• Le monastère de Ganagobie

    Le monastère de Ganagobie

     Retour en ce début printanier sur le plateau de Ganagobie et son beau monastère.

    Il est encore tôt, nous sommes seuls, le silence est de rigueur.  

    Le monastère de Ganagobie

    sur le chemin entre le parking et le monastère d'étranges symboles ésotériques sont dessinés avec des pierres, ici une spirale dextrogyre qui me fait sourire, car mon roman "la Spirale du Temps" fait allusion à ce symbole et un chapitre se passe ici, à Ganagobie...hasard ?  sûrement pas.

    Le monastère de Ganagobie

     Une belle voie caladée prolonge l'allée de Forcalquier et file vers le monastère

    Le monastère de Ganagobie

     Magnifique ! Personnellement c'est un lieu que j'aime beaucoup.

    Le monastère de Ganagobie

    deux sarcophages en décoration sur le côté gauche 

    Le monastère de Ganagobie

    et le portail d'entrée, avec ses sculptures dont il serait fastidieux, ici, d'en évoquer le détail et les significations 

    Le monastère de Ganagobie

     Silence absolu seulement troublé par le "clic" de l'appareil photo

    Le monastère de Ganagobie

     Le monastère de Ganagobie

     vitre permettant une petite vue sur le cloître, non accessible.

    Le monastère de Ganagobie

    les vitraux du Père Kim En Joong 

    Le monastère de Ganagobie

     Le monastère de Ganagobie

     et la fameuse mosaïque réalisée par Maître Trutbert en 1124 à partir de morceaux de marbre blanc récupérés dans les villas romaines en contrebas du plateau, initialement d'une superficie de 82 m² aujourd'hui restaurée, elle n'occupe plus que 72m², une partie ayant été détruite lors de l'effondrement de la coupole au XVI ème siècle ou lors d ela destruction de l'église pendant la révolution

    Le monastère de Ganagobie

     un autre sarcophage, dont l'histoire de sa découverte vaut le détour...

    Le monastère de Ganagobie

     les détails du portail...

    Le monastère de Ganagobie

     Le monastère de Ganagobie

     en extérieur les rangées de vieux amandiers en fleurs parfument l'air calme et serein. 

    Le monastère de Ganagobie

    Ici quelques sarcophages anciens et devenus anonymes 

    Le monastère de Ganagobie

    Le monastère de Ganagobie

     tout aubout de l'allée des Moines, la croix qui surplombe le val de Durance...et l'autoroute.

    Le monastère de Ganagobie

     Le monastère de Ganagobie

     Il y a mille autres découvertes à faire sur ce magnifique plateau, un article sur ce blog y a déjà été consacré.

     

     

     

    « Cote bleue du Resquilladou à la VesseLa falaise de Lioux »

  • Commentaires

    1
    Brigitte lucas
    Jeudi 1er Avril à 18:47

    bonjour à vous deux, oui en effet un lieu très agréable

    2
    Vendredi 2 Avril à 08:48

    Vraiment superbe ce site, tes photos donnent envie de le découvrir. Merci pour ce beau dépaysement mais ... hélas à plus de 10 kms de chez moi ! Allez bisous.

    3
    Loridon
    Vendredi 2 Avril à 12:00

    Comme je te vois tout comme moi souvent écœuré du comportement de certains, je vis que tu envisages peut être te retirer dans les ordres. Et dans monastère on pourra y rencontre le Frère Jean Luc. Qui sait ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :