•  

     

    Le samedi 1er Avril 2017 je serai à Gréasque, au festival Des Livres et Vous,

    pour dédicaces de mes romans, en compagnie d'une vingtaine d'auteurs.

     

    Dédicace de romans

    Je vous y attends avec plaisir.

     

     


    votre commentaire
  •  

     La remontée des gorges du Destel en intégralité, il y a longtemps que nous ne l'avions pas fait, c'est au programme du jour.

    En effet, vers le milieu du parcours, une cuve quasiment infranchissable, oblige à remonter sur la falaise rive gauche par un ensemble de jolis pas d'escalade, ensuite, la plupart du temps, nous continuons vers les crêtes, cette fois-ci, nous allons redescendre immédiatement au fond des gorges.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     Dès que nous passons le confluent avec la Reppe, le Destel nous montre qu'il y a un peu d'eau, mais rapidement nous nous apercevons que ce n'est que par endroits, l'eau s'écoulant sous terre le plus souvent.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     nous nous engageons dans la véritable jungle, les "lianes" de ronces courent en travers du sentier, quelques fleurs apparaissent, ici, un massif de pervenches noyé dans la salsepareille.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     les grandes cuves ne sont pas bien loin, en attendant il faut enjamber les gros rochers, les troncs d'arbres tombés en travers du lit du ruisseau.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     la première cuve est là, juste après le sentier qui monte à la "Pierre Christianisée" où, aujourd'hui, nous n'irons pas.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     un filet d'eau glougloute, rompant le silence enfin retrouvé, depuis que nous avons quitté les gorges assourdissantes d'Ollioules.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     une chaîne aide au passage par le côté

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    puis de nouvelles cuves, à sec, suivent 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     la  chaîne qui aide au passage de la longue dalle inclinée, bien utile contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     au fond du goulet, un peu d'eau croupie...

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    puis encore une chaîne 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    et nous arrivons au passage où nous devons quitter les gorges pour éviter la cuve infranchissable, une chaîne pendouille sur le côté, accrochée à un arbre, un Dauphin bleu peint sur la roche...c'est par là qu'il faut grimper 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres... 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     encore une autre, puis encore et nous arrivons sur un premier balcon qui domine les gorges

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     là, un sentier discret redescend en pente ultra raide vers le lit du Destel, ne pas hésiter à bien obliquer la descente vers l'amont, pour ne pas se retrouver à l'aplomb d'un beau petit lac assez profond, situé juste au dessus de la cuve que l'on vient d'éviter.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     la seconde partie de la remontée des gorges est tout aussi sportive, mais il n'y a plus aucun aménagement, il va falloir bien souvent chercher le passage quand le franchissement sera impossible

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     comme ici !, passage par la droite, "en sortant les mains des poches !"

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     populages des marais...un beau coup de jaune et vert lumineux dans le gris de la roche

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    les cuves se suivent, pleines ou vides le cheminement est chaotique

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    cuves faciles à passer, ou un peu moins... 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     le lit du ruisseau s'élargit, nous sortons des gorges et peu avant d'arriver au Broussan, nous prenons le sentier jaune à contresens qui revient en arrière par les hauteurs

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    direction, le four à cades qui est en hors balisage 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    nous retrouvons les roches des crêtes, puis nous quittons le jaune pour filer vers le four à cades, qui est juste derrière la ruine de la cabane des Carriers. 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    très beau four à cades, bien restauré, peut-être pas tout à fait à l'identique, mais ce n'est pas bien grave. ici, le cadier (enguentier) fabriquait de l'huile de cade à partir des souches de Junipérus Oxypérus, le "bon " cade, cette huile était, jusque dans les années 1950, d'une grande utilisation en pharmacie, cosmétologie et dermatologie, les bergers, eux, l'utilisaient depuis l'antiquité pour soigner les maladies des sabots des moutons....

    à lire très bientôt, mon nouveau roman : "l'enguentière, la fille de la Sainte Baume" ...à suivre !

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     

    Orchys de Robert sur le bord du chemin

     nous repartons de notre pause au four à cades pour reprendre le GR, qui file vers la barre des Taillans mais nous n'irons pas jusque là. Nous quittons le GR pour prendre le pointillé jaune, qui par une étroite cheminée équipée d'une corde, revient dans le Destel, rude pente, méchant éboulis, il faut se cramponner aux branches !

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     descente par la corde équipée de quelques nœuds qui évitent aux mains de glisser.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     l'un après l'autre, une pierre ayant vite fait de dégringoler.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    Nous faisons un détour pour filer vers le deuxième but de cette balade, une grotte difficile d'accès où il faut ramper pour y pénétrer. 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    Pas le temps de poser le sac, que déjà la Gazelle est en place...lampe allumée et à reculons... 

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     je suis...juste le temps de faire rentrer le sac qui sera laissé à l'abri.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    la frontale illumine les fines stalactites qui pendent au plafond, PAS TOUCHE ! ne réduisons pas à néant le travail minutieux et très lent de l'eau d'infiltration.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     de même que l'on ne souffle pas dessus.

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     stalactite toute jeune, encore creuse...combien de siècles ?

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     méga stalagmite, toujours en formation, le sommet reçoit toujours de l'eau qui dépose son calcaire

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     magnifique luminaire

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

    et il faut penser à ressortir, en rampant bien entendu, retrouver l'éclat du soleil 

     

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     reprendre le pierrier et le lit du Destel

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...

     Fin de la balade !

    La remontée intégrale du Destel c'est plus de 5km dans les flaques d'eau, cailloux, rochers et cuves du ruisseau, ensuite il faut revenir, et ce n'est vraiment en ligne droite. prévoir le temps qu'il faut, le cheminement étant assez lent, surtout quand on prend le temps d'admirer la nature ! 

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

    Gorges du Destel, la remontée intégrale et autres...


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires