• Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     Direction le massif de la Sainte-Baume, plus précisement, la colline de la Mantelette, le château du vieux Nans et la colline de la Sainte Croix où se trouvent les vestiges d'un oppidum.

    La voiture est garée au pas de Peyruis, et par un sentier bien tracé mais non balisé, nous filons vers les étangs qui jouxtent la Taurelle 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     petit sentier qui nous évite la piste forestière bien ennuyeuse...

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    derrière les deux collines, le puissant massif de la Sainte-Baume qui s'étire sur plus de douze kilomètres d'est en ouest 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    le premier étang, bassin de rétention d'une eau temporaire venant d'un affluent de l'Huveaune et entièrement recouvert de lentilles d'eau.

     La lentille d’eau se reproduit sans graines ni spores, mais par multiplication végétative : on parle de reproduction asexuée. 

    Chaque lentille produit une nouvelle feuille qui grossit jusqu’à se détacher et à former une nouvelle lentille. Les lentilles d’eau peuvent ainsi rapidement recouvrir une mare, un bassin ou les eaux stagnantes à la manière d’un nénuphar.

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     un sentier longe ce ruisseau, nous le suivons

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    il alimente aussi un autre bassin, bien plus grand, où se trouvent de grandes carpes rouges aujourd'hui invisibles, bien cachées au fond de l'eau glacée. 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     un troisième bassin se cache dans une végétation dense

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    puis l'eau qui en ressort par débordement vient se jeter dans l'Huveaune, une ancienne structure de béton indique qu'il y avait ici, une resclave qui permettait probablement d'alimenter un moulin

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix 

    le petit pont qui permet de traverser l'Huveaune est fortement endommagé

     Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    nous passons à gué...

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    pour prendre le large sentier qui monte raide jusqu'à la Mantelette  

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    le hameau, en ruines, montre bien que c'était une très belle propriété, oliviers en restanques et vignes y sont encore quoique à l'abandon 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    nous prenons ensuite le petit sentier qui passe en forêt sous la colline de la Sainte Croix 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     un méga coup de zoom permet de l'apercevoir entre les branchages

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     puis c'est la montée vers les ruines du château de Nans

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    je prends le sentier le plus court, donc le moins facile 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    qui nous fait arriver dans les murs éboulés  

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    une tour de surveillance, vers l'ouest 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     les vestiges sécurisés du château

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     nous ne descendons pas dans le vieux village ( lieu de vie de mon héroïne Alexine dans mon roman : La Fille de la Sainte-Baume) 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     *****

    Nous repartons vers l'ouest, direction la Sainte Croix et l'oppidum.

    C'est sur le site de la Sainte-Croix, qu'au XVIIème siècle, des bergers y découvrirent une statue de la Vierge à l'enfant qui se trouve désormais dans l'église de la Miséricorde à Nans les Pins.

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    bien que non indiqué, le cheminement est évident, l'ancien sentier de découverte est malheureusement à l'abandon, comme souvent dans ce genre de réalisation. Beaucoup de bonne volonté au départ et aucune suite donnée pour son entretien. 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     la sente grimpe en quasi ligne droite, puis après un virage, apparaissent les premiers vestiges d el'oppidum, des murs formés avec des blocs de pierre énormes.

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     et la Croix apparaît, bien haubanée pour résister aux rafales de vent comme aujourd'hui

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

     Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    Nous trouverons un coin pour notre pause du médio, au soleil et abrités du vent, puis retour vers la Mantelette en prenant une sente non balisée, inexistante sur la carte 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    passage devant les vignes abandonnées de la Mantelette 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    puis direction le domaine de Taurelle avec ses alignements de mûriers 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    son banc sous le chêne pluri-centenaire 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    et retour au Pas de Peyruis par la piste, fin d'agréable balade. 

    Le vieux Nans et la Sainte-Croix

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    « Le jas d'Agnis et la baume FereL'adret de la Sainte-Baume, le jas de Sylvain »

  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Février à 17:47

    bonjour 

    Serait il possible d'obtenir la trace GPx de votre randonnée

    Merci

    Ammicalement

     

     

      • Samedi 13 Février à 20:07

        Non ce n'est pas possible

        désolé

        jluc

    2
    Alain
    Samedi 13 Février à 18:50
    Encore une belle balade . Mais vous n'arrêtez jamais , vous êtes infatigables...
    3
    Laret Jean-Pierre
    Dimanche 14 Février à 11:14

    Le sentier botanique était magnifique. C'est Alain Bontemps (ancioen directeur de l'office de tourisme), un ami de Nans, qui s'en est occupé ! Malheureusement, quand nous y avions été, il était déjà dans cet état. Vandalisme, manque d'entretien, etc...déplorait Alain !! Quant au château, je vois qu'il est "sécurisé", avec entrée autorisée (dixit une amie de Plan). Je suis rentrè dedans ....à l'époque où c'(était interdit !!!! Mon épouse n'a pas voulu renter...Lors de notre prochain séjour au Plan, on y retournera.  Merci de nous faire revivre tant de souvenirs de la Sainte Baume et environs, Jean-Pierre et Marie-Madeleine.

    4
    Dimanche 14 Février à 20:51

    Ouah, génial ce banc sous ce magnifique chêne !!! Tiens demain j'ai des amis qui viennent me faire un petit coucou et je leur ai parlé de tes livres, et ... ils vont me les emprunter, mais me les rendront rapidement, j'y tiens beaucoup tu le sais. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :