• Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Envie d'une balade dans les calanques alors qu'il y a un vent de folie qui secoue Marseille, la solution :

    Le belvédère céleste de Titou Ninou.

    Il y aura un peu de grimpette, des passages très aérés, mais pour la pause, ça devrait se faire à peu près à l'abri.

    Allez, zou, on y va.

    la voiture est garée tout au bout de l'avenue de la Grotte Rolland, derrière le parc Pastré et nous filons par le sentier qui nous emmène au pied du massif de Marseilleveyre. 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Le sentier balisé noir et jaune présente quelques passages raides, puis sur une belle dalle de calcaire, nous avons une vue superbe sur la rade et les îles du Frioul 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    avant de traverser un joli bois avec vue sur les Trois Pics 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Il y a trop de vent pour prendre comme prévu le sentier rouge qui passe en balcon sous le massif, nous restons sur le noir, jusqu'au col de la Selle,  

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    avec mini pause à l'assèti, comme il se doit .

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     A ce carrefour, nous prenons le vert qui après quelques petits lacets nous fait émerger au col de la Selle, là, nous prenons le bleu qui va nous faire grimper au sommet Ouest du plateau de l'Homme Mort, tout là-haut

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    avec passage très très aéré au col Sans Nom , le vent prenant plaisir à s'engouffrer dans la brèche

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    après le petit col, une série de ressauts à passer où il faut mettre les mains 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     puis nous arrivons au sommet Ouest, la vue s'ouvre en grand de toutes parts. 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Cheminement à la queue leu leu sur le plateau aux pierres aiguisées, à droite le Malvallon médian se montre, tout en bas ! 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     en bout du plateau, avant d'entrer dans un bouquet d'arbres, devant nous une compagnie de perdreaux part en courant, probablement lâchés il y a peu ils ne savent pas voler. 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    puis c'est l'arrivée tout au bout du plateau, au Plan de Coulon, nous bifurquons à droite, avec vue sur l'est des calanques,

    les crêtes de Sormiou, et plus loin celles de Morgiou s’alignent dans un ciel pas très net.

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    méga gros coup de zoom pour apercevoir la Candelle et tout à côté, son Candelon 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Direction les crêtes du Malvallon sud

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    notre objectif approche 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Nous y voilà, nous sommes seuls, quoique avec ce temps glacial, ce n'est pas trop étonnant, jusqu'ici nous n'avons croisé personne dans le massif. 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Nous nous installons, relativement bien abrités du vent, mais le fond de l'air est glacé, nous ne resterons pas de trop.

    En bas, 350m en dessous, L'archipel des îles de Riou, s'étale, dans une mer franchement ridée

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     à nos pieds, la calanque de Podestat, bien abritée des rafales assassines

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Pose photo avant de repartir, et d'être congelés sur place.

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Descente par le Malvallon sud bordé de ses roches sculptées, le vent qui s'engouffre avec force dans le vallon orienté sud-nord, nous vient en plein de face rendant la descente parfois...délicate.

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Calanques, le belvédère Titou Ninou

     la Poule, en face du Bastion et de sa fenêtre

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    au bas du Malvallon sud, nous revenons un peu sur le grand Malvallon pour prendre le ...devinez quoi ?

    gagné, c'est le Malvallon nord qui va nous ramener au col de la Selle et passant devant la Fontaine du Brès qui laisse suinter tant bien que mal son petit filet d'eau pour abreuver la sauvagine

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     ici le vent ne nous perturbe pas, mais ça ne durera pas, bientôt nous arrivons au col, et là, nous allons en prendre plein la tête.

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    Au col, nous reprenons le cheminement inverse du matin, le vent ne faiblit pas, nous rentrons.

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    le bois de la Selle est bien abrité, le sentier recouvert d'aiguilles de pin et de terre est souple sous les pieds, descente agréable 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

    jusqu'à retrouver les pierres et le sentier défoncé en arrivant au petit col proche de la Grotte Rolland. 

    Calanques, le belvédère Titou Ninou

     Fin de rando, ventée, mais bien agréable, les Calanques...c'est magique !

    8km pour environ 550m de cumul de dénivelé.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

    « Sainte Baume, le col de BertagneVar, la source des Orris »

  • Commentaires

    1
    LORIDON
    Jeudi 31 Janvier à 16:59

    Cette ballade dans le froid ne fait que conforter la rumeur qui dit que vous préparez un voyage dans l’antarctique en Terre adélie. C'est vrai ?

      • Jeudi 7 Février à 18:58

        Euh pourquoi pas , faut juste trouver le sponsor pour le voyage...

        Amitiés, porte toi bien mon ami.

        jluc

    2
    Jeudi 31 Janvier à 17:11

    Rien que de vous voir crapahuter ainsi, avec un vent pareil, je suis frigorifiée. Vous êtes sacrément courageux, mais merci pour ces belles photos, super ! Bisous.

      • Jeudi 7 Février à 19:03

        En plus d'être bonne pour la santé, de sortir les "chats noirs" de la tête, la marche réchauffe...que du bon.

        gros poutouns, mon amie.

        Et puis...Si un de ces jours tu veux faire une tite balade autour de Marseille, tu peux sonner ici, on se fera un plaisir de te proposer le menu à la carte ! Et avec deux accompagnateurs rien que pour toi.

        grosssssses bises

        jluc

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :