• Moustiers-Sainte-Marie, le ravin de Notre-Dame

     Dernière journée de notre énième séjour dans les alentours des gorges du Verdon, ce sera une toute petite balade, mais assez sportive.

    Moustiers-Sainte-Marie est connu pour ses faïences, ses "Moustiers " comme on dit, mais ce superbe village coincé au pied du ravin de Notre Dame est chargé d'histoire et de légendes.

    Tout là-haut, brille entre les deux rochers qui la maintiennent, l'étoile en or suspendue à sa chaîne depuis que  le chevalier de Blacas, qui fut fait prisonnier en croisade par les Mamelouks à Damiette en 1249, fit la promesse de consacrer un monument à la Vierge s'il revenait un jour en son fief.

    Revenu sain et sauf, il a tenu sa promesse et a fait suspendre une étoile à seize branches, emblème de sa famille. Cette version est celle rapportée par Fréderic Mistral, personnellement je l'aime bien et je m'en contente.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Entre ces deux rochers, dans le ravin, se trouve une chapelle, Notre-Dame de Beauvoir  ce sera notre première courte étape.

    La voiture est garée sur le parking du haut et nous filons sur le chemin qui monte au pont sur le Riou datant du XV ème siècle, une des portes de la ville est franchie.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     et juste avant le pont, le premier oratoire apparaît, dans l'ancien temps, en Provence les oratoires étaient appelés des "pilons" (parenthèse : d'où le nom du Saint Pilon dans le massif de la Sainte Baume)

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     le pont  porte sur une de ses pierres, la date et le blason de la ville. On y voit encore bien, l'étoile suspendue au dessus du ravin.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     sur le côté, une plaque porte, en provençal mistralien,  le texte de Frédéric Mistral à propos du seigneur de Blacas

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     

    Une longue volée de marches en pierres monte en lacets vers la chapelle

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     le pilon de Blacas est là, en tuf pour le corps et base de marbre, l'étoile à seize branches des Blacas y est encore bien visible

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    La vue s'ouvre sur les toits du village, la photo ici, nous épargne les tentures et les terrasses des nombreux cafés et restaurants...Moustiers est un village pour touristes, toute l'année.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    les oratoires/pilons se succèdent, la montée est rude, les marches inégales et torturées par des siècles d'existence 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    nous arrivons à l'entrée de l'enceinte de la chapelle, sur le côté une porte donne accès au ravin, nous y reviendrons 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     la chapelle est là-haut, cachée derrière ses deux énormes cyprès

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    encore une porte à franchir 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     et nous y voilà !

    Un peu d'histoire :

    La chapelle primitive daterait du IX ème siècle, et se nommait Notre-Dame d'Entre Roches.

    La nef actuelle, d'architecture romane est du XIIème, le chœur et les deux dernières travées du XVIèeme

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    n'y vois-je pas une Croix Pattée (Templière) sur le côté de la porte ? 

     Moustiers-Sainte-Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Dès le XIIIème siècle, les pèlerinages prirent une forme particulière, on y amenait les enfants morts-nés qui ressuscitaient quelques instants, le temps du baptême afin d'assurer le salut de leur âme, c'est ce qu'on appelle la Suscitation. Les chapelles où se passaient ces miracles se nomment des Chapelles à Répit.

    Notre Dame de Beauvoir est la plus importante chapelle à répit de Provence.

    Moustiers-Sainte-Marie, le ravin de Notre-Dame c'est de ce miracle qui m'a inspiré pour la naissance de mon héroïne Alexine dans mon roman, "la fille de la Sainte-Baume" .

    Alexine vivra après la suscitation et sera pourchassée par les habitants du village qui voient en cela, un signe démoniaque.

    Survivre à une suscitation ne pouvant, pour ces gens, n'être que le signe de la main du Diable qui s'est posée sur le nouveau-né.

     ******

    Nous repartons de la chapelle et revenons vers la petite porte taillée dans la pierre qui s'ouvre sur le ravin, la vue s'ouvre sur le haut du village, au pied de la cascade, entre les deux rochers.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Le ravin du Riou, à sec (l'eau y est détournée en amont pour alimenter en permanence la cascade du village)

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    le sentier grimpe entre les deux rochers, sur notre gauche, la chapelle montre sa partie invisible depuis l'esplanade  où se trouvent les deux cyprès 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    en bas, le pont passé pour monter et le chemin des oratoires 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     parcours bien plus sûr à la montée qu'à la descente surtout en cas de forte humidité. Sentier marqué "réservé aux randonneurs aguerris" avertissement non inutile quand on voit l'équipement et l'expérience des touristes qui s'y aventurent quelquefois.

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    nous passons sous l'étoile voulue par le seigneur de Blacas, je n'avais jamais remarqué, le symbole qui y figure...un compas. Cette étoile datant de 1957 est tombée de nombreuses fois, la dernière date de 1995 où elle fut retrouvée dans le ravin, les habitants se cotisèrent et un mois plus tard, réparée et redorée, elle dominait à nouveau le village.

    Au départ du village , il est possible d'aller à un des deux point d'ancrage par le sentier dit "de la chaîne".

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    Assez vite nous arrivons au sommet du ravin, le sentier part sur la droite rejoindre le sentier qui file vers Vincel 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    nous revenons en direction du village, vers le départ du sentier de la chaîne, un gros ressaut est à passer mais c'est toujours plus facile en montant 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Nous arrivons au niveau de la bifurcation qui va vers le point d'ancrage de la chaîne, nous y sommes déjà allés plusieurs fois, nous le laissons de côté.

    En bas sous les nuages, le lac de Sainte Croix nous offre des eaux qui reflètent la couleur du ciel. 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    en passant nous avons aperçu un cairn qui marque un sentier discret, un coup d’œil sur la carte montre qu'il va rejoindre la Voie Romaine,  nous nous y engageons, un nouveau sentier est toujours une découverte

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    il passe en travers du sommet et va, en descente douce rejoindre les derniers lacets de la Voie Romaine avant qu'elle ne file vers Vincel  

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Il s'agit maintenant de tout redescendre jusqu'au village, la voie romaine n'est pas toujours en bon état et, parfois, maltraite les chevilles. 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

    mais la vue est toujours superbe 

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     puis, avant d'arriver au village, elle traverse un bois qui prend ses couleurs d'automne

    Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Moustiers Sainte Marie, le ravin de Notre-Dame

     Fin de petite mais belle boucle autour du village.

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    « Gorges du Verdon, le ravin de VaumaleCalanques, cheminée de Guillermin, cirque de Mestralet »

  • Commentaires

    1
    loridon
    Samedi 26 Octobre à 08:03

    Une belle promenade qui me fait rêver. Je ne suis pas sorti depuis un mois attardant que Payo se remette de ses deux opérations. Il va mieux mais la forêt ce n'est pas pour demain alors on patiente tous les deux. bien qu'il commence à réclamer.

     

      • Samedi 26 Octobre à 08:42

        J'espère que Payot va pouvoir, très bientôt, t'entraîner dans les sentiers. Il en a besoin, vous deux aussi.

        adessias

        jluc

    2
    Samedi 26 Octobre à 09:06

    Ah, grâce à toi j'ai enfin vu l'étoile de près !!! Car pas évident quand on est à Moustiers. Nous y étions il y a deux ans, mais nous avons beaucoup moins crapahuté que vous évidemment !!! Superbe rando encore une fois. Hier j'ai été dans les Pyrénées voir Maman (580 kms AR) et suis rentrée ratatinée car beaucoup de circulation. J'aurai préféré aller randonner dans les Cévennes ! Bisous, bisous.

      • Samedi 26 Octobre à 09:41

        Hummm aller voir sa Maman est si important, profite bien pendant qu'elle est encore là.

        bises amie, belle journée

        jluc

    3
    Monica
    Vendredi 22 Novembre à 14:50

    Ah, quel plaisir de vous lire ! J'ai encore une fois crapahuté avec vous...ma jambe valide en est toute meurtrie ! encore 4 ou 5 mois avant de pouvoir repartir "pour de vrai"...merci à vous. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :