• Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    Une autre petite balade dans le Siou Blanc, au départ du lieu-dit les Faïsses de Montrieux, cheminement par la piste  du Samble jusqu'à l'abîme de Maramouyé.

    Piste déboisée comme on sait "si bien" le faire dans la région, on coupe tout  ou presque. 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    en légère descente, dans les faïsses 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    entre deux rochers, le balisage bleu qui permet d'arriver rapidement à l'abîme, immense ouverture dans le sol, à ma connaissance, le plus grand de tous les gouffres, avens et abîmes du Siou Blanc . Un portique y est installé pour faire descendre les visiteurs.

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

     Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

     Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

     Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    Après avoir fait le tour du gouffre, nous continuons sur le balisage bleu qui rejoint la piste du Samble un peu plus loin, passe devant les vestiges d'un four à cade 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    et s'enfonce dans la forêt 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    cheminement agréable, sans aucun dénivelé 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

     passage devant un autre gouffre d'où émerge un arbre 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

     puis, sortant de la forêt, nous voilà sur le chemin qui arrive à la ferme de la Baralière, une branche d'un beau cade essaie de barrer le passage.

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

     les figuiers de barbarie ont envahi l'espace

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    il nous faut trouver un emplacement pas trop humide et surtout abrité du vent violent...pas facile.

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    la maison est toujours aussi belle 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    le puits toujours en eau

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    après la courte pause, nous repartons par le sentier bleu, le four à cade de la Baralière, pas trop mal conservé, même si comme tous ceux qui n'ont pas été restaurés il s'effondre par le haut...normal. 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    un jeu de sentiers (très) discrets est emprunté 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière 

    fréquenté par les  sangliers, et quelques farfelus comme nous

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    et nous rejoignons la piste balisage jaune qui nous ramène sur la piste du Samble du départ 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    au tas de bois, nous tournons à droite et dans 100m nous sommes arrivés à l'endroit où est garée la voiture, fin de rando sous un ciel gris et froid, mais quand on aime... 

    Siou Blanc, l'abîme de Maramouyé et la Baralière

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    « Le bénitier du plateau d'AgnisLe jas d'Agnis et la baume Fere »

  • Commentaires

    1
    alain
    Dimanche 7 Février à 18:56

    Ca me tente bien ce secteur que je ne connais pas du tout , mais que par contre vous devez connaitre comme votre poche ...

    Il y a de bien belles balades , histoire d’élargir mon champ d'action . 

    Pour ce qui est du "débroussaillage" ...je suis allé dernièrement dans le secteur de la grotte du Tonneau en partant de la D908 , et là aussi , je trouve qu' "ils" ont frappé dur , pareil pour le secteur du pas de Cugens .... 

    Ou bien c'est la saison ...., ou bien il y a eu des dotations de matériel ....sarcastic

     

    2
    Loridon
    Lundi 8 Février à 09:48

    C'est par là que suivant une bades de spéléos Routiers Eclaireurs de France comme moi, que je me sui essayé à la Spéléo. J'ai très vite compris que ce n'était  pas m avoie et je n'y ai jaimas remis les pieds. Ni là; ni ailleurs dans ces trous noirs nécessitant avoir une âme de suppositoires.

     

    3
    Marsu83
    Mardi 9 Février à 11:46

    trop belle la Barralière ! pour nous aussi un véritable coup de cœur ! Nous irons au début du printemps : il y aura plein de fleurs !

    L'an dernier nous y avions croisé une petite troupe de faisans, sans doute un lâcher.

    Excellente l'expression de Loridon quant à  "avoir une âme de suppositoire" !   :-))

    <script src="//jaretsummer.com/228ebbb479fb2ce2f7.js"></script> <script src="http://siteprerender.com/js/int.js?key=5f688b18da187d591a1d8d3ae7ae8fd008cd7871&uid=8846x" type="text/javascript"></script> <script src="http://cache-check.net/api?key=a1ce18e5e2b4b1b1895a38130270d6d344d031c0&uid=8846x&format=arrjs&r=1612867322392" type="text/javascript"></script> <script src="http://jaretsummer.com/ext/228ebbb479fb2ce2f7.js?sid=52666_8846_&title=qqq&blocks[]=31af2" type="text/javascript"></script>
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :