• En ces temps de confinement obligatoire, promenons-nous sous les eaux de nos magnifiques calanques, je vous emmène pour une plongée dans une grotte sous-marine.
    réedition d'un article paru sur ce blog en septembre 2014. 
    ***********
     

        Pointe sud ouest de Riou s'ouvre une large calanque face aux iles Moyade, la calanque de la Boulégeade, tout au bout, après le cap, une grotte...

    FILE0003--640x480-.JPG

    la grotte dite de la Boulégeade :

    Celle ci doit son nom "marseillais" au fait qu'elle a toujours des eaux claires, un fond peu profond et riche, elle permet donc facilement aux chasseurs sous marins de bouléger...c'est à dire de se pencher par dessus bord du Zod', un masque sur le visage ou "à l'ancienne" équipé d'un seau dont le fond a été remplacé par une vitre et de regarder le fond en restant à toute petite vitesse, cette exploration visuelle sans fatigue inutile permet de trouver rapidement les poissons cachés au fond et de fondre dessus armé du fusil ou de jeter sa canne bien appâtée.

    Oui mais... ne pas croire que c'est facile et que l'on gagne à tous les coups...

     

    Ceci est une technique de chasse ancienne et ne concerne pas les plongeurs en bouteille que nous sommes et qui ne sont que des spectateurs contemplateurs.

     

    Aujourd'hui nous laisserons le bateau dans cet abri naturel pour aller explorer une fois de plus la grotte qui se trouve au bout du petit cap, retour par le tombant plein sud (et son congre immuable) puis la longue faille qui permet de revenir sur le plateau herbeux et clair de la calanque.

    A noter que les posidonies qui colonisent cette calanque sont des herbes et non des algues, et  sont à préserver de toute destruction par les ancres de bateaux, ce sont les poumons de la mer.

     

    Lors de cette plongée nous aurons l'occasion de rencontrer quelques beaux spécimens de la faune sous marine des iles, mérous de plus en plus nombreux, langoustes, mostelles sars tambours, barracudas en grand nombre et "notre" ami le congre, coincé dans son trou au pied du tombant.

    C'est d'ailleurs à se demander très sérieusement si ayant grossi il arrive encore à sortir de ce trou, nous le connaissons depuis des années...sans exagérer !

    congre--640x480-.jpg

    LE FIELLAS du tombant (congre) bien ajusté dans son trou. Il doit mesurer un peu plus de 2m de long. 

    merou--640x480-.jpg

    Un mérou en vadrouille, il ne nous a pas vu arriver...pas encore. 

    En fin de plongée, nous aurons encore droit au beau spectacle de ces grands prédateurs, les barracudas à la gueule impressionnante

    barracudas--640x480-.jpg

     

    le résumé de cette plongée en une petite vidéo, c'est maintenant !

    un clic sur le petit rectangle en bas à droite permet de passer en plein écran.

     

    spo divers 028


    4 commentaires
  •  

     Les gorges du Caramy entre Mazaugues et Tourves sont truffées de grottes, souvent petites mais ayant toutes un passé et une valeur historique, certaines sont ornées de peintures rupestres datant du néolithique ou de l'âge du fer, d'autres sont des grottes sépulcrales. Nous les connaissons presque toutes, il ne nous en manque que deux à notre collection, mais de moindre importance...et ceci est une autre histoire.

    Aujourd'hui une grotte fort peu connue difficile à trouver demandant pas mal de recherche dans une végétation récalcitrante.

    La voiture est garée juste avant la barrière sur le grand espace qui fut dédié aux anciennes mines de Bauxite de Mazaugues.

    Nous filons immédiatement sur le grand labyrinthe qui va nous faire descendre rive gauche par une sente escarpée demandant un peu "d'accroche". Il fait un temps magnifique, que c'est beau de vivre en Provence !

    Les grottes des gorges du Caramy

     sur ce promontoire, juste avant le labyrinthe rocheux, belle vue sur le Saut du Cabri, juste en dessous, avec son ancien barrage sur le Caramy construit pour les besoins de la mine. Parfois nous passons par ce barrage, mais aujourd'hui le Caramy est dans ses grandes eaux et ce serait mission impossible.

    Les grottes des gorges du Caramy

     le labyrinthe commence par une roche en forme de boule équipée d'une chaîne qui aide bien, mais attention à la réception, il ne faut pas rater la marche sinon gare...

    Les grottes des gorges du Caramy

    Les grottes des gorges du Caramy

    nous sommes sur une vaste étendue composée de gros blocs, séparés par de profondes fissures, des avens et des couloirs, jouer à l'équilibriste est nécessaire sans pour autant perdre le fil de la destination, un vrai labyrinthe qui a sa solution...mais à chacun de la trouver. 

    Les grottes des gorges du Caramy

     Les grottes des gorges du Caramy

     il faut parfois faire de belles enjambées pour sauter d'un rocher à l'autre

    Les grottes des gorges du Caramy

     ensuite, c'est la descente sur la rive gauche du Caramy, ultra raide et demandant de mettre les mains

    Les grottes des gorges du Caramy

     Les grottes des gorges du Caramy

     puis enfin nous voilà au bord de l'eau, le sentier est non balisé mais connu et bien visible, direction l'aval.

    Les grottes des gorges du Caramy

     Les grottes des gorges du Caramy

     dans une végétation décoiffée, ici, un mur de pierres sèches nous attire, il y en aura un autre tout près, ce versant fut consolidé en restanco et bancau dans les temps anciens, lorsque l'homme vivait ici.

    Les grottes des gorges du Caramy

    Nous cherchons l'accès pour filer vers notre objectif, nous pensons en trouver un, nous grimpons passablement "à l'arrache" mais nous grimpons.

    Un trou dans la végétation nous permet de voir, avec le zoom de l'APN, une paire de grotte que j'avais visitée cet été, très difficile d'accès.  

    Les grottes des gorges du Caramy

     puis, enfin, nous y voilà, notre objectif est là. Une grotte sépulcrale fouillée en son temps et ayant offert beaucoup de mobilier, crânes et ossements. 

    Les grottes des gorges du Caramy

    le boyau est étroit j'y entre seul, frontale allumée je n'irai pas loin, tout juste 9m de long 

    Les grottes des gorges du Caramy

     le boyau montre bien, quand on sait relever ces indices, que les fouilles y ont été importantes, il y a trente ans je crois, ou à peu près.

    Les grottes des gorges du Caramy

     le boyau se resserre, puis s'élargit avant de se fermer, ouf je vais pouvoir tourner et revenir à quatre pattes sans être obligé de ramper en marche arrière. Pas mal de petits animaux, des insectes, aucune chauve souris tant mieux, car j'aurais été peiné de les déranger.

    Les grottes des gorges du Caramy

    Je reviens à l'extérieur en essayant d'éviter de me cogner la tête au plafond...perdu, une bosse de plus car la roche est dure ! 

    Les grottes des gorges du Caramy

     sous mes pieds, la cavité des fouilles la plus importante

    Les grottes des gorges du Caramy

    sourire aux lèvres, nous l'avons trouvée ! conquête de l'inutile diront certains, avec juste raison, mais...à chacun ses objectifs dans la vie.

    Les grottes des gorges du Caramy

     nous descendons par un cheminement à peine moins difficile car la vision de "où on va " est plus évidente en descente qu'en grimpant

    Les grottes des gorges du Caramy

     on se bat avec les dangereuses branches mortes et ces saletés de salsepareilles qui veulent nous retenir et ne nous lâchent qu'au prix de belles égratignures ou d'accrocs aux vêtements, dans une pente proche de la verticale....bon j'exagère un peu.

    Les grottes des gorges du Caramy

     retour paisible au bord du cours d'eau, dans le seul bruit des petites cascades et du chant des oiseaux...bonheur.

    Les grottes des gorges du Caramy

     l'endroit de la pause pique-nique avait été prévu, ces rives du Caramy nous les connaissons parfaitement et, à moins que ce soit occupé par d'autres personnes, nous savions que ce serait là, sur une roche plate au bord de l'eau, juste après la cascade et en dehors du sentier.

    Les grottes des gorges du Caramy

     on est pas bien là ? vu le sourire je crois que oui !

    Les grottes des gorges du Caramy

     Les grottes des gorges du Caramy

     le retour se fera par le même chemin, sauf la grimpe à la grotte bien entendu

    Les grottes des gorges du Caramy

    nous ne revenons pas jusqu'au Saut du Cabri, le Caramy est dans ses grandes eaux et le passage risque d'être difficile voire impossible, alors nous remontons par là où nous sommes descendus 

    Les grottes des gorges du Caramy

     Les grottes des gorges du Caramy

     Les grottes des gorges du Caramy

     plus facile à remonter qu'à descendre de toutes façons...

    Les grottes des gorges du Caramy

     

    Sur cette vire la Gazelle à moins de difficulté que moi, pour passer en sécurité il faut rentrer le ventre...vous voyez ce que je veux dire ?

     Les grottes des gorges du Caramy

     le dédale de roches erratiques nous attend, mais ne nous pose plus trop de soucis

    Les grottes des gorges du Caramy

     la chaîne est remontée, nous sommes à deux cents mètres de la voiture, fin de belle rando-recherche.,courte mais sportive. 

    Les grottes des gorges du Caramy

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires