• Les gorges du Caramy en hiver

     

     

    Les gorges du Caramy, nous les avons parcourues en long, en large et en travers, mais nous ne nous en lassons pas.

    Ce dimanche, il fait froid mais le temps est clair et la forme étant toute petite ouch, nous avons décidé d'y retourner, petite distance, peu de dénivelé, mais des passages superbes, que ce soit sur les roches au dessus du Saut du Cabri, ou le long du cours d'eau. 

    Les gorges du Caramy en hiver

    Parking tout près du pont au niveau de l'entrée de la carrière de bauxite et direction le plateau rocheux entrecoupé de fissures, d'avens et de gouffres, un vrai dédale. 

    Les gorges du Caramy en hiver

    Une  petite chaîne permet de descendre entre les gros blocs , le cheminement tient ensuite du jeu de piste.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

     En dessous de nous le Caramy roule ses petites eaux au barrage du Saut du Cabri.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Cette partie du parcours est surprenante, un vrai labyrinthe entre les gros rochers, entre les petits chênes, entre les avens qui s'ouvrent ici et là.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

     Puis c'est la descente assez abrupte vers le fond des gorges, mais pas tout de suite, auparavant nous allons faire un détour par la baume st Michel l'archange.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

     La voilà, elle est juste sous nos pieds...

    Les gorges du Caramy en hiver

     Abri sous roche, plus que véritable grotte elle est connue depuis la plus grande antiquité.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Cette baume, j'en avais déjà parlé ici : clic. 

    Les gorges du Caramy en hiver

    clic pour agrandir la photo

    Les gorges du Caramy en hiver

     Toujours aussi belle, toujours aussi malmenée par les nombreux visiteurs, la baume abrite pourtant une superbe fresque bien malade.

    Les gorges du Caramy en hiver

     

    l'archange st Michel terrassant le dragon

      coolSur le mur de ce qui devait être la citerne construite par Sutton, il ne reste qu'une partie de la fresque, visage de l'archange, une aile, un bras brandissant l'épée et tout en bas on peut encore y deviner un angelot. Le temps aidé par les saccageurs de service a eu raison du reste.

     

    Autre très belle curiosité, bien plus difficile d'accès et assez cachée, le groupe de "méduses" pendues au plafond  d'une petite grotte

    Les gorges du Caramy en hiver

     Nous continuons notre descente vers le fond des gorges, un sentier très discret permet d'y arriver très vite, discret mais bigrement pentu avec pas mal de ressaut glissants à désescalader

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

    et nous voilà au bord de l'eau, pas trop de courant, mais assez pour se poser la question de savoir si nous pourrons rester tout près de l'eau tout au long de la balade, dans cette partie, le sentier n'est pas aménagé, le balisage reste "artisanal". 

    Les gorges du Caramy en hiver

     De nombreux arbres barrent le chemin, il faut faire preuve de souplesse pour continuer...ou faire un détour dans les branchages.

    Les gorges du Caramy en hiver

     le sentier remonte assez haut sur les berges, mais un étroit cheminement permet de rester à pieds secs, c'est limite, mais ça passe.

    Les gorges du Caramy en hiver

     là où le courant est faible, la surface de l'eau est gelée.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

    Plus loin nous arrivons sur la partie aménagée et balisée, le sentier est plus large, le Caramy moins sauvage. 

    Les gorges du Caramy en hiver

    Au niveau des ruines de la ferme Rimbert nous traversons le Caramy pour passer rive droite, le lit du cours d'eau est assez large, la hauteur d'eau très faible, en passant vite les chaussures n'ont pas le temps de prendre l'eau. 

    Les gorges du Caramy en hiver

     De nombreux méandres sont encombrés de bois mort, témoins de la violence du courant quand le Caramy est en crue.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les jeux de lumière sont toujours superbes ici, mais en hiver les arbres moins feuillus laissent passer encore plus de soleil.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Le pont Romain est en vue, pour le plaisir nous retraversons à gué au lieu de passer sur le pont comme tout le monde !

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

        Une vue en contre plongée montre bien le mauvais état de ce  vieux pont, la hauteur du tablier est extrêmement faible, il ne subsiste que l'épaisseur de la voûte...

    à quand le grand effondrement ?

    Les gorges du Caramy en hiver

     Le retour se fera intégralement sur la rive gauche

    Les gorges du Caramy en hiver

     en passant devant le superbe platane à deux troncs 

    Les gorges du Caramy en hiver

     toujours en restant au plus près des rives du cours d'eau

    Les gorges du Caramy en hiver

     nous arrivons peu avant le barrage.

    Un ancien pont en voie ferrée étroite, vestige de l'ancienne mine de bauxite reste encore pendu au dessus de l'eau.

    Les gorges du Caramy en hiver

     puis c'est la remontée vers les roches qui surplombent les gorges, cheminement identique à l'aller.

    Les gorges du Caramy en hiver

     Les gorges du Caramy en hiver

     reprise de la chaîne avec le soleil de face et nous voilà en fin de balade.

    Les gorges du Caramy en hiver

     

    Les gorges du Caramy en hiver

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Roman - La Clue Notre crèche à la ste Baume »

  • Commentaires

    1
    le vieux scaf
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 07:33

    Très belle randonnée et maintenant on s'habitue au danger.

    2
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 08:32

    Bon, je vois que vous n'étiez pas en grande forme au départ, mais ... vous avez quand même assuré ! Belle balade encore une fois. Bisous et bon W.E. !

    3
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 09:26

    encore une belle balade

    j'adore

    a bientôt

    lyly

    4
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 21:33

    Le parcours me semble assez technique peut être même assez glissant.  Le reportage est vivant et enlevé; c'est sympa.

    Bonne soirée. Chinou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :