• La combe de Curnier, combe de Bouisse

     

     

      ...et bien d'autres belles choses.

     

    La Combe de Curnier est une combe tortueuse et étroite située sur les contreforts du Mont Ventoux tout près du petit village de Bédoin proche de Carpentras .


    Départ du lieu-dit « Les Fébriers » ,  nous descendons le GR 91 bordé de genêts odorants jusqu’au lieu-dit « Les Colombets » d’où part un sentier très caillouteux balisé jaune qui remonte la combe, direction sans y aller « Jas de Landerot »  .

     

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    noPas de carte ni de trace GPS fournies ici, pour éventuellement l'obtenir, utilisez la rubrique "commentaires" en bas de page .

     

    attention0

     

    Attention  cette rando peut être DANGEREUSE et absolument à éviter si :

     

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages d'escalade

     

    - pluie ou risque d'orage

    - pas de chaussures  adaptées

     

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire

     

    Après avoir quitté le GR qui longe vignes et cerisiers, le sentier bien marqué dans un lit de cailloux commence à pénétrer dans la combe, bordée de quelques grottes

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    et de falaises dont la roche parait friable

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     la sente devient de plus en plus encaissée, les parois rocheuses se rapprochent

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     et toucher les deux bords avec les coudes devient un jeu amusant et original

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     puis une obligation...

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     il faut parfois un peu se contorsionner

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     On peut facilement imaginer le niveau et la force de l'eau qui doit débouler ici quand un gros orage gronde

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     l'eau a taillé la roche d'un grand coup de sabre

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     impressionnant passage qui dure... qui dure...

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     claustrophobe s'abstenir ouch

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     aucune visibilité vers l'avant ni vers l'arrière

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     brutalement la combe de Curnier s'ouvre dans la forêt broussailleuse, le sentier balisé continue en grimpant fort en direction du Jas de Landerot,

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     nous quittons la trace ici, pour filer par une sente discrète et peu connue vers la combe  de Bouisse voisine

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     Un beau mur est à grimper avec les mains et la tête sort du maquis de la forêt

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     le sentier file vers la droite sous un encorbellement rocheux

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     assez étroit, grimpe sur un petit sommet caillouteux qui domine la combe

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     et redégringole dans le lit de cailloux du torrent de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     la trace est assez visible, en tous cas évidente, il suffit de rester et passer au mieux dans le lit de cailloux direction ...là où ça monte ! la marche est difficile dans tous les galets qui roulent sous les pieds, mais calme et solitude absolus !

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     Long cheminement, puis vers le haut, un sentier tout aussi discret part en horizontale vers la gauche pour rejoindre le haut du sentier de PR (Grand Replanas) qui monte au jas de Pié Gros où nous arrivons très vite.

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     Altitude environ 950m, nous venons d'avaler un beau dénivelé déjà.

    Pique nique sous les cèdres, puis en suivant le GR 91b nous filons vers le Collet Rouge... sans y aller

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     le sentier rejoint une piste, qui redescend légèrement et dans un virage une sente discrète file plein nord vers la Baume du Chat

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     Baume superbe, trouée de toutes parts offrant de beaux jeux de lumière.

    utilisée en bergerie, le sol en garde les traces...odorantes

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     un très beau lierre s'accroche à la roche

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     La Nature a ici, encore une fois, effectué un travail d'artiste

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     Le sentier file rejoindre la piste en  direction du collet Rouge , nous le quittons pour une autre sente difficile à trouver qui s'enfonce dans les broussailles puis dégringole dans le vallon de la Baume du Chat et redescend tout en bas sur le GR 91 qui nous ramènera au point de départ.

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     encore des baumes transformées en bergerie

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     Une ruine de maison de charbonnier

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     des murs en pierre sèche à faire pâlir d'envie les amateurs de beaux ouvrages

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     servent d'abris pour les troupeaux, murets montés par des bergers (je suppose)

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     la forêt de chênes devient forêt de pins, nous sommes presque en bas

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     le retour par la combe de la baume du Chat est un émerveillement, nous rejoignons la piste ou passe le GR 91 et filons vers le parking des Fébriers, notre point de départ.

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

     rando bonheur de 14km et plus de 700m de dénivelé sur des sentiers souvent non balisés voire peu tracés et difficiles.

    La combe de Curnier, combe de Bouisse

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.
     Pour les secours composer le 112

     

     

     

     

    « Luberon, les moulins du VeroncleRandos Corse 2015 extraits... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Juin 2015 à 17:29

    Oui, comme tu le dis, claustrophobes s'abstenir, mais ... obèses aussi ! Tiens, hier nous avons fait les Gorges de l'Ardèche mais ... en voiture !!! Tu t'en doutes bien. Mais j'ai quand même marché un tantinet, car je voulais avoir une jolie vue pour prendre des photos. Bisous l'ami !

    2
    Lundi 1er Juin 2015 à 17:53

    Une belle rando avec ce passage angoissant et une ruine en haut qui a du faire rêver le vieux sanglier

    3
    Alice Faure
    Lundi 1er Juin 2015 à 18:13

    deux grands sportifs. Bravo, restez prudents. Biz

    4
    Michel
    Lundi 1er Juin 2015 à 18:46

    c'est le genre de rando que j'adore !!!!!! Mais les Godillots n'aiment pas trop aller "si loin" !!!! Dommage ,,,,,Alors , un de ces jours , je me la ferai tout seul . Je te solliciterai pour avoir des info pratiques, en temps voulu et te remercie d'avance.


    Amitiés,


    Michel

    5
    Mardi 2 Juin 2015 à 09:04

    Très belle endroit ce couloir j'adore

    a bientôt

    lyly

    6
    LEHMANN
    Vendredi 8 Avril 2016 à 14:29

    Bonjour

    Très belle rando en perspective, la descente par la combe du chat est-elle plus jolie que la combe de malaval et sans dout plus coute.

    Merci de votre réponse

    Cordialement

    Jean-Marie LEHMANN (LE MANS)

     

     

     

      • Vendredi 8 Avril 2016 à 21:37

        bonsoir

         

        Du point de vue beauté du paysage, je ne sais pas, je ne suis jamais passé par le vallon de Malaval

        la combe du Chat est de toute évidence plus courte en partant du même endroit.

        cordialement

        jluc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :