• Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Une petite virée dans nos collines de Pagnol, plus précisément au Taoumé, au départ inhabituel de la Bretagne...oui mais celle d'Aubagne, pas tout là-haut dans les brumes du Nooord ! biggrin

    Chemin du Pin Vert, passons le quartier de la Bretagne, puis tout au bout de la route, juste avant la barrière DFCI, on se gare en essayant de ne pas gêner le passage, ni celui des riverains ni celui des éventuels secours (là, ça coûte plus cher ! )

    En face de nous, à droite le mamelon de Garlaban, à gauche les falaises du Draioulet, le Bau des Gouttes et le Bau Pointu, entre eux, le ravin avec le Pas des Quatre Fers

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Nous nous engageons sur le sentier qui grimpe raide jusqu'au col de Garlaban, et bien qu'il ait été retracé par nos amis les baliseurs, les raidillons sévères sont toujours là 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Bien vite nous sommes entre les deux falaises, celles du Draioulet à gauche et celles du Garlaban à droite 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     vue arrière sur la vallée qui a du mal à émerger du brouillard matinal et des fumées des cheminées qui ronflent, au loin, tous les massifs qui s'étalent vers le sud, en dernier, les falaises de Soubeyranes, vers Cassis.

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    le Pas des Quatre Fers est raide, petit ressaut qui n'a pas été épargné dans le nouveau tracé du sentier, c'eût été dommage.  

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     une roche avec sa fenêtre, et Aubagne dans la grisaille

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    après le Pas, la sente grimpe moins raide, la Gazelle file vers le col 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    où elle m'attend devant l'oratoire 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     oratoire dédié à Saint Jean Marie Viannet, curé d'Ars

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Un assèti naturel et néanmoins confortable 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Nous filons ensuite sur la piste pendant environ 500m puis par un sentier qui passe tout en hauteur au-dessus du Plan de l'Aigle (plan de l'aigo en vérité)  la vue s'ouvre sur la rade de Marseille, favorisée par un temps superbement clair

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    passage en hauteur au-dessus du vallon des Piches 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    avec un arrêt au niveau de la pierre gravée d'une belle, mais bien effacée, gravure de berger du XIX ème siècle, cette gravure est capricieuse, selon la couleur du ciel, elle est totalement invisible, nous en aurons confirmation, si besoin était, au retour. 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    peu avant le Puits du Murier nous longeons une emblavure destinée à nourrir la sauvagine et surtout les sangliers, des fois que la population de ces cochons vienne à diminuer, comment les chasseurs pourraient-ils justifier les battues ? 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     le Puits du Murier, en eau

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    puis le sentier nous emmène à passer devant la Baumo Sourno (grotte sombre) , nous la connaissons bien, nous ne nous y arrêtons pas 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     l'entrée de la Baumo Sourno

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     nous passons le col de Baumo Sourno et filons en petite grimpette vers la croupe qui  prolonge le sommet du Taoumé

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Au bout de la croupe, le Taoumé

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    En ce dimanche, il et avec ce beau temps, il y a beaucoup de monde sur le sommet et tout autour, nous trouvons une roche bien exposée, éloignée du chemin pour notre pause, face au Plan de  l'Aigle  

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Pour le retour nous revenons vers le col de Garlaban,  le contournons par l'Est, et par un jeu de sentiers caillouteux à souhait, revenons vers notre point de départ.

    En bordure de falaise sud-est, la croix de Garlaban brille de toute sa blancheur retrouvée

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Une rivière de cailloux, certes, mais une rivière en forte pente

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Les hameau abandonné est traversé 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    dans le fossé, un vestige de marmite de charbonnier, en métal

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

    Ici, il a un siècle ou deux, il y avait de la vie agricole et pastorale, les nombreux oliviers abandonnés à leur sort en témoignent 

    Garlaban, le Taoumé par le Pas des 4 fers

     Fin d'agréable balade dominicale

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

     

    « Crèche des collines 2019, retraitLa grotte de la Castelette »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Janvier à 16:29

    Je vous voit bien vivre dans la dernière image.

      • Mercredi 15 Janvier à 17:50

        En effet Gérard, mais bon, il y a pas mal de travaux quand même...

        amitiés

    2
    alain
    Mercredi 15 Janvier à 17:21

    Belle balade , faite hier à quelques menues variantes près , mais surtout avec une météo beaucoup moins clémente ...

    En discutant avec l'ami Louis (le graveur) il me disait justement que çà faisait longtemps qu'il ne vous avait pas vus tous les deux ....

    C'est vrai qu'il a été absent un bon moment , mais il est de retour happy

    En plus , il était là Dimanche ......

     

      • Mercredi 15 Janvier à 17:51

        Salut Alain, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de Louis.

        Merci de ce message d'amitié.

        jluc

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Laret-Delattre
    Jeudi 16 Janvier à 08:30

    Promenade superbe pagnolesque....Nous n'y avons jamais été ! Par contre nous avos été sur les sites de tournage du merveilleux film de Berri , "Jean de Florette", "Manon des sources". Quelle émotion de se retrouver en face du mas des Romarins (en fait, Chateaurenard, un repère de chasse.). Tout y est, en partie : le puis,,, l'enclos des lapins....le basin des "boues rouges", etc...Mais pas facile à trouver. C'est sur Riboux. Amitiés belgo-provençales, Marie-Madeleine et Jean-Pierre.

    4
    Jeudi 16 Janvier à 09:22

    Je passe tard, j'avais des amis blogueurs à la maison depuis deux jours (les Dgimis, mais je ne pense pas que tu les connaisse !). Beau billet, et je vois que la Gazelle elle "trace" !!! Aurais-tu du mal à la suivre ???? (mdr). Bisous.

      • Jeudi 16 Janvier à 09:36

        eh... oui elle trace, quand le sentier grimpe régulièrement, elle me "largue"!

        ouch

         

    5
    Vendredi 17 Janvier à 12:21

    Bonjour

    Cette montée jusqu'au col c'est un classique pour moi. C'est vrai que la montée par l’éboulis avant le pas des 4 fers devenait dure ! Pour le Taoumé il existe depuis le col de Baume Sourne un sentier qui part par la droite (au dessus de la piste) et qui amène sous le Taoumé. Cela permet de faire une petite boucle ...

    Gérard alias Papigé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :