•    

        Ce matin là c'est une grosse envie de crapahut qui nous anime, dans le Var, les sentiers sont ouverts, alors, aucune hésitation, direction le Caramy et ses grottes difficiles...que ce soit pour l'accès ou pour les trouver.

    Nous garons la voiture sur la grande esplanade proche de la carrière et nous filons suivre la trace qui traverse la petite forêt de chênes sur les rochers épars entrecoupés de gouffres et avens. Un parcours ludique mais qui demande beaucoup d'attention. 

    Les grottes du Caramy

    Il faut pour cela, passer un gros rocher qui se désescalade à l'aide d'une courte chaîne  

    Les grottes du Caramy

    Les grottes du Caramy

    descendre entre les rochers, remonter, jouer à saute-mouton sur les gros blocs de calcaire 

    Les grottes du Caramy

    puis, enfin, commencer la descente abrupte dans les gorges du Caramy 

    Les grottes du Caramy

    Les grottes du Caramy

    Quand nous arrivons sur les rives de la rivière, ce qui était prévu est confirmé, le cours d'eau est complètement à sec, même pas une trace d'humidité.

    Les grottes du Caramy

    Plus loin, à l'approche de la source de Figuière, qui coule absolument toute l'année, les premières flaques d'eau stagnante sont là, abritant une grande quantité d'insectes assoiffés et affamés...les nèpes que l'on appelle ici, "des cordonniers" !

    Les grottes du Caramy

    la source coule abondamment, à partir d'ici, le Caramy est en eau et comme par magie il retrouve toute sa beauté, les truites et chevennes se faufilent dans l'eau, à l'abri des feuillages.

    Les grottes du Caramy

     Nous quittons le cours d'eau pour grimper à la première des grottes, rude, vraiment rude grimpette sous les branchages qui égratignent, le sentier est quasi inexistant.

    Les grottes du Caramy

     Belle récompense, la grotte Chuchy s'ouvre devant nous, petite mais ornée.

    Les grottes du Caramy

    ces peintures, il faut les trouver...mais nous y sommes déjà venus et avons tout noté, ce n'est pas ça le plus difficile. 

    Les grottes du Caramy

     Les grottes du Caramy

    la déesse mère

     Le temps ne s'écoule pas de façon linéaire, ce qui a résisté à l'effacement pendant des milliers d'années, commence à s'estomper, il ne faut en AUCUN CAS LES TOUCHER, ce simple contact avec la main, va abréger leur vie très rapidement.

    Les grottes du Caramy

     La grotte s'ouvre sur les hauteurs des gorges, nous allons faire notre pause ici, avant d'aller vers d'autres abris et trous

    Les grottes du Caramy

     le monastère Saint Probace est là-bas, visible avec un grand coup de zoom de l'APN

    Les grottes du Caramy

     Un peu de crapahut plus tard, nous sommes à l'abri Hillaire

    Les grottes du Caramy

     peintures bien effacées là aussi, encore plus qu'à Chuchy

    Les grottes du Caramy

     puis c'est la grotte Neukirch qui est atteinte en payant le prix de gros efforts et pas mal d'égratignures 

    Les grottes du Caramy

    Les grottes du Caramy

     Les grottes du Caramy

     le petit personnage solaire est lui, encore bien visible

    Les grottes du Caramy

    plus loin, ce sont les grottes Alain, Nicole et le trou des deux amis, tous très proches les uns des autres 

    Les grottes du Caramy

    Les grottes du Caramy

    La grotte Alain était une nécropole, des fouilles l'ont prouvé, la peinture de l'Homme Mort, ou Homme Couché est bien protégée et visible

    Les grottes du Caramy

    d'autres symbole subsistent, l'ocre des peintures se diluant par réaction chimique avec la roche calcaire, le salpêtre, les lichens etc.

    Les grottes du Caramy

    Les grottes du Caramy

     Les grottes du Caramy

    Les grottes du Caramy

     Nous quittons ces lieux qui nous ont fait voyager dans des temps lointains et revenons sur les rives du Caramy pour entamer notre retour, laissant de côté la grotte Cabro, une autre fois.

    Les grottes du Caramy

     Les grottes du Caramy

    retour vers le saut du Cabri et ses belvédères   

    Les grottes du Caramy

    puis la remontée sur le plateau 

    Les grottes du Caramy

    et le cheminement de blocs en blocs. 

    Les grottes du Caramy

     Les grottes du Caramy

     

    Les grottes du Caramy

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     


    1 commentaire
  •     La météo a annoncé quelques averses éparses...bon, nous décidons que nous passerons entre les gouttes, mais il sera difficile d'éviter les rafales de vent froid, l'étrange Mistral Noir, celui qui amène les nuages... gros avantage, vu l'humidité prévue, les massifs sont entièrement autorisés, la réglementation des accès étant encore en vigueur en septembre.

    Au programme, une balade dans les calanques, que nous avions abandonnées aux touristes pendant l'été. 

    C'est sous ce ciel gris et frisquet que nous démarrons des facultés de Luminy, direction le col des Escampons, puis le GR en direction du col de Morgiou, après... 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    au col des Escampons, on ne peut pas parler du ciel bleu de Provence, le vent frais (euh...froid) s'engouffre sous les minces vêtements d'été et nous annonce que c'est bientôt la fin des beaux jours.

    au loin, sur la gauche, la Candelle et son petit Candelon, profitent d'une rare éclaircie pour  se détacher dans la grisaille. 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    tout en bas, la calanque de Morgiou est en hibernation 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Nous prenons le GR, bien plus beau que le sentier qui suit la crête des Escampons 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    plus beau et plus amusant, c'est du "vrai" sentier, pas une autoroute à randonneurs 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    mais bon, la veste et la capuche sont bien supportées ce matin ! 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    tout là-bas, le ciel semble dégagé...mais ici quelques gouttes de pluie commencent à tomber, rien de bien méchant tout juste de quoi mouiller le sac 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     Nous passons bien vite le col de Morgiou (bof bof) puis nous filons en direction du Bau Rond, sans y aller, car nous reprenons le GR qui descend, direction le col des Escourtines, puis le col des Baumettes

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Sormiou tout en bas, subit le même sort que sa consœur Morgiou , encéphalogramme plat, les touristes sont partis !

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    passé le col des Escourtines, la sente file vers le col des Baumettes 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     

    Qui nous offre une vue sur...la prison des Baumettes, nous changeons de cap, et prenons le sentier rouge qui se tortille en descendant vers Sormiou.

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    en bas la calanque, à gauche, l'aiguille de Sormiou, à droite le bec de Sormiou, décor mâââgique ! 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    calme plat, au sens propre comme au figuré !

    Nous sommes descendus jusqu'au bord de l'eau, mais notre parcours demande de remonter sur la rive, à main gauche, une sente étroite et bien cachée nous ramène sur le sentier principal.

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    faut juste un peu mettre les mains ! 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    à la sortie de la calanque, les derniers cabanons (superbes) sont dépassés,  

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    et nous commençons la remontée vers les crêtes de Morgiou par le sentier du canapé (canapé de Sormiou, pas celui de la ste Baume !  )

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    rapidement, la calanque n'est plus qu'une vue aérienne 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Un gros promontoire va nous abriter du vent (enfin...c'était ce qui était prévu, mais bon, le vent, on ne peut pas lui faire confiance !)  un petit promontoire est vite atteint et s'il ne remplit pas son rôle d'abri, il offre une vue superbe.  

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     Calanques- Sormiou et Morgiou

     en face, le bec de Sormiou, à nos pieds, la calanque de la Baume de Lume, pas beau ça ?

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Il nous faut repartir, la pente est rude mais le moral est là ! On bâche est c'est reparti 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    un petit ressaut facile

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     Calanques- Sormiou et Morgiou

     Calanques- Sormiou et Morgiou

    et le sentier du Canapé s'étire devant nous sous les crêtes qui séparent Morgiou et Sormiou

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    enfin, arrivée sur la ligne de crêtes, au lieu dit "le carrefour", bifurcation qui propose 4 directions cardinales 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    un beau voilier croise le bec de Sormiou, gros coup de zoom sur lui. 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     et c'est la descente raide vers Morgiou, par la suite du sentier rouge

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    les premières bruyères en fleurs, Erica Multiflora. 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    descente en zigzag vers Morgiou 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    en face, de l'autre côté du ravin de Morgiou, la belle arche et sa falaise appréciée des grimpeurs 

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     belles baies de pistachier lentisque

    arrivés au fond du ravin de Morgiou, nous reprenons, en face, le sentier jaune qui remonte vers les Escampons

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     pour arriver sur le sentier commun aller et retour et finir notre balade en revenant au parking à Luminy

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     

    Calanques- Sormiou et Morgiou

    Une balade, enfin de retour dans les calanques, de 11km500 pour un cumul de dénivelé de plus de 600m

     

    Calanques- Sormiou et Morgiou

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires