•  La Spirale du Temps

     

    Mon dernier roman : La Spirale du Temps

    clic sur photo pour agrandir

     

    Un jeune berger du Luberon est complètement subjugué par une fraternité de bâtisseurs, pensez-donc, ils sont dans la vallée où il emmène paître ses brebis et ces hommes, étrangers mystérieux, lui disent construire ici, une abbaye.

    Nous sommes au printemps 1148, en plein moyen âge. Laissant sa famille et ses frivoles amours de jeunesse, Martin le jeune berger va partir sur les routes avec ces hommes et construire les plus beaux édifices de cette époque, abbayes cisterciennes, châteaux et cathédrales.

    Au même endroit, huit cents ans plus tard, Jacques un Compagnon du Devoir à la retraite, passionné par la vie de ces grands bâtisseurs, il va lui aussi partir de son Luberon natal, à pied, pour un long et difficile pèlerinage sur leurs traces. 

    Magie du roman ou privilège du romancier, ces deux hommes vont finir par se rencontrer malgré ces huit siècles qui les séparent, le plus jeune serait-il l'ancêtre du plus vieux ? Tout porte à le croire.

    L'un y trouvera sa vocation de grand Maître d'œuvre, l'autre l'amour d'une femme merveilleuse et l'origine de son signe compagnonnique, la très symbolique spirale sénestrogyre.

    Un roman sans cesse à cheval sur deux époques mais toujours, avec en fond, la passion de deux hommes pour le génie des Grands Bâtisseurs.

    Laissons-nous emporter dans cette folle spirale du Temps par Martin, Jacques, la belle Margaï et le maître Guibaud.

     *****

     Ce roman historique de 309 pages en format 15x21, est disponible à la vente auprès de l'auteur  au prix de :

    20 euros + 5,60 de port soit : 25,60...=  22, 00 euros. 

    Et avec plaisir, une dédicace personnalisée sur simple demande.

    • Sur cette page par la rubrique commentaires ou contacts ou par mail : calypso-13@hotmail.com
    • Ou sur le site de l'éditeurclic ici 
    • ********

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     Le gros Cerveau, cette  petite éminence sur la haute barre rocheuse qui borde la côté droit des gorges d'Ollioules.

    Contrairement à ce que font beaucoup d'autres marcheurs nous démarrons notre rando à l'opposé d'Ollioules,  depuis la route qui relie le Beausset à Bandol, le GR 51 traverse cette route au niveau de l'entrée de la carrière du Val d'Aren. C'est d'ici que nous partons. Parking facile dans la voie qui mène à la carrière, enfin...facile, surtout le WE quand les camions de la carrière ne passent pas sinon, bien se serrer sur les abords.

    Nous allons suivre le GR sur presque tout notre cheminement, tout d'abord en longeant sur quelques mètres la route puis ensuite en bifurquant à 90° sur la gauche, et là, la grimpette commence.

    Ce parcours de montée jusqu'au premier ouvrage militaire de la Pointe est rude mais bordé de fleurs en cette saison.

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     Glaïeul des moissons

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     buisson de bruyère blanche

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     montée raide en lacets dans une forêt bien fournie

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    mais dont le sentier est difficile par les gros cailloux qui le parsèment 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     Phalangères à fleur de lys

    Nous arrivons enfin sur une croupe où la vue s'ouvre sur la rade de Bandol. Une borne octogonale attire notre attention, il s'agit d'une borne délimitant la zone militaire,  au sommet de celle-ci, un tracé gravé indique le sens de la limité, ici un 90° à gauche.

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     le port de plaisance de Bandol, en bas au loin.

    encore un peu de montée et nous sommes devant l'enceinte des bâtiments militaires, interdiction d'entrer. La porte est ouverte car il s'y passe une manifestation et nous sommes gentiment refoulés.

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    le sentier longe les limites de la fortification, le long d'une espèce de douve 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    puis'en éloigne en direction d'un sommet qui se détache bien 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    quelques passages escarpés se présentent,  et dans la rocaille se dressent de beaux pieds de salsifis sauvages

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    cheminement sur les roches, sous un ciel de plus en plus gris 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     avec de belles rafales de vent

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     ail rose sauvage

    Nous arrivons à la bifurcation qui nous permet de descendre par un couloir étroit en direction de la grotte du Garou

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     un ressaut est à passer, des poignées en ferraille sont scellées, un gros malin les a peinturlurées...des fois qu'on ne les voit pas !

    Bel exemple de pollution visuelle totalement inutile.

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    la grotte est là, devant nous, au bord du vide.

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     une grotte à deux étages 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    Pour accéder la partie haute il faut s'immiscer dans un étroit couloir, grimper comme on peut sur un rocher lisse et glissant

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     et allumer la frontale si on veut profiter d'un peu de vision, sinon l'effort est inutile

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     de grosses colonnes ornent la galerie, mais...attention un gros trou noir se trouve juste là, devant nous, sans corde pour y aller (et remonter) inutile d'y penser.

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    quelques belles concrétions subsistent aux outrages des hommes qui entrent dans ces grottes et ne respectent rien. 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     stalactite en formation

    Pas de corde, donc pas de gouffre, nous ressortons

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     remontée sur le sentier et nous filons en direction de l'ouvrage militaire du gros Cerveau par le sentier dit " de découverte".

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    Au sommet, l'enceinte militaire est là aussi cernée par des douves, une passerelle permet d'accéder à l'autre versant 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     de monter sur la butte et avoir la vue sur les vestiges de ces bâtiments dont il ne reste que les murs

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    des galeries en assez bon état devaient permettre l'acheminement des munitions aux différentes pièces d'artillerie 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     après la, pause nous faisons le tour des ouvrages militaires abandonnés et revenons sur nos pas

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    parfois par le même sentier qu'à l'aller, parfois par la route privée  

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    Molène (Verbascum thapsus)

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     héliantèmes

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

     Nous redescendons en direction de la voiture par le sentier en forêt, 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    fleurs de robiniers faux acacia

    fin de rando 

    Le gros Cerveau et la grotte du Garou

    Une balade sympathique d'environ 12km200 pour un cumul de dénivelé de 600m.

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     


    1 commentaire