• Pour cette seconde rando de fin juin dans le Devoluy, nous mettons le cap sur le charmant village de La Cluse que nous traversons pour prendre la piste forestière qui nous arrête au pont qui franchit l'Abéou, l'impétueux torrent qui a maintes fois emporté ce fameux pont.

    Direction le GR 94 "tour de pays du Buech" qui grimpe raide dès que nous quittons la piste., notre objectif, les Archers à 1850m  mais auparavant le col de Plate Contier à 1900m environ.

    Devoluy, les Archers

    Devoluy, les Archers

     avec quelques passages où il faut regarder où et comment poser les pieds !

    Devoluy, les Archers

     Tout de suite les fleurs de montagne apparaissent

    Devoluy, les Archers

     Doronics à grandes fleurs

    Une vue arrière nous offre le spectacle de la montagne d'Aurouze qui joue à cache cache avec le soleil

    Devoluy, les Archers

     Nous traversons le premier ruisseau, le "torrent des Ormans" et nous arrivons à la bergerie de Boudelle

    Devoluy, les Archers 

    rencontre avec son nouveau berger nettement plus sympathique que son chien qui, en traître, vient me mordre les mollets.

     Devoluy, les Archers

     Puis le GR arrive sur l'alpage, le balisage très espacé n'est pas facile à suivre, mais se perdre est difficile, il suffit d'aller vers le haut 

    Devoluy, les Archers

     en face de nous, le gros chaos rocheux des Archers, où nous irons, mais pas tout de suite...

    Devoluy, les Archers

    traversée du ruisseau du Gite qui coule bien 

    Devoluy, les Archers

    Et rencontre avec les centaines de vaches qui sont éparpillées sur la prairie 

    Devoluy, les Archers

    Devoluy, les Archers

    Un beau buisson bien épineux de Roses Pimprenelles 

    Nous quittons le GR pour un sentier bien tracé mais peu fréquenté qui grimpe directement au col de Plate Contier, laissant le joli oiseau sur son caillou, il se demande où nous pouvons bien aller, vu qu'à ce niveau la sente est quasi invisible tant les fleurs sauvages abondent

    Devoluy, les Archers

     Devoluy, les Archers

     Sauge et Silène enflée dans un pré de Rhinantes à crêtes de coq

    Devoluy, les Archers

     Anthyllides

    Devoluy, les Archers

    œillets de Dieu

    Devoluy, les Archers

     Myosotis

    Devoluy, les Archers

     Gentianes bleues

    Devoluy, les Archers

     Une marmotte siffle pour alarmer les copines mais en vain, elle est seule

    Devoluy, les Archers

     et enfin, voilà les fleurs tant attendues, les Lys de Saint Bruno qui se trouvent en grand nombre sur la partie haute du sentier

    Devoluy, les Archers

     Lys et Rhinantes se partagent l'espace

    Devoluy, les Archers

     discrète Nigritelle rose

    Devoluy, les Archers

     et éclatants Asters des Alpes

    Devoluy, les Archers

     somptueuse Raiponce

    Le col de Plate Contier 1897m est en vue, nous y ferons une petite pause parmi les fleurs

    Devoluy, les Archers

    De l'autre côté, le vallon de Garnesier s'ouvre à la vue, cette fois-ci, nous n'irons pas.

    Devoluy, les Archers

     Devoluy, les Archers

     Nigritelles

    Devoluy, les Archers

     Centaurées

    Nous revenons sur nos pas et dans la descente nous filons, un peu hors sentier, pour rejoindre une sente peu marquée qui nous emmène vers le col du Grand Vallon 1850m.

    Devoluy, les Archers

     Devoluy, les Archers

     Il est où le sentier ?

    Devoluy, les Archers

     puis c'est l'arrivée au col du Grand Vallon où nous ferons notre pause de midi, à l'ombre claire d'un résineux

    Devoluy, les Archers

     Tout en bas du vallon, remue ménage, deux biches apparaissent, après leur stupeur de nous avoir trouvés ici, elles se rendent compte que nous ne sommes pas dangereux, bien trop éloignés et se remettent à brouter.

    Devoluy, les Archers

     Nous reprenons le cheminement qui monte vers les Archers, le sentier pour le moment bien marqué, va vite redisparaître 

    Devoluy, les Archers

     Devoluy, les Archers

     Les trois petits lacs marqués sur la carte sont à sec, dommage

    Devoluy, les Archers

     nous filons par une sente assez marquée vers les Archers, encore un peu de grimpette, facile

    Devoluy, les Archers

     et nous voilà, dans ce fortin de roches qui entoure une prairie superbe

    Devoluy, les Archers

     en filant sur la croupe, nous devrions recouper le GR au delà du col de Lauteret nous dit la carte, à la côte 1800 et quelques...

    Devoluy, les Archers

     balade dans les herbes folles et les fleurs

    Devoluy, les Archers

     calme et sérénité de rigueur

    Devoluy, les Archers

    Effectivement nous recoupons le GR et revenons vers le col de Lauteret où nous referons causette avec le berger vu le matin, mais sans son chien hargneux cette fois. 

    Devoluy, les Archers

    descente vers l'alpage des vaches qui ruminent au soleil

    Devoluy, les Archers

     traversée des ruisseaux qui dévalent de la montagne

    Devoluy, les Archers

     Vue sur l'ancienne bergerie de Boudelle

    Devoluy, les Archers

    passage sous une belle couverture feuillue

    Devoluy, les Archers

    et retour au pont sur l'Abéou, fin de rando.

    Devoluy, les Archers 

    Une balade d'environ 12 km pour un cumul de dénivelé de 740m.

     Devoluy, les Archers

     L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     


    2 commentaires
  •  Un parcours que l'on pourrait nommer : sentier floral du Devoluy

    En effet, en cette saison, le sentier de ronde de Chaudun est couvert de fleurs sauvages, et cette année encore plus que d'habitude.

    Nous garons la voiture au col de Gleize et tout de suite nous prenons la piste qui descend vers le village abandonné de Chaudun, lire mon roman La Clue qui s'inspire largement de l'histoire tragique de ce village vendu par ses habitants à la fin du XIXème siècle.

    Au col du Milieu, les vaches paissent paisiblement, elles sont nombreuses dans ces montagnes, et de races variées. 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous passons devant la croix du souvenir, c'est ici qu'une jeune fille de Chaudun est morte de froid en 1896 en allant chercher du secours  

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis, nous quittons la piste pour prendre le sentier de ronde qui va contourner les hauteurs du village par une longue boucle semi-circulaire de plusieurs kilomètres 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades 

    Les fleurs sauvages bordent le sentier, superbes et multicolores  

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Phalangères à fleur de Lys, en grand nombre 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Lin blanc

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Campanules à tige courte

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Anthyllides des montagnes

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    en face, sur l'autre versant de montagne, le pic de Bure 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Asters des Alpes

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Rhinantes à crêtes de coq

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Silène enflé dans un champ de Rhinantes à crêtes de coq

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Rhapontiques à feuilles d'aunée, pas encore en fleurs

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     le sentier devient plus délicat, il chemine sur de la caillasse au bord du vide, mais il est toujours aussi beau, offrant des vues toujours différentes

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Raiponce

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     tout en bas, le ravin de Chaudun entouré de ses pics

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Pulsatile en fin de floraison

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Au détour d'un virage, le sentier passe carrément sous un tunnel de Cytises d'un jaune éclatant 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    et tout en bas, gros coup de zoom sur la maison forestière de Chaudun (avec deux véhicules des gardes) 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Gentianes bleues

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Trolle d'Europe

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Ensuite passage sous un couvert de mélèzes dont le tronc courbé à sa base montre les effets de la couverture de neige pendant qu'il n'était encore qu'une jeune pousse. Couché par la neige, il se relevait à chaque fin d'hiver pour recommencer chaque année jusqu'à ce qu'il soit plus grand que la couche de neige.

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Dans les ravines qui dégringolent dans le ravin et grossissent le petit Buech, il subsiste encore des névés et par endroit, nous remarquons les effets d'une mini avalanche, arbres arrachés, coupés en deux, roches éboulées...

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Soldanelles

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     le sentier traverse ensuite un large pâturage où les grandes gentianes jaunes ne sont pas encore en fleurs, une belle marmotte nous file sous le nez avant que l'on puisse dégainer l'APN.

    Rencontre avec les vaches impassibles au beau milieu du sentier devenu ainsi largement bouseux. 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis, en plein milieu de la pâture nous quittons le sentier de Ronde pour prendre une sente peu marquée, mais la direction générale nous est connue, le ravin des cascades tout en bas.

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous "tirons" direct à travers la prairie sous l'œil curieux des vaches 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis nous nous engouffrons dans le ravin dont les abords sont dégradés mais sans souci.

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Orchys

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     peu à peu, la sente se retrouve dans une gorge étroite et boisée qui descend vers Chaudun par de nombreux lacets

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     sous un couvert magnifique de Cytises

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     et nous arrivons aux cascades.

    La croupe où nous sommes est entourée de part et d'autre par des ruisseaux qui tombent au fond du ravin par de nombreuses cascades dont celles du petit Buech qui commence ici à prendre de l'importance

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     puis la maison forestière de Chaudun est en vue

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous n'y allons pas tout de suite et nous filons vers le ravin de Chanebière et son torrent 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     pour une pause méritée et une petite baignade dans de l'eau cristalline mais glacée (rappelons-nous des névés persistants en amont) 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Baignade avec seulement le ciel et les cimes environnantes pour témoins...cool

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Hélas il nous faut quitter notre piscine et revenir au point de départ, nous revenons vers Chaudun et tout d'abord son émouvant cimetière qui se trouve sur notre chemin

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Centaurée 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     la croix du cimetière, le portique mémorial et au loin, le pic des Vautours, pyramide élancée vers le ciel 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     grande Gentiane jaune 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Lys Martagon en boutons

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Nous traversons rapidement l'aire de repos de la maison forestière que nous connaissons bien et commençons notre parcours de retour 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     par la piste forestière qui remonte jusqu'au col de Gleize en passant tout d'abord par le col de Chabanotte puis le col du Milieu

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Rapide aperçu entre les arbres des ruines de la chapelle St Jacques sur la croupe où se situait probablement le vieux Chaudun.

    Piste monotone et pentue mais partiellement ombragée et bien fleurie sur ses abords

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Raiponce en épi 

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Lys orangé

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     pause "style" pour la Gazelle

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     et avachie pour moi !

    Reprise de la piste jusqu'au portique du sentier de Ronde et fin de superbe rando

    Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

     Devoluy, Chaudun par le sentier des cascades

    Une magnifique rando de  14km800 et 600m de dénivelé en cumulé dont une grande partie, 400m,  au retour.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

     

     


    6 commentaires