• Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     

              Une balade dans le massif de la ste Baume, juste dans la partie qui surplombe Gémenos à la sortie de Marseille.

    Notre objectif, partir du parc de la vallée de st Pons, remonter le vallon du Fauge prendre le sentier raide et ombragé, donc sombre en cette saison, qui passant au "Tourne de st Pons" puis par le vallon des Crides arrive sur la plateau de la glacière du Fauge.  Remontée au col de Bertagne, poursuite sur le plan des masques (appelé probablement par erreur phonétique, le plan des Vaches ) les dents de Roque Forcade  que nous contournerons par le bas, le col de l'Espigoulier, les crêtes de Colline Blanche, le vallon de l'étable, le vallon de la Galère et retour par le vallon du Fauge.

    Le massif, à une époque passée était la "machine à glaçons" de la région, dans tout massif de grands puits étaient creusés et la glace hivernale stockée, isolée par d'épaisses couches de paille. Le chemin de la glace était ensuite parcouru par les hommes et les mules pour livrer le précieux produit aux familles bourgeoises. De nombreuses glacières y sont encore visibles.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    La veille il y a eu beaucoup de pluie, et comme toujours en ce cas, les gardes du parc ferment celui ci à toute pénétration humaine, "par précaution" , pendant plusieurs jours, un éboulement ou un arbre tombé pouvant causer un accident...bon, on ne va polémiquer mais ça semble un tantinet exagéré, surtout que la zone n'est plus vraiment laissée à l'état naturel.

    Aujourd'hui, donc, PARC FERME.  de belles grilles en empêchent l'entrée.

    Nous reprenons la voiture et remontons la route qui file vers le col de l'Espigoulier, pour arriver dans un virage qui surplombe la fin de la zone concernée. Nous raccourcirons d'autant notre rando.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Le départ se fait donc au début du sentier qui mène à la glacière du Fauge. De la route une piste rejoint ce sentier encaissé et sombre. En face de nous, le bau de Bertagne est illuminé de soleil.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     grimpette  rendue un peu plus délicate que d'habitude par les cailloux lisses et humides, nous passons le Tourne de st Pons et commençons à voir un peu le soleil.

    Derrière nous  les falaises de la Galère sont elles aussi en pleine lumière.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    En remontant le sentier, nous avons les falaises de Cugens tout là haut sur notre droite, entre deux arbres, nous pouvons voir le fameux "Trou du vent" qui en perce le sommet.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Un virage à gauche, un ressaut, un replat et nous voilà sortis de l'ombre des arbres, le refuge Paul Ruat des E.M, sur sa restanque, domine la vallée.

    Hélas ce refuge construit en 1947 est maintenant en état de décomposition avancée.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Un peu plus loin, sur le site de la glacière, une source porte une plaque souvenir de ce même Paul Ruat, fondateur des EM.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Nous arrivons en vue du col, sur notre droite le haut mur du pic de Bertagne

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     et à gauche au loin, les dents de Roque Forcade

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

      Au col de Bertagne, le monument des EM morts pour la France.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Nous filons vers le plan des Vaches, le si mal nommé car ici il n'y a jamais eu de vaches, elles auraient brouté quoi, des cailloux ? Non ce nom lui vient probablement d'une belle erreur de phonétique, le plan des Masques, serait son vrai nom. La légende dit qu'ici des "masco" des sorcières y faisait leur sabbat, tout près du gouffre où nous allons jeter un coup d’œil.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Quelques ressauts très faciles et nous voilà sur le plan des Masques

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    avec derrière nous, la vue grand large sur tout le massif de la ste Baume, du bau de Bertagne à droite jusqu'au bau de st Cassien à gauche.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Un regard au fond du gouffre, à première vue les sorcières n'y viennent plus ! sarcastic

    Un de ces jours je retournerai au fond y voir de plus près...clic ici !

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Nous repartons direction les dents de Roque Forcade, ce n'est plus très loin, mais ça va encore un peu grimper

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Nous voilà juste au dessus de ces roches étranges, de longues lames qui se terminent par un énorme monolithe, sous un certain angle, cet ensemble prend la forme des dents d'une fourche, d'où ce nom.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Pique nique à l'abri du petit vent de NO et descente par une étroite brèche qui nous permettra de contourner les dents par le bas.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    descente dans l'ombre noire d'une végétation dense

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Un arbre aide bien à passer ce ressaut, que ce soit à la descente, ou à la montée, quelqu'un y a fixé une inutile chaine qui cisaille la branche. frown

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Nous atteignons un sentier étroit en balcon qui passe sous les dents,

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    et descendons vers le col de l'Espigoulier, il nous faudra traverser la route et remonter en face

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    en longeant les crêtes de Colline Blanche

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    en vue arrière le vallon de  Pouceù, à gauche les dents de Roque Forcade, à droite, le bau de Bertagne

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     le sentier évite depuis quelques années les crêtes, classées en zone sensible et descend par un large détour dans le vallon de l'Etable, il remonte ensuite et par un petit col, revient dans le vallon de la Galère

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Une remontée bien raide, mais c'est presque fini...

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     en bas le vallon de la Galère et la piste qui va nous ramener au point de départ

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     La zone sensible protégée est ainsi contournée, la piste descend et rejoint la route que nous remontons sur une centaine de mètres pour retrouver la voiture.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

     Une balade d'environ 12km200 avec un cumul de dénivelé de 780m.

    Ste Baume, les dents de Roque Forcade

    « Ste Victoire, le pic des MouchesPlongée, quelque part au sud-ouest de Planier. »

  • Commentaires

    1
    le vieux scaf
    Mardi 10 Novembre 2015 à 07:47

    Vous êtes quand même de sacrés dentistes !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    CATALANE
    Mardi 10 Novembre 2015 à 20:46

    Vous devez bien profiter du beau temps que nous avons en ce moment pour faire de belles balades ! Je vous envie, car ma "tendre" moitié est un peu handicapé en ce moment côté guibolles !!! Allez, bisous à tous les deux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :