• Ste Baume, le pas de la Cabre

    Pour ce dimanche, c'est un petite balade à la Ste Baume qui sera choisie; Le vent souffle assez fort, nous ne cheminerons pas trop longtemps sur les crêtes.

    La voiture est garée sur la parking proche de l'Hostellerie et nous filons vers le Pas de la Cabre en passant par le sentier du Canapé.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Sentier qui grimpe en direction de la grotte sacrée en passant dans les superbes sous bois de cette forêt relique, hêtres, chênes, ifs, tous les arbres ici atteignent des hauteurs que nous n'avons plus l'habitude de voir.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Melisse

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Le travail de la Nature...naissance, vie, mort et recyclage d'un géant qui sert maintenant de nourriture à l'infiniment petit.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Le sentier du canapé doit son nom à ce rocher étrange, une longue brèche le partage en deux,

    la légende dit qu'une jeune fille qui voulait "se marier" un homme, devait commencer par le convaincre de monter jusqu'ici, et ensuite, le tenant par la main, elle devait l'entraîner et  traverser toute la brèche sans le lâcher, si c'était réussi, c'était le signe d'un mariage d'amour qui durerait longtemps...sarcastic

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Encore quelques centaines de mètres et nous arrivons au pied de la Grotte Sacrée, sans s'y arrêter, nous y reviendrons au retour. Nous prenons le sentier balisé rouge qui monte sur les crêtes par le Pas de la Cabre en faisant toutefois un petit détour par la grotte du Père Elie et l'aiguille de la Cabre.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Ce qui nous donne l'occasion de passer quelques ressauts sympathiques qui rompent la monotonie de la marche...cool

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Sceau de Salomon

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Belle vue aérienne sur la Plan d'Aups, la tour Cauvin et à gauche, le plan des mascos

    Ste Baume, le pas de la Cabre

     

    Asphodèles

    Ste Baume, le pas de la Cabre

     

    Tulipes australes

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Le vent commence à nous fouetter, signe que nous arrivons tout près des crêtes

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Et voilà, nous sommes arrivés au Pas de la Cabre, nous partons sans tarder vers l'est, direction, le col de st Pilon

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Anthyllides des montagnes

    en longeant les crêtes, entre deux rafales de vent, nous pouvons voir la chapelle du St Pilon, sur son rocher au bord du vide et à l'aplomb de la Grotte Sacrée

    Ste Baume, le pas de la Cabre

     

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Le col de St Pilon, encombré de nombreux promeneurs sera vite dépassé, la croix Celtique sera aussi laissée de côté pour aujourd'hui et nous filons nous trouver un coin pour la pause, à l'abri du vent et face au soleil, le bau des Oiseaux va parfaitement convenir.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Ici, nous serons très bien au milieu de touffes odorantes de farigoulette.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Nous revenons vers le col de St Pilon

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Dames de Onze heures

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    La chapelle des Morts (chapelle dite des Parisiens) est encore plus belle en cette saison, enfouie dans son écrin de verdure éclatante.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Nous pénétrons dans l'enceinte du Monastère, en gravissant les 150 marches d'escalier qui mènent à la Grotte Sacrée, Ste Marie Madeleine.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    L'arrivée à la grotte vers 1900.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

     

     

    Le blason au dessus de l'entrée, gravé de fleurs de lys,témoignage des pèlerinages royaux

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    la Piéta.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Les vitraux...dans la lumière d'après-midi

    Ste Baume, le pas de la Cabre

     

    Le calvaire, douzième station du chemin de croix. 

     

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Revenant au parking en descendant par le chemin des Roys, nous passons devant la source de Nans, longtemps considérée comme miraculeuse

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Un "balisage" du chemin des Roys, hélas aujourd'hui bien dégradé et abandonné...frown

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Le parking des trois chênes, dont ce tronc multicentenaire...mais rassurons nous, les chênes plus que centenaires sont encore nombreux dans cette forêt, souhaitons tout simplement que l'homme moderne et sa science ne leurs donne pas des "conseils" pour mieux pousser,  grandir et prospérer !

    Ste Baume, le pas de la Cabre

    Le monastère niché dans la falaise, la grotte est masquée par un peu de végétation, et tout là-haut, la chapelle du St Pilon.

     

    Petite balade dominicale de 10 km, dans cette splendide forêt de la Ste Baume, joyau de la Provence.

    Ste Baume, le pas de la Cabre

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Le Mourre d'AgnisLa combe de Curnier et la combe de Bouisse »

  • Commentaires

    1
    le vieux scaf
    Mercredi 18 Mai 2016 à 07:58

    Et la source il parait qu'elle est miraculeuse pouvant transformé l'eau en Jaune si on y ajoute ce qu'il faut !

     

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 08:35

        Pas besoin de chercher si loin, le "miracle" se produit même avec l'eau du robinet...c'est beau la nature non ?

         

    2
    bonneminealix
    Mercredi 18 Mai 2016 à 08:15

    Très belle balade. Merci à vous deux. Bises

    3
    Mercredi 18 Mai 2016 à 20:47

    Et bien moi j'aurais bien trempé mes pieds douloureux dans la fameuse source miraculeuse ! En ce moment j'ai des soucis avec mes petons !!! J'ai du mal à marcher, une crise d'algo. Mais bon, ça passera, j'ai l'habitude.
    En tous les bas, la balade que vous avez faite est bien belle, merci ! Bises les mais.

    4
    rihak
    Mercredi 18 Mai 2016 à 21:44

    n'y as tu point vu les chèvres et boucs qui campent là-haut?...voire même des bouquetins qu'il me semble y avoir vu ?...

    dis moi ou j'y ai rêvé....

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 21:58

        Salut ami

        non tu n'as pas rêvé, nous n'en n'avons pas vu cette fois-ci, mais c'est déjà arrivé, entre autre sur le sentier Marcel Estruch dit "le balcon des sangliers" .

        mais dimanche il y avait beaucoup (vraiment beaucoup) de monde sur les crêtes...les biques sont sauvages et même si elles ne s'enfuient pas trop vite, elles préfèrent la solitude.

        belle soirée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :