• Les moulins du Véroncle

    Les moulins du Véroncle

     Retour pour une ènième fois dans ces superbes gorges qui ont abrité, au XVIII et XIX ème siècle des moulins mus par l'eau d'un capricieux torrent. Au fil de mes articles à ce sujet, j'ai déjà tout expliqué à leur sujet, je n'y reviens pas.

    Le tronçon du lit désormais quasiment à sec de la Véroncle qui nous intéresse commence par la découverte d'une très belle grotte qui fut aménagée en bergerie, un mur de pierres sépare les deux grandes salles. Bien entendu cette bergerie sous roche est postérieure à la période oùla Véroncle roulait ses eaux.

    Les moulins du Véroncle

     Les moulins du Véroncle

     le premier moulin en remontant, donc l'avant dernier dans la chronologie (le dernier étant devenu depuis, une superbe maison d'habitation, privée). C'est le moulin Benoni Cabrier, des vestiges sont encore éparpillés alentour, meules abandonnées qui nous renseignent sur ce mode opératoire assez peu répandu dans d'autres contrées, le moulin à roue horizontale.

    Les moulins du Véroncle

     ici, tout en bas dans le ravin, la sortie des eaux ayant "mouliné" pour un retour dans le torrent et une nouvelle utilisation en aval

    Les moulins du Véroncle

    une fenêtre nous montre l'axe en bois (bassègue) qui entraîné par la roue (roudet)  met en mouvement la meule courante qui tourne à plat sur la meule dormante immobile.

    Les moulins du Véroncle

     dans le lit du torrent, une superbe cascade où, aujourd'hui, coule un filet d'eau ce qui est rare

    Les moulins du Véroncle

    cascade et superbe marmite éclairée par une ouverture naturelle creusée par l'eau 

    Les moulins du Véroncle

     le sentier remonte le long du béal de dérivation qui amène l'eau vers le puits et ensuite le canon qui projette l'eau sur le roudet.

    Les moulins du Véroncle

     une autre cascade est à passer, une échelle de fer (nommé le Pas de Marie Hélène) permet le franchissement

    Les moulins du Véroncle

     plus loin, les marmites creusées dans la roche par les flots sont nombreuses

    Les moulins du Véroncle

    en approche des grands méandres, il nous faut passer sur le côté, en hauteur, le fond du ravin étant inondé, ce qui nous laisse à penser, qu'une fois de plus nous ne pourrons pas passer par le fameux "puits de Cata", ancien canon d'un moulin depuis disparu 

    Les moulins du Véroncle

     cheminement en hauteur rive gauche puis rive droite et redescente dans le lit de la Véroncle par un passage câblé, seule grosse difficulté de ce parcours malgré tout sportif.

    Les moulins du Véroncle

    Les moulins du Véroncle

     les grands méandres s'ouvrent à nous

    Les moulins du Véroncle

    ici, le sgorges sont très larges, les parois latérales creusées par le vent qui tourbillone et l'eau 

    Les moulins du Véroncle

     le moulin Jean de Marre 2 est en vue, architecture quasi identique au précédent "pourquoi changer un système qui  marche" ?

    Les moulins du Véroncle

    daté sur le linteau "1800" 

    Les moulins du Véroncle

     bonjour à un chêne qui "en a vu passer" ...

    Les moulins du Véroncle

    puis le moulin Jean de Marre 1 dit moulin gruaire pour la qualité de sa farine  

    Les moulins du Véroncle

     celui-ci est le seul à être doté d'une habitation à l'étage 

    Les moulins du Véroncle

     daté de 1727...

    Les moulins du Véroncle

     nous approchons du puits de Cata, le cheminement devient impossible, il y a trop d'eau et ne pas croire qu'il suffit de patauger, un peu plus haut se trouve l'aven de Cata, qui serait paraît-il, en relation avec la résurgence de Fontaine de Vaucluse. Cet aven, bien visible quand le lit est sec, est caché et très dangereux. Nous prenons une sente échappatoire discrète qui par ailleurs rassure un groupe de jeunes femmes qui se voyaient déjà revenir très loin en arrière pour prendre le sentier de contournement.

    Les moulins du Véroncle

     

    ***

     

    Les moulins du Véroncle

    le passage par le canon du Puits de Cata

    ***

     plus haut encore c'est le moulin Charlesse, nous le contournons par le haut, nous l'avions déjà visité en détail, le sol est glissant d'humidité, nous nous épargnons une chute.

    Les moulins du Véroncle

    encore un peu de progression et c'est le moulin Devissé peut-être celui que je préfère (ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien)

    Les moulins du Véroncle

    la machinerie de moulinage et ensevelie sous les décombres et la terre mais ce devait être un très beau moulin bien ingénieux car ici, la déclivité de la Véroncle est faible; les traces de vie sont nombreuses dans ces ruines, il faut juste ouvrir les yeux.

    Les moulins du Véroncle

    la poursuite du sentier nous fait passer par le tout premier moulin (transformé en maison d'habitation) le moulin de l'étang 

    Les moulins du Véroncle

    qui est au pied du grand barrage qui retenait les eaux de la Véroncle dans un immense étang qui servait de réserve de pêche et de tampon pour réguler les eaux...pas idiots les anciens ! L'étang est maintenant comblé mais quand il y a beaucoup d'eau, une petite cascade fait entendre le doux bruissement de l'eau qui s'en va retrouver le chemin des ses racines, celui des moulins en aval. 

    Les moulins du Véroncle

    Nous sortons des gorges et revenons vers le point de départ par un peu de piste, du sentier, au passage, petit arrêt devant la stèle qui commémore les martyrs de la Résistance dans le bois d'Audibert. 

    Les moulins du Véroncle

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Luberon, le vallon de sanguinetteLozere, les Arcs de Saint-Pierre »

  • Commentaires

    1
    Loridon
    Lundi 17 Mai à 08:18

    Une très belle balade. Cela devait s'entendre quand ils tournaient tous ?

    2
    Lundi 17 Mai à 08:26

    Encore une bien belle randonnée que vous avez faite là ! Très, très caillouteuse quand même, mais j'ai beaucoup aimé ! Allez, bon début de semaine les amis et à plus. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :