• Calanques, le cirque de Mestralet

     Nous sommes trois pour cette belle et longue rando dans nos calanques, un tracé réalisé par La Gazelle.

    Malgré les nuages bas et un tantinet menaçants nous garons la voiture sur le parking de la Gardiole et rapidement, dans un petit vent frais nous prenons la piste, plein ouest, de l'Estret.

    Nous rejoignons le discret sentier Albert qui circule en balcon dans un espace minéral en direction du cirque des Pételins. 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     Calanques, le cirque de Mestralet

     le vallon des aiguilles, sauvage et peu parcouru, est contourné, nous laissons de côté la sente qui descend à l'aven des Marseillais

    Calanques, le cirque de Mestralet

    puis nous arrivons en bordure du cirque des Pételins, ici la pierre est dominante. La sente par des lacets serrés,  dégringole jusqu'au fond du vallon des Rampes

    Calanques, le cirque de Mestralet

     dans un décor de roches découpées superbes

    Calanques, le cirque de Mestralet

    au fond du vallon, nous remontons sur une centaine de mètres pour reprendre le sentier qui file vers le collet de la Réserve. En face de nous, la falaise des quatre Cantons s'illumine dans un rayon de soleil fugace 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Au collet, le vallon de la fenêtre apparaît, nous descendons dans son vallon pour le remonter jusqu'au grand Estret 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     sentier peu marqué mais évident, quoique de multiples traces faites par les grimpeurs nous induisent quelquefois en erreur.

    Calanques, le cirque de Mestralet

    sur la gauche, la Fenêtre s'ouvre en grand 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Quelques beaux ressauts à franchir, des marmites sont contournées 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Vue latérale du vallon, les falaises abruptes laissent voir une roche tranchée net.

    Calanques, le cirque de Mestralet 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     la sente passe juste sous la Fenêtre continue la grimpette dans un long pierrier

    Calanques, le cirque de Mestralet 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     qui, enfin, arrive à proximité du grand Estret. Vue sur la baie de Cassis dans la grisaille et les falaises de Soubeyranes.

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Nous prenons vers la gauche, direction le cap Gros. Un Cade Mourven  multicentenaire résiste tant bien que mal aux assauts du temps et des éléments 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     Vue panoramique sur la Candelle et au loin, Riou, dans la brume de mer

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Au cap, les vestiges du refuge et le vieux puits sont les témoins d'un passé glorieux 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Puits à sec, hélas la sécheresse n'a pas épargné les calanques, loin s'en faut. 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     

    Petite séance souvenirs devant le Saut du Chat et notre descente par là, il y a quelques petites années, sans câble main courante, ni corde.

     Calanques, le cirque de Mestralet

    Le sentier file vers les Escaliers 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    et son goulet qui débouche face aux falaises du Devenson et au Val Vierge 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     Calanques, le cirque de Mestralet

    A gauche, les Lames du cap Gros, en bas, les falaises du Devenson 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    droit devant, le magnifique Val Vierge et sa cheminée du Diable  

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Nous faisons notre pause ici avant de reprendre notre cheminement en direction du col de la Candelle par le sentier rouge puis le GR. Au col, remontée en direction du grand Estret pour filer vers le sentier Frager qui contourne le Mont Puget.

    Calanques, le cirque de Mestralet

     Calanques, le cirque de Mestralet

     Nous réveillons un groupe de Craves qui s'envolent en criant

    Calanques, le cirque de Mestralet

    sous le ciel bien plombé nous marchons sur le sentier Frager, puis nous descendons par une sente discrète dans le cirque de Mestralet. En arrière de l'échancrure de Guillemin , Marseille est semble-t-il sous le soleil.

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Sente caillouteuse, mais beau décor minéral encore une fois. 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    pour arriver tout en bas dans le cirque, un petit passage demande un peu d'attention et souvent, de mettre les mains...ou de poser les fesses. 

    Calanques, le cirque de Mestralet

     Calanques, le cirque de Mestralet

    Calanques, le cirque de Mestralet

     Un étroit couloir entre deux murs de roche

    Calanques, le cirque de Mestralet

    et nous sommes sous le lierre qui tapisse la paroi , sous la roche, une source suinte une eau claire mais rare. 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Calanques, le cirque de Mestralet

     

    Nous laissons le cirque de Mestralet derrière nous et filons par le vallon de Chalabran jusqu'au parking de la Gardiole. 

    Calanques, le cirque de Mestralet

    Une rando calanquaise de 15km pour un cumul de dénivelé de 730m environ

     

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Les sources de l'Huveaune, retrait de notre crèche.Les gorges de Trevans »

  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Janvier à 15:56

    Vous voilà revenus vers les Calanques, super ! Mais un peu trop minéral pour moi, tu le sais Jean-Luc ! Il pleut un peu chez nous aujourd'hui, il faudrait que cela continue ! Allez, bisous les amis.

    2
    Lundi 15 Janvier à 16:20

    Une belle balade qui me fait rêveret que je pouvais faire il y a 20 ans

    Cette année pas plus de 1 à 2 heures et encore sur des pistes peu accidentées

    C'est dommage de vieillir alors qu'il y a encore tellement de choses pas faites.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :