• Mt Viso, le sentier du facteur

         Ce matin là, deuxième étape de notre virée autour du Mt Viso.

    Objectif :  départ du refuge du Viso, direction tout là haut vers le col de la Traversette, puis une fois passés en Italie, descente dans les gros rochers pour prendre le mythique sentiero del Postino, (le sentier du Facteur) , remonter par le Canalone infériore del Porco (couloir du porc inférieur) et enfin arriver au refuge Giacoletti, tenu par le "patron" de ce coin du Viso, le guide de montagne Andrea Sorbino.

    refuge-Giacoletti 1529 [640x480]

      Monviso

    carte1

    clic pour agrandir

    Le temps est clair ce matin, il signore Monviso sort sa tête des nuages, il faut en profiter, ce n'est pas si souvent qu'il est tête nue !

    Viso [640x480]

      Il n'est pas encore 8h00 que nous sommes prêts à partir, il fait frisquet et le moral est au beau fixe

    refuge-Giacoletti 1534 [640x480]

        Nous revenons sur nos traces d'hier sur environ 800m et au carrefour nous filons vers les crêtes rocheuses qui se découpent dans le ciel, objectf : le col de la Traversette

    refuge-Giacoletti 1535 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 0162 [640x480]

      Fini l'alpage, maintenant c'est le royaume du caillou et un peu plus haut, des névés retardataires

    refuge-Giacoletti 1552 [640x480]

      première petite halte de regroupement au bord d'un lac presque à sec

    refuge-Giacoletti 0167 [640x480]

      par ci par là encore quelques parterres fleuris qui donnent une jolie touche de couleur dans ce monde minéral

    refuge-Giacoletti 1553 [640x480]

      plus haut, une équipe est en train de remettre en état le tunnel du Pertuis du Viso "Buco di Viso". Le percement de ce tunnel entre France et Italie fut commencé en 1479 sous l'égide du marquis de Saluzzo en accord avec Louis XI pour favoriser les échanges commerciaux.

    Largement utilisé par les armées belliqueuses et les contrebandiers il a enduré toutes sortes de mésaventures subissant en outre les assauts de la montagne et les éboulements. Un récent projet de réhabilitation lancé par la région Piémont travaille à sa remise en état.

    refuge-Giacoletti 1563 [640x480]

      Le sentier va nous faire passer tout près de ce tunnel mythique, mais les travaux nous empêchent de s'en approcher, la remontée le long du névé va nous emmener jusqu'au col

    refuge-Giacoletti 0184 [640x480]

      le névé bien dur mais non gelé est sûr, y passer se fait sans souci

    refuge-Giacoletti 1567 [640x480]

      mais la pente est raide !

    refuge-Giacoletti 1568 [640x480]

      Col de la Traversette, altitude 2958m.

    refuge-Giacoletti 1573 [640x480]

      Ce col ,marque la frontière avec l'Italie, d'un coté brille un beau soleil, de l'autre monte la nebbia, ce brouillard fréquent qui arrive sur les sommets depuis la source du Po tout en bas.

    refuge-Giacoletti 1578 [640x480]

      Pause bien méritée au col, le vent est glacé mais reprendre quelques forces est necessaire et puis...

    refuge-Giacoletti 1579 [640x480]

      la vue est magnifique d'ici !

    refuge-Giacoletti-0206--640x480-.JPG

      le Viso apparait...disparait au gré de la nebbia

    refuge-Giacoletti 1580 [640x480]

      dans un repli de roches quelques fleurs embellissent le col

    refuge-Giacoletti 1585 [640x480]

      Oeillets négligés

    refuge-Giacoletti 1586 [640x480]

      Mini Raiponces

    refuge-Giacoletti 1588 [640x480]

      Joubarbes

    refuge-Giacoletti 1587 [640x480]

      Composition fleurie

    traversette [640x480]

      Roches noires et dures et encore un peu enneigées

    refuge-Giacoletti 1598 [640x480]

      Il faut repartir, nous sommes en train de nous refroidir et il y a encore pas mal de route à faire

    refuge-Giacoletti 1601 [640x480]

      Descente coté italien, le sentier en lacets arrive à l'ancienne caserne abandonnée de la Traversette. Sur les pentes rocheuses de nombreux rouleaux de fil de fer barbelés gisent, rouillés, abandonnés, leur heure de gloire est passée.

    refuge-Giacoletti 1614 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1617 [640x480]

      Un autre petit col barré d'un névé sera franchi

    refuge-Giacoletti 0230 [640x480]

      avant d'arriver à un grand carrefour de sentiers bien renseigné

    refuge-Giacoletti 1619 [640x480]

      On a le choix !

    Et par où va t'on se diriger...le "sentiero del Postino" est pour nous ! Ses pentes abruptes, ses vires aériennes... et autres surprises

    refuge-Giacoletti 1624 [640x480]

      Le "Postino" c'est une alternance de pentes rocheuses et de prairies verdoyantes

    refuge-Giacoletti 0237 [640x480]

      mais toujours dans le brouillard

    refuge-Giacoletti 1629 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1628 [640x480]

      Asters

    refuge-Giacoletti 1633 [640x480]

      La fameuse vire aérienne sur la face Est de la pointe de Venise, équipée de barreaux et chaines par Andrea Sorbino est coupée par un énorme névé, Andréa y a placé une corde et taillé un couloir...il n'y a plus qu'à s'y lancer...enfin, façon de parler !

    refuge-Giacoletti 1634 [640x480]

      Nous sommes quand même tout au bord du vide et la pente est vertigineuse

    refuge-Giacoletti 1636 [640x480]

      lente descente en se tenant à la corde (toujours tendue la corde !)

    refuge-Giacoletti 1639 [640x480]

      reprise du sentier dans l'herbe et les fleurs où de beaux edelweiss nous attendent

    refuge-Giacoletti 1642 [640x480]

      ON NE CUEILLE PAS !

    chaque fleur cueillie est une couleur de moins dans la montagne et de toute façon elle ne survivra pas le temps du trajet

    refuge-Giacoletti 1645 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 0252 [640x480]

      Une autre vire, elle nous fait descendre au bord d'un torrent par un jeu de barreaux scellés et de cordes.

    refuge-Giacoletti 0254 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1648 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 0257 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1652 [640x480]

      Carrefour de sentiers, nous prenons à droite dans les roches éboulées, le canalone infériore del Porco,  remontée vers le col Losas puis le refuge Giacoletti

    refuge-Giacoletti 0260 [640x480]

    encore 270m de dénivelé à remonter et c'est fini  pour aujourd'hui !

    refuge-Giacoletti 1656 [640x480]

      Il est temps de faire la pause de midi, nous nous arrêtons ici, sur un minuscule balcon dans le brouillard mais un peu abrités du vent glacé.

    refuge-Giacoletti 0267 [640x480]

        Le col de Losas est juste au dessus de nous, mais ici nous avons un léger abri.

    refuge-Giacoletti 0265 [640x480]

      Pique nique préparé par la gardienne du refuge Viso, il sera dégusté jusqu'à la dernière miette...

    Il nous faut repartir avant de prendre le froid, le col de Losas est atteint par un long névé pentu dans le brouillard épais

    refuge-Giacoletti 1657 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 0271 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 0268 [640x480]

      ça vient, ça vient, y'a pas le feu au lac !

    refuge-Giacoletti 1660 [640x480]

      encore quelques barreaux et nous sommes au col, un panneau indique de manière optimiste, refuge Giacoletti à100m !

     

    refuge-Giacoletti 1664 [640x480]

      brouillard épais, moins de 20m de visibilité, le refuge sera entendu avant d'être vu.

    Ancienne caserne de Losas transformée en refuge, c'est un vieux bâtiment,  l'accueil y est chalereux, le repas du soir copieux a de quoi caler la faim des montagnards affamés...

    refuge-Giacoletti 1670 [640x480]

      Accueil par la gardienne, affectation des lits en dortoir, nous installons nos sacs et allons "nous dégourdir les jambes" dehors après une douche chaude bienvenue.

    refuge-Giacoletti 1682 [640x480]

      Dans le brouillard, un petit groupe de bouquetins broute,

    refuge-Giacoletti 1680 [640x480]

      nous allons effectuer une approche tranquille et lente, sous la surveillance du mâle

    refuge-Giacoletti 1678 [640x480]

     

    bouquetin [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1716 [640x480]

      les animaux sans crainte ne nous laisseront pas approcher, malgré tout,  à moins de 2 ou 3mètres. 

    refuge-Giacoletti 1717 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1725 [640x480]

     

    refuge-Giacoletti 1729 [640x480]

    Pour la rando de ce jour, du refuge Viso au Giacoletti le dénivelé positif cumulé est d'environ 800m, le cumul négatif de presque 500m sur une distance de 8,5km.

     

    123gifs001

    « Mt Viso, le couloir du PorcMt Viso, le refuge du Viso »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Septembre 2014 à 08:45

    Elle est belle la chèvre de monsieur Seguin

    Ton facteur s'il tombe dans un ravin, on dira encore qu'il est en grève !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :