• Les gorges de l'Aiguebrun

     

     C'est une petite balade sans trop de difficultés que nous faisons ce jour là, dans les belles gorges de l'Aiguebrun, cet affluent de la Durance long de 23km. 

    Après avoir emprunté la D113 qui mène à Buoux, nous prenons la petite route, voie sans issue, qui va jusqu'à l'auberge des Seguins, nous garons la voiture bien avant, sur le premier petit parking en contrebas.

    Le sentier qui longe le cours d'eau n'est pas balisé mais bien évident.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    Il passe tout près d'une ruine mangée par la végétation, puis juste après nous devons traverser l'Aiguebrun sur  un pont improvisé, car aujourd'hui, il y a de l'eau en bonne quantité. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    les fleurs sont sur le bord du chemin et l'illuminent de leurs couleurs 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    primevères 

    Les gorges de l'Aiguebrun 

    le pont de fortune

    Les gorges de l'Aiguebrun

     narcisses

    Les gorges de l'Aiguebrun

     le sentier continue de longer le cours d'eau tout en pénétrant dans une jolie forêt qui va nous réserver quelques surprises

    Les gorges de l'Aiguebrun

    sur une roche surplombant le vallon, deux trous oblongs, visiblement creusés par l'homme des temps très anciens, deux sarcophages ? probablement ...

    Les gorges de l'Aiguebrun

    d'autant qu'à proximité, une grotte a visiblement été habitée, les trous de boulins creusés devaient supporter les bois d'un toit et une roche renversée montre qu'elle avait été creusée d'une sorte d'évier. Dans les environs et tout au long des gorges, les habitats troglodytes ne manquent pas. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Nous sortons du couvert de la forêt pour arriver sur la grande clairière qui fait face à l'auberge des Seguins où sont garées de nombreuses voiture.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    nous nous en écartons, ce qui nous offre une belle vue sur les impressionnantes falaises de Buoux, au retour, nous passerons tout là-haut.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    mais nous revenons bien vite au bord du cours d'eau par un sentier peu marqué 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    qui offre de beaux passages entre l'eau et la falaise opposée. Un vieux pont, caché dans la végétation envahissante nous donne son âge. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    Un béal, (...un bief, une ribes, un canal)  devait dériver le fil de l'eau pour assurer un approvisionnement constant, l'eau étant précieuse en ces temps anciens, pour les hommes, le bétail et comme force motrice des moulins. Il ne reste rien de cet aménagement, dommage. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Les gorges de l'Aiguebrun

     un petit ressaut est à franchir

    Les gorges de l'Aiguebrun

    et nous rejoignons le sentier balisé jaune qui passait largement au dessus des berges 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     C'est bien humide par ici, quelques populages des marais illuminent le sentier d'un jaune éclatant

    Les gorges de l'Aiguebrun

     populages des marais

    Les gorges de l'Aiguebrun

     rampant le long de la paroi rocheuse, un lierre grimpe, grimpe, inlassablement...

    Les gorges de l'Aiguebrun

    un beau réservoir, qui n'a peut-être pas été toujours naturel est caché dans une végétation dense

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Les gorges de l'Aiguebrun

     encore des fleurs, primevères et narcisses fleurissent le bord du chemin

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Les gorges de l'Aiguebrun

     nous sommes complètement sous la falaise, probablement à l'aplomb de la belle "baume de l'eau" où nous irons au retour

    Les gorges de l'Aiguebrun

     le vallon s'élargit 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    un pont, tout au moins ce qu'il en reste, et à gauche une sente empierrée 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    magnifiquement caladée, preuve que cette sente était largement utilisée pour y faire circuler les charrettes, les gorges de l'Aiguebrun gardant une grande part de mystère. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     le sentier monte sur progressivement sur la falaise rive droite, nous commençons notre parcours de retour sur un sentier coincé entre des murs en pierre sèche (restanques) et le bord de la falaise.

    Les gorges de l'Aiguebrun

     quelques buissons de genièvre ont mal supporté la sécheresse de l'été dernier, avec des fruits mais un "feuillage" bien jaune.

    Les gorges de l'Aiguebrun

     quelques belles esplanades offrent une vue panoramique sur les gorges et le pelât de Buoux, en face.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    un petit détour et nous allons jeter un coup d'œil à l'étrange "baume de l'eau" cette grotte où un grand bassin récupère l'eau sous abri. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    eau fraîche et pure, un écriteau demande à ne pas polluer bêtement cette eu précieuse. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Les gorges de l'Aiguebrun

     la surverse s'écoule dans le ravin, l'eau en excès reprenant son cours naturel

    Les gorges de l'Aiguebrun

    nous faisons une pause bien agréable ici, en surplomb des gorges  et au calme bienfaisant de cet endroit surprenant.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    le sentier continue en direction de l'auberges des Seguins, mais par le haute de la falaise 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     une magnifique borie (une capitelle en occitan) est dans une propriété, construction de pierre sèche hors d'âge ayant abrité bergers et paysans

    Les gorges de l'Aiguebrun

     admirons l'art du montage de la toiture, sans aucune poutre de bois, témoignage d'un talent venu de la nuit des temps où l'on construisait avec presque rien.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    Nous sommes à l'aplomb du parking de l'auberge des Seguins, un sentier redescend dans la vallée, nous restons encore sur la falaise, nous redescendrons plus loin, par une sente de grimpeurs demandant un "pied sûr".

    Les gorges de l'Aiguebrun

    quelques bories, parfois en ruine, se cachent dans  le bois de yeuses

    Les gorges de l'Aiguebrun

    Sur la paroi, secoué par le vent,  un grimpeur accroché à sa corde tente de se récupérer, visiblement sans dommage.

    Les gorges de l'Aiguebrun

    nous trouvons la sente qui dégringole dans les gorges, nous devrions atterrir pas très loin de notre parking 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    mais ce n'est visiblement pas un sentier taillé pour la rando, plutôt un sentier d'accès aux parois d'escalade 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     ce n'est pas vraiment ce qui nous gêne, bien au contraire

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Les gorges de l'Aiguebrun

    Les gorges de l'Aiguebrun

    les noms des voies d'escalade son écrites sur la roche, l'autoroute, le square etc etc. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

    nous voilà au pied de la paroi verticale, nous devons encore descendre vers le cours d'eau mais ce sera plus facile 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     

     Les gorges de l'Aiguebrun

     le glouglou de l'eau nous annonce, avant de le voir, que nous sommes en bordure de l'Aiguebrun

    Les gorges de l'Aiguebrun

     qu'il nous faut traverser à gué

    Les gorges de l'Aiguebrun

    et rejoindre le sentier de départ puis le parking. Fin de rando. 

    Les gorges de l'Aiguebrun

     Les gorges de l'Aiguebrun

    Une très agréable balade comportant un passage réellement sportif en descente, de 9km600 pour un cumul de dénivelé de 330m environ.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Monts de Gigondas, la dent du TurcLa Spirale du Temps, mon dernier roman »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Avril à 21:50

    Très belle balade comme très souvent avec de bien belles découvertes. Cela donne envie de venir randonner dans votre secteur . Amts Gilbert alias Gibirando.

    2
    CATALANE
    Jeudi 12 Avril à 08:48

    Bon, pas trop périlleuse votre sortie ... Bizarre, vous deviez être malades non ? Par contre j'ai vu un fada accroché à la roche ! Je n'aurais pas aimé être à sa place ! Allez, bisous mouillés du Gard !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :