• Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Dernier jour dans cette belle région et dans notre nid douillet du gîte à Cabrunas. Ce matin il fait gris, un vent d'ouest violent souffle, y allons-nous, oui ou non ? 

    ce sera oui mais une toute petite balade courte et sans difficulté, sur le causse de Sauveterre aux alentours du village de Champerboux. balade en boucle trouvée sur un topo-guide et aménagée à notre façon, comme quoi les cartes sont bien utiles.

    La voiture est garée sur la route de Champerboux, en bordure du large sentier où passe la boucle en question.

    les gros nuages noirs arrivent de l'ouest, poussés par le vent, mais ne sont pas encore menaçants, allons-y.

    L'étendue du causse est devant nous, superbe. 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    le cheminement, encore une draille de troupeaux, est bordé de buis et de murets en pierre, de nos jours ces protections sont doublées de clôtures électrifiées, quand les troupeaux sont dehors.

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    une croix borde le chemin,  pas très ancienne 19ème siècle, il s'agit certainement d'une sorte d'ex-voto en remerciement,

    de quoi ? nul ne le sait aujourd'hui.

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     le vent d'ouest nous pousse, nous filons vers le centre équestre de la Périgouse que nous allons laisser de côté

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    une autre croix, mais datant du moyen âge, en pierre brute, qui servait probablement de poteau directionnel aux marcheurs parcourant les chemins, colporteurs et autres cheminots. 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     la draille descend dans une doline bordée d'arbres, non le causse n'est pas plat !

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    à la hauteur de la Périgouse, nous croisons un groupe de juments que l'éleveur pousse dans un enclos. 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     magnifiques bêtes élevées en plein air et en semi liberté, futurs chevaux de concours...

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     le cheminement s'incline vers l'est, nous traversons une petite forêt de résineux 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    puis nous arrivons devant un panneau de signalisation étrange ...

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    c'est l'entrée du parc UTOPIX, ici perdu au milieu du Causse 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Nous n'y entrons pas et poursuivons notre chemin, nous aimerions bien rentrer au gîte avant la pluie ou l'orage qui se prépare dirait-on.

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     baies de genévrier, régal des grives 

    sur le côté, une bergerie abandonnée

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    puis nous repartons vers le nord, direction la ferme des Pessades que nous contournerons 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     carrefour et direction plein ouest, pour refermer la boucle, ici sur ce petit promontoire, point le plus haut de notre parcours le vent nous secoue bien fort, des rafales à 80...

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre 

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     panorama sur le causse et la ferme des Pessades

    la draille est classique murets et buis en bordure, difficile de se tromper de chemin

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Carline à feuille d'acanthe

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    Nous passons à proximité de la ferme de Pessades et remontons plein ouest, d'autres chevaux, viennent en bordure de leur enclos curieux de voir passer quelqu'un ici par ce temps.

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     descente dans une autre dépression, la doline est bordée de végétation bien verte, la cuvette devant retenir l'eau plus longtemps que le causse

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

     et longue remontée vers notre point de départ-arrivée, la boucle est bouclée, fin de balade, il ne pleut pas mais les nuages sont gris et bas, quant au vent, il se déchaîne.

    Gorges du Tarn, le causse Sauveterre

    Une balade bien aérée de 6km700 pour un cumul de dénivelé de 190m.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

    « Gorges du Tarn, les échelles de CinglegrosLa balade des Amis de l'Huveaune à Ganagobie »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre à 07:00

    Dommage, la météo n'était pas au top ! Je pense que vous avez dû passer une super semaine dans les Cévennes, sacrés veinards. Bisous.

    2
    Le vieux scaf
    Vendredi 12 Octobre à 11:20

    Oui il ya du vent sur le causse, la prochaine fois l'été prochain venez donc en Vallée borgne

    Je vous ferais une cuisine aux herbes et gouter les pélardons, ces fromages de chèvre au gout incomparable vantés d'ailkleurs par Pline l'ancien.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :