•     Les cabanes de Prentiq, dans le Valgaudemard, un parcours superbe dans une très belle forêt le long d'un torrent de montagne.

    Depuis Gap, direction Saint Firmin, puis la D16 qui va nous emmener en longeant le torrent de la Séveraisse jusqu'au hameau de l'Ubac où après une grosse centaine de mètres de piste caillouteuse nous arrivons au parking fortement conseillé.

    Ces cabanes de pierre qui avaient une utilité agricole sont devenues, pour celles qui sont encore debout, des chalets de montagne pour loisirs de fin de semaine.

    Nous irons un peu plus loin que ces cabanes en remontant le vallon de Prentiq, jusqu'aux sources du Doux, puis plus haut encore la cabane du Sellar, bien isolée sur son versant ensoleillé.

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Il fait frais et humide, mais nous aurons une belle journée, nous prenons le sentier qui dans un premier temps remonte le torrent par la rive droite et après le passage d'un autre pont, va longer le cours d'eau par la rive gauche, jusqu'aux cabanes de Prentiq. 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    la forêt est magnifique, les sapins superbes d'un beau vert sombre et  les couleurs d'automne donnent de superbes points de vue. 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     remontée face au soleil qui joue à cache-cache avec nous

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    la sente prend de la hauteur, laissant le torrent un peu plus bas, mais tous deux vont se retrouver au même niveau en arrivant à Prentiq 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    l'effort de la grimpette, parfois bien raide, nous donne chaud, les vestes tombent rapidement.

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    la sente devient un peu plus large, s'incurve à gauche, traversant de nombreux petits cours d'eau qui alimentent le torrent 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    chacun passe comme il veut, sur ou à côté du pont 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     puis au détour du virage, les cabanes apparaissent, l'espace est magnifique de calme et de sérénité.

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Nous passons derrière les deux cabanes restaurées pour suivre le sentier GRP qui file dans le vallon de Prentiq, les ruines sont nombreuses 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     la forêt a laissé place à un pâturage, le soleil inonde le paysage mordoré, une croix marque le hameau, comme cela se faisait "dans le temps".

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     le torrent de Prentiq est à sec, mais de nombreux indices montrent bien que lors de gros orages, ça doit dégringoler dur par ici ! 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    la vue est superbe, les couleurs enchantent les yeux 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    sur le côté des champignons énormes, plus de 25cm de diamètre pour cette soucoupe pas vraiment volante 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    les sources du Doux se trouvent par ici, nous les chercherons au retour, nous filons vers la cabane de Sellar pour notre pause de midi. 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    là voilà sur son ressaut, bien abritée d'une éventuelle crue du torrent de Prentiq, cabane de berger, elle est visiblement occupée, une tente de camping y est posée juste à côté. 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    imperturbable, la source captée coule, offrant une eau glacée

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Tout près de la cabane, nous faisons notre pause,  les occupants de la tente et de la cabane ne sont pas là, bergers ? grands randonneurs ?

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     le ciel commence à se voiler, comme la météo locale l'avait prévu, aucun risque de pluie, mais nous commençons notre retour

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    reprise du sentier de la montée, un peu plus bas, nous le quittons pour errer dans les bois à la recherche des sources. 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Dans les nombreux massifs de fougères, l'eau sort de partout, de nombreux petits ruisseaux, qui vont se rejoindre quelques dizaines de mètres en aval 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     

    étrange sensation, nous avons les pieds au sec, puis sans prévenir, nous pataugeons.

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    retour sur le sentier principal et nous arrivons à Prentiq, la suite du cheminement se fera par la grande piste rive droite du torrent 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     en face, sur l'autre rive, la verte montagne de l'Aiguille Ronde

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    en bas, au fond de la vallée, les hameaux qui bordent la Severaisse apparaissent, il nous faut encore perdre de la hauteur 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    la piste fait un large détour dans la direction opposée, puis revient vers le sentier pris à l'aller 

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     un grand virage à droite et nous voilà arrivés au parking.

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

      Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

    Une balade d'environ 9km pour un dénivelé de 580m.

    Hautes Alpes-Valgaudemard, les cabanes de Prentiq

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    2 commentaires
  •      C'est une belle journée de fin septembre propice à une balade un tantinet sportive dans notre beau massif de Garlaban.

    Le Grand Vallon s'enfonce dans le massif tout juste sur les hauteurs de Lascours, ce sera notre terrain de jeu ce matin-là.

    Départ au milieu des restanques plantées d'oliviers alignés au cordeau, fierté de Lascours. 

    Garlaban, le grand couloir de Lascours

     Nous quittons bien vite le sentier balisé pour nous enfoncer dans la Grand Vallon, au milieu d'une végétation basse et piquante qui a tendance, et c'est bien légitime, à reprendre ses droits. 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    les falaises arides mais percées de nombreuses grottes et abris sous roche, s'étirent de chaque côté 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    un vague sentier côtoie le lit d'un torrent bien à sec, pourtant, c'est ce torrent qui fut impétueux qui a creusé les superbes marmites que nous envisageons de remonter, ce sera un peu plus haut, pour l'instant, nous subissons la vengeance des argéras pour avoir le culot de nous aventurer ici. 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Un ressaut nous fait sortir du lit à sec pour rejoindre une sente qui file droit sur les marmites de géants. 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    imaginons le torrent qui dévalait ici, que de superbes cascades il devait y avoir ! 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Un gros câble largement surdimensionné permet de s'engager dans les marmites 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     mais les mains ne sont pas restées au fond des poches...

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     Garlaban, le grand vallon de Lascours

     les grandes marmites sont là, trois en enfilades, en tailles progressives, toutes équipées d'une chaîne absolument indispensable; Il faut maintenant tirer sur les bras

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     Garlaban, le grand vallon de Lascours

     et bien poser les pieds pour bien profiter de toute la surface d'accroche des semelles

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    et une et deux, puis trois ! 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    allez...monte ! 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     Garlaban, le grand vallon de Lascours

    plus haut, d'autres marmites plus faciles se franchissent sans chaîne ni câble 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     puis, progressivement la trace nous emmène au pied de la Baume Plate et rejoint le sentier des Tourdres

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    nous continuons la montée, délaissant la direction du Régage, nous filons vers le puits de l'Aroumi, le sentier est assez pentu et bien dégradé  

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    et nous arrivons au Puits de l'Aroumi qui trône au milieu d'une belle clairière bordée de chênes et de pins.

    hélas sans eau, conséquence d'une sécheresse estivale destructrice.

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Je viens saluer comme il se doit, le grand chêne multicentenaire, mon ami. 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    par le sentier balisé jaune nous montons au col du Tubé, ce sera le point de notre pause du médio. 

    Un peu de brume sale recouvre Marseille et sa rade, les îles du Frioul en sont presque hors de visibilité

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Par la large piste DFCI, nous montons au plus haut sommet du massif, la butte des Pinsots, ornée d'antennes et autres bâtiments techniques 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Ce n'est pas un endroit où nous aimons flâner, par un sentier peu tracé nous traversons la butte, pour revenir en direction opposée, vers Lascours et la vallée de l'Huveaune 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     La descente devient raide et caillouteuse...et ce n'est pas fini

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    sur notre droite, le mamelon de Garlaban et sa croix, dans un contre-jour d'après midi 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Longue descente ultra raide et glissante pour un retour vers Lascours 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     Tout en bas, les restanques s'alignent 

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

      Une belle rando dans notre massif de Garlaban, d'environ 9km500 pour un cumul de dénivelé de 520m.

    Garlaban, le grand vallon de Lascours

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    3 commentaires