• Verdon, le Grand Margès

     Deux jours dans le Verdon et o' surprise, nous n'allons pas dans le fameux sentier de l'Imbut, ceux qui nous suivent sur ce blog en seront étonnés !

    En cette saison qui s'annonce "haute" le sentier de l'Imbut est pris d'assaut par les randonneurs, les marcheurs et les promeneurs, sa renommée est maintenant bien établie et depuis les aménagements, ses difficultés sont gommées, et là où il y a affluence, nous n'allons pas. Au départ de la descnte des Cavaliers,  plusieurs personnes font la queue en attendant que le passage se libère.

     Ce sera une rando sur les hauteurs, le sommet du Grand Margès qui domine les gorges du Verdon sur la rive gauche. 

    La voiture est garée dans un des virages serrés à la sortie d'Aiguines et par une sente non balisée nous rejoignons rapidement le GR qui file vers le sommet.

    Il fait super beau, il fera super chaud !

    Verdon, le Grand Margès

    Un carrefour de sentiers bien marqués et nous voilà sur le GR 99 qui dans un premier temps s'enfonce, en grimpant raide, dans une forêt de résineux 

    Verdon, le Grand Margès

    un aven est protégé par des branchages il semble bien profond et n'est pas indiqué sur la carte 

    Verdon, le Grand Margès

    Verdon, le Grand Margès

    sortis de la forêt nous arrivons sur des roches qui forment plusieurs belvédères successifs offrant des vues de plus en plus spectaculaires au fur et à mesure de la montée. 

    Verdon, le Grand Margès

    en face, de l'autre côté du Verdon, les crêtes de l'Ourbès où nous sommes déjà allés lors de la rando du "sentier du Bastidon".

    Verdon, le Grand Margès

    sur un versant vue sur les gorges, sur l'autre versant vue sur le lac de Sainte Croix, le choix est offert ! 

    Verdon, le Grand Margès 

    la Gazelle volante m'attend... 

    Verdon, le Grand Margès

    nouveau passage, mais bref, en sous-bois 

    Verdon, le Grand Margès

    et vue panoramique sur la lac et en face, l'immense plateau de Valensole 

    Verdon, le Grand Margès

     la montée c'est 530m de dénivelé sur tout juste 3,3 km...du raide !

    Verdon, le Grand Margès

    dans le ciel "bleu de Provence" un vautour fait la course à un avion ! 

    Verdon, le Grand Margès

     le sommet est encore loin...

    Verdon, le Grand Margès

    nous arrivons sur un magnifique plateau, une prairie fleurie, c'est le Clos de la Glacière, y avait-il une glacière, c'est probable, l'origine de la source de Vaumale est toute proche et des ruines semblent être celles d'une glacière semi enterrée, question ?  

    Verdon, le Grand Margès

     Verdon, le Grand Margès

    encore un effort, encore de superbes vues ! 

    Verdon, le Grand Margès

     le sommet du petit Margès est laissé sur le côté, 

    Verdon, le Grand Margès

    une dernière grimpette et après un cheminement en crête, le sommet est là, 1576m d'altitude. 

    Verdon, le Grand Margès

    Pause pique nique avec vue sur les gorges et abrités du petit vent par des buis. 

    Verdon, le Grand Margès

    Verdon, le Grand Margès

    comme souvent l'après-midi, quelques nuages arrivent, hélas ils ne suffisent pas à faire baisser la température, retour par le même chemin 

    Verdon, le Grand Margès

     nous avions prévu de revenir par une sente "sauvage" qui arrive brutalement sur la route à la source de Vaumale, à 1,5 km de la voiture, mais les nombreux véhicules dont des motos sur cette route très étroite nous ont découragé de parcourir ces 1,5km dans une circulation intense et dangereuse, ce sera donc, aller et retour identiques.

    Verdon, le Grand Margès

     un Orobanche

    Verdon, le Grand Margès

     des Fraises des Bois

    en bas les gorges du Verdon, en amont du pont de Galetas, sont encombrées d'embarcations qui partent dans tous les sens ! Les loueurs doivent avoir le sourire, la saison est bien partie !

    Verdon, le Grand Margès

     Verdon, le Grand Margès

     Verdon, le Grand Margès

     retour dans la forêt de pins et reprise du petit sentier qui nous ramène à la voiture. Fin de belle rando !

    Verdon, le Grand Margès

      

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

    « La fille aux yeux mauvesVerdon, le sentier d'Illoire-le cirque de Vaumale »

  • Commentaires

    1
    Loridon
    Lundi 29 Juin à 10:46

    Sur que c'est plus tranquille mais visiblement il faut grimper sec.

      • Lundi 29 Juin à 11:14

        Oui ça grimpe sec, mais le retour de l'Imbut aussi, 

        quand je pense que tu me croyais perdu dans la ste baume, mon jardin ! rhôôô !

        Amitiés

    2
    Lundi 29 Juin à 15:29

    Bravo les courageux d'avoir randonné par ces grandes chaleurs ! Mais merci pour ces beaux paysages d'une région que je connais bien ! Bisous, bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :