujours une découverte

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    il passe en travers du sommet et va, en descente douce rejoindre les derniers lacets de la Voie Romaine avant qu'elle ne file vers Vincel  

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Il s'agit maintenant de tout redescendre jusqu'au village, la voie romaine n'est pas toujours en bon état et, parfois, maltraite les chevilles. 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    mais la vue est toujours superbe 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     puis, avant d'arriver au village, elle traverse un bois qui prend ses couleurs d'automne

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Fin de petite mais belle boucle autour du village.

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires