• Les gorges de la Méouge

     

     En ce 15 août, belle balade dans les gorges de la Méouge, ce cours d'eau qui se jette dans le Büech, lui-même affluent de la Durance. Passé Laragne puis Ribiers, les gorges s'ouvrent devant nous, route étroite et tortueuse à souhait.

    Classiquement le départ de cette balade se fait depuis le Pont dit "Romain" ou "Roman" en fait il n'est ni l'un ni l'autre, c'est un pont tout simple avec des arches dissymétriques qui lui donnent un vague "air roman" . un petit parking est sur le bas-côté, on va s'y garer bien dans le sens du départ, sage précaution comme nous le verrons en fin de rando. Nous revenons de quelques mètres sur la chaussée pour prendre la rampe d'accès au pont.

    Cet endroit étant un des rares points d'eau où on peut se baigner dans la région, nous nous doutons que bientôt il y aura affluence...les premiers matelas pneumatiques et épuisettes arrivent ! 

    Les gorges de la Méouge

    nous traversons le pont, errons un peu  pour trouver le sentier de départ ce qui nous donne l’occasion de voir de près la superbe cascade et la belle piscine naturelle.

    Les gorges de la Méouge

    le sentier grimpe en sous-bois, puis rapidement revient au niveau de l'eau, mais pas pour longtemps 

    Les gorges de la Méouge

    Les gorges de la Méouge

     Les gorges de la Méouge

    Malgré les coups de klaxon des voitures sur la route en face, le paysage est grandiose, la sente bien balisée jaune et GRP, est facile à suivre 

    Les gorges de la Méouge

     Une aire de pique nique aménagée et oubliée (trop loin des points d'accès peut-être...) est traversée

    Les gorges de la Méouge

    puis la grimpette commence, montées et descentes vont alterner, les unes comme les autres parfois rudement pentues  

    Les gorges de la Méouge

     petit à petit, le sentier prend de la hauteur par rapport aux gorges 

    Les gorges de la Méouge

    Les gorges de la Méouge

    le rocher dit "rocher du château" apparaît, il est nettement plus visible de loin que lorsque nous serons à ses pieds, la végétation le masquant à nos regards

    Les gorges de la Méouge

     Panneaux avertisseurs...euh, en cette saison et avec cette chaleur, aucun risque de cascade de glace, peut-être n'y aura t-il même pas d'eau...allons-y.

    Les gorges de la Méouge

     en effet très peu d'eau mais l'hiver ça ne doit pas être facile de passer par là.

    Les gorges de la Méouge

     peu d'eau mais pas mal de vase bien glissante

    Les gorges de la Méouge

    de la grimpette à flanc de roche 

    Les gorges de la Méouge

     et le rocher du château est déjà derrière nous

    Les gorges de la Méouge

    Les gorges de la Méouge

    Il est bientôt l'heure de la pause de midi, nous cherchons un endroit sympa à l'ombre tant qu'il y en a, ne sachant ce qui nous est réservé pour la suite. 

    Les gorges de la Méouge

     le sentier file vers St Pierre Avez, nous le quittons pour la direction de retour, Antonaves

    Les gorges de la Méouge

    après une longue grimpe, mi soleil, mi ombre, nous arrivons au point haut du parcours, altitude environ 930m 

    Les gorges de la Méouge

    la végétation est cramée par le soleil, ici un buis bien sec. 

    Les gorges de la Méouge

    descente vers Ourse, petit selfie en marchant...sarcastic 

    Les gorges de la Méouge

    nous quittons la direction Antonaves, pour revenir vers le pont "Romain-Roman",  sur les hauteurs le pic St Cyr commence à voir arriver quelques nuages, mais qui n'apportent aucune fraîcheur.

    Les gorges de la Méouge

    Les gorges de la Méouge

     Un abri sous roche accueille le Papé...

    Les gorges de la Méouge

    En bas, tout en bas, c'est grosse affluence, des voitures garées de partout et n'importe comment, plus loin sur la route, ce sera en triple file,  

    Les gorges de la Méouge

    dans les trous d'eau aussi, il y a du monde, chacun attend son tour pour plonger ! 

    Les gorges de la Méouge

    le pont est là, nous comptions "peu-être" prendre un bain au retour...ce sera sous la douche à la maison ! 

    Les gorges de la Méouge

    mais, bien caché devant la pile du pont, restent quelques vestiges d'un moulin, une meule est encore en place

    Les gorges de la Méouge

    en s'approchant on voit bien l'anille double hache qui permettait l'entrainement de la meule , par l'orifice, on peut apercevoir, en dessous, la chambre des eaux

    Les gorges de la Méouge

    la sortie de la chambre des eaux est, elle, visible depuis le pont. 

    Les gorges de la Méouge

    traversée du pont et retour à la voiture, laissant ainsi une place libre très convoitée. 

    Les gorges de la Méouge

    Les gorges de la Méouge

     Une balade d'environ 12km pour un cumul de dénivelé de 610m.

    Les gorges de la Méouge

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « La bergerie de Haute CrigneLa fontaine de la Guillandière »

  • Commentaires

    1
    CATALANE
    Samedi 19 Août à 06:10

    Alors le Papé, toi aussi tu t'y mets aux selfies !!! mdr ! Dis donc, c'est vrai qu'il y avait grand monde près du point d'eau ! Ce coin me fait penser un peu aux cascades du Sautadet. Tu connais ?  Bisous.

      • Samedi 19 Août à 09:09

        Un papé selfiste ! rire...

        Non je ne connais pas ces cascades, mais j'en ai vu des photos sur le FB de mon fils, ça a l'a superbe, mais bondé en été.

        bisous bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :