• Le bénitier du plateau d'Agnis

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     La petite Colle, qui prolonge le massif de la Sainte-Baume vers l'est jusqu'à Mazaugues est bordé au nord par le vallon de Serene et le cirque des Escarettes, et au sud, par le plateau d'Agnis qui s'étire à perte de vue.

    Il y a de quoi y faire quelques jolies balades, bien que rarement à plat.

    Nous allons aujourd'hui monter sur la ligne de crêtes de la Petite Colle, par un sentier non balisé, à l'ubac, négligeant ainsi le désagréable GR.

    La voiture est garée au début de la piste de Caucadis et c'est parti en longue grimpe face nord, sur un sentier étroit mais agréable. 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    qui dit ubac, dit à l'ombre et en cette saison c'est encore plus vrai 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    le Mistral souffle en rafales qui prennent de la vitesse quand la matinée s'avance, nous ne regrettons pas ce choix, sur le GR, ça aurait "décoiffé". 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    en face, s'ouvre le superbe et resté sauvage, cirque des Escarettes, au loin le bau de Saint-Cassien, extrémité est de la Sainte-Baume.

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    la ligne de crête est rejointe par un étroit couloir où le vent s'engouffre à pleine vitesse 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    la crête est atteinte, bien vite nous passons côté adret, assez bien abrité des caprices du vent, notre projet est modifié, mais pour un plus grand confort de marche 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    par un jeu de pistes et sentiers nous restons sur le versant, des roches découpées, des champignons de pierre, s'érigent par ci par là. 

    Le bénitier du plateau d'Agnis 

    nous nous dirigeons vers le plateau, mais sans y aller, bifurcation à gauche et une sente passe en forêt sombre et humide, les lichens et la mousse y sont dans leur royaume 

     Le bénitier du plateau d'Agnis

    une bergerie sous roche, quelques murets de pierre sèche essaient de résister à la digestion de la végétation

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     Le bénitier du plateau d'Agnis

     une cabane en pierres, il y a encore les chaises abandonnées à l'extérieur

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    des monolithes s'élèvent et pointent vers le ciel 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    un resserrement et nous voilà devant une belle arche de pierre 

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     Le bénitier du plateau d'Agnis

     juste à côté, une source y a creusé son trou, c'est le Bénitier d'Agnis, il est même plein d'eau et un tuyau permet aux bergers d'y puiser un peu d'eau

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     l'arche est passée, la sente s'enfonce dans la forêt

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    il nous faut chercher...un coin de pique nique, ensoleillé de préférence et à l'abri du vent. la proximité de ce champignon géant nous offrira l'endroit idéal pour la pause.

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     Le bénitier du plateau d'Agnis

     Vu que le vent ne daigne pas faiblir et que les nuages arrivent abaissant encore la température, nous revenons rigoureusement par le même cheminement, bien abrité d'Eole.

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     une jolie pierre percé, mais ici il y en a tant !

    Le bénitier du plateau d'Agnis

     Le bénitier du plateau d'Agnis

     le sentier de l'ubac est repris, environ 3 km de descente jusqu'au parking. Fin de jolie balade.

    Le bénitier du plateau d'Agnis

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    « Calanques, Morgiou et SugitonSiou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière »

  • Commentaires

    1
    alain
    Jeudi 4 Février à 17:19

    Belle balade , qui je l'espère à comblé vos attentes .......^^

     

      • Jeudi 4 Février à 18:44

        Le plaisir sera complet en y retournant. intellointello

    2
    Loridon
    Jeudi 4 Février à 17:45

    On peut dire que tu me fais revivre des tas de souvenirs. J'y montais avec ma 4 L camionnette et le chien pour chasser les perdreaux en partant de Signes. Une sacrée grimpette pour la bagnole

    Magnifiques plateau mais n'est ce pas là qu'il y a une ferme au milieu ?

    Quand au cabanon avec les chaises dehors, en ce moment au milieu des fous et des tarés qui nous entourent on se demande sui avec une chemineé et de quoi dormir, on y vivrait pas bien.

     

      • Jeudi 4 Février à 18:46

        malgré le bon état apparent il est bien amoché ce cabanon, mais un bon bricoleur saurait en tirer profit. Il y a quelques mois, à cet endroit, deux chevreuils sont partis devant nous.

         

    3
    Dimanche 7 Février à 08:11

    Encore une bien belle rando ... Dommage pour le vent, mais bon, faut faire avec ! Allez , bon dimanche les amis. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :