• Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

     

          Après la rando du vertige sur le sentier Marcel Estruch à la Ste Baume, cette fois-ci c'est une rando escalade à la Ste Victoire, en face sud, bien entendu !

    Montée par le sentier qui file vers le gouffre du Garagaï, les crêtes vers l'est et descente par le sentier vert du Pas du Clapier, jonction par le sentier marron et retour au parking, relativement peu de kilométrage mais de la belle grimpe sportive.

    Nous avions prévu de monter par le superbe et très confidentiel sentier des Cantilènes mais le vent annoncé, et bien présent, nous a décidé de renoncer, la dernière partie sur la grande dalle lisse et blanche étant très exposée, ce ne sera que partie remise.

    Et comme nous a dit un randonneur bon connaisseur de la face sud croisé en chemin...le Garagaï, c'est déjà pas si mal !

    Bien que balisés ces sentiers ne sont pas sans risque et un minimum de précautions sont à observer :

    attention0

     

     Attention une grande partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si : 

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages vertigineux 

    - vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales. 

    - pluie 

    - crainte du vertige 

    - pas de chaussures de montagne adaptées  

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

     

     En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

    *************

    D'autres parts, comme chaque année au début Juin, les consignes d'accès aux massifs sont à respecter, il suffit pour cela, la veille après 17h30 de prendre connaissance de la réglementation pour le lendemain sur le site officiel de la préfecture. 

     clic sur la copie d'écran pour accéder au site.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Autorisation d'accès aux massifs forestiers clic sur la photo pour accéder au site officiel.

     *********************

    Nous démarrons cette rando depuis le parking des Deux Aiguilles, sur la route qui relie Le Tholonet à Puyloubier. 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Gros coup de zoom sur la Croix de Provence et le gouffre du Garagaï 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Après le sentier d'approche, les choses sérieuses commencent par le délicat "Pas de l'Eléphant", une grande dalle bien lisse et pentue, où seules deux belles cavités permettent le passage, de grandes empreintes laissées par un éléphant...qui serait passé par là ! (Avec Hannibal peut être ? yes

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     On dirait pas, mais c'est pentu... cré boun Diou ! D'ailleurs, une école d'escalade arrive  derrière nous avec cordes baudriers et casques, pour s'entraîner sur cette paroi.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Le cheminement est balisé en noir, ce qui n'est pas trop visible et en plus il est très espacé...non ce n'est pas de la négligence ou un manque de savoir-faire de la part des baliseurs, mais savoir "lire" le terrain, prendre le "temps qu'il faut" pour chercher son passage c'est AUSSI un des plaisirs de ce genre de rando où nous laissons le chrono et la perf' au fond d'un tiroir fermé.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Grimper le long de la falaise en cherchant le meilleur cheminement, permet d'apprécier, "à chaque pas" un décor qui change en permanence, un nouvel angle de vue

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     comme cet œil !

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Une belle cheminée...qui se passe sans souci en se souvenant qu'il y a un fort vent et qu'au débouché, ça va "décoiffer".

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Puis, juste avant d'arriver au délicat Pas de l'Aiglon, une belle vire aérienne fortement exposée mais sans piège.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Au Pas de l'Aiglon, subsiste un pin, un des rares survivants du grand incendie qui a ravagé le massif, il y a quelques années.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Descente de la cheminée et là, le balisage a été modifié, incitant le rando-escaladeur à ne plus passer par le bas du clapier (pierrier) pour limiter non seulement les risques mais aussi la descente inexorable du pierrier, à chaque passage.

    Le nouvel itinéraire fait passer par de grandes dalles lisses, juste entaillées au burin pour permettre un minimum d'accroche, superbe et amusant mais à éviter par temps de pluie (quoique précaution valable sur tout le parcours)

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Un beau toboggan, on va éviter de jouer avec...et respecter les prises dans les encoches

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ces vires exposées nous ramènent sur le clapier, où des gabions ont été aménagés pour retenir les pierres, les gabions sont de grandes cages en grillage fermement arrimées en terre par des pieux dits "aiguilles à tricoter".

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Après avoir traversé le clapier, nous retrouvons la jonction avec le sentier vert Forcioli, désormais le balisage sera vert/noir jusqu'en haut. 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Si, à partir d'ici, la grimpe n'est pas trop technique, elle n'en est pas moins rude, mais surtout, il faut bien suivre les traces pour ne pas se retrouver dans des situations "pénibles", le cheminement le plus évident n'est pas souvent le bon. 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    la roche change de couleur, nous arrivons tout près des gouffres, deux belles vires très exposées sont à passer pour arriver à l'entrée du Garagaï, la grotte des Hirondelles. 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     L'entrée basse de la grotte des Hirondelles, dans les trous, nichent les beaux oiseaux qui volent autour de nous à vive allure

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    La remontée dans le gouffre ouvert se fait soit par la gauche du rocher central, soit par la droite, aujourd'hui c'est très sec, je passe à gauche sur la roche patinée et lisse, un bel exercice de recherche de prises.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     La Gazelle passe par l'autre côté, pas vraiment plus facile.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Et c'est la sortie sur les crêtes...

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     en plein vent...tournant et désagréable.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

    Le GR qui circule sur les crêtes n'est pas vraiment notre préféré, nous filons rapidement vers l'est, pour rejoindre, bien plus loin, le départ du sentier vert du Pas du Clapier 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     cheveux d'anges

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     derrière nous se dresse la belle Croix de Provence

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

    Capucines

     Pour trouver le départ de sentier vert, il faut quitter le GR, longer la falaise et prendre les points de repères...La Croix et les 4 avancées de la falaise.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Belle dégringolade en vue, une étroite et basse cheminée puis de belles dalles lisses.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     et éviter de partir avec les quelques cailloux qui filent un peu plus bas.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Nous sommes souvent bien abrités des vents tournants, mais quand la rafale nous prend...ça remue !

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     le Pas du Clapier, beau ressaut à descendre, est piégeux par les petits cailloux qui roulent sous le pied mais ne présente pas de grosse difficulté. 

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Nous arrivons en vue du sentier marron qui va nous ramener tout près du sentier noir du Garagaï et nous commençons à apercevoir les vestiges de l'ancienne carrière de marbre en dessous de nous.

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     Descente par le très beau et chargé d'histoire sentier de halage. Sur ce chemin taillé par l'homme (on voit les coups de barres à mines sur les côtés) , les gros blocs de marbre descendaient dans la vallée, glissant sur des lits de cailloux, quelques trous sur les côtés du chemin étaient plantés de pieux en bois qui permettaient de freiner, si besoin, la descente des blocs de marbre de plusieurs tonnes.

    Dans notre société automatisée, mécanisée, comment imaginer ce qu'était le travail de ces carriers ?

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     De retour dans la vallée, arrivés tout près du parking, nous jetons un dernier regard (pour aujourd'hui) sur la majestueuse chaîne de la Ste Victoire

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

    Ste Victoire, le Garagaï et le pas du Clapier

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Luberon, l'Abbaye de SenanqueRando aquatique, le chemin de l'aiguadier »

  • Commentaires

    1
    bonneminealix
    Dimanche 19 Juin 2016 à 22:10

    Sommes  privilégiés, habitons une très belle région. Merci pour ce beau reportage

    2
    Lundi 20 Juin 2016 à 07:38

    comme d'habitude je vous ai suivi sur la sainte victoire, sans trop me fatiguer simplement de ma chaise, mais que de belles photos tu nous présente, superbes et impressionnantes

    bises et a bientôt

    lyly

    3
    le vieux scaf
    Lundi 20 Juin 2016 à 07:45

    Magnifique, mais en libre sans être encordés dans certains passages vous prenez des risques non ?

    4
    Mygabeille
    Lundi 20 Juin 2016 à 19:51
    Grrrr j'avoue que certaines photos m'ont donné de grands frissons et un peu de colére car je trouve que les endroits sont dangereux et que vous ne prenez pas pour autant des protections style cordes ou autre chose je ne suis pas une pro pour donner des conseils mais franchement j'imagine un pied qui dérape et la chute fatale vue le beau précipice que l'on peut admirer. ... alors oui pour les belles photos et randonnées mais attention je tiens encore plus à toi gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :