• Siou Blanc, quelques belles curiosités

     

     

        Le plateau du Siou Blanc, dans le Var est une magnifique zone naturelle encore bien préservée, voire un peu sauvage même, et c'est très bien ainsi.

    Nous y venons souvent, de nombreux articles sur ce blog en témoignent, mais nous avions en tête de rechercher quelques curiosités dont nous avions glané de minuscules renseignements ici et là De belles curiosités naturelles, bien entendu et dans cette grande étendue, au relief géologique étonnant, ça ne manque pas.

    Cette fois-ci, nous irons en direction des Morières.

    La voiture est garée sur la parking vaguement aménagé devant le grand Chêne de Mistral et nous voilà partis, direction, le puits de Junca, perdu dans la forêt.

     Le plateau du Siou Blanc est truffé d'avens de gouffres et de grottes, il ne retient pas l'eau des pluies ou de la fonte des neiges, voir ici clic, qui s'infiltre immédiatement dans le sous-sol, ce qui rend la présence de puits absolument précieuse. Ici un puits ou une source...ça ne se dit pas...enfin, pas trop...comme l'aurait dit Marcel.

     

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     après un bout de chemin sur la piste, nous prenons une sente qui rapidement s'enfonce dans la forêt de chênes, la trace est visible, à condition de ne pas la perdre de vue.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    D'ailleurs, après quelques errements sans conséquence, la balade dans ces sous-bois étant toujours agréable, nous trouvons ce puits de Junca. 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    un beau puits, bâti et protégé, l'ouverture de la,porte révèle le malicieux système de récupération de l'eau de surface.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Nous revenons sur nos pas, et filons dans la forêt, peu de dénivelé, mais quelques dolines et partout, des avens, grands et répertoriés, ou petits et donc assez dangereux si on ne regarde pas bien où se posent les pieds.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    la forêt s'éclaircie puis devient très clairsemée, une belle prairie, couverte de feuilles mortes en cette saison mais les  nombreuses touffes d'asphodèles sèches laissent à penser qu'au printemps ce ne doit pas être si mal que ça !

    Siou Blanc, quelques belles curiosités 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     les crocus sortent la tête de sous les feuilles de chênes 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     la barre des Morières est devant nous, il n'y a plus qu'à y aller, la grande piste forestière qui la longe nous indiquera quand nous y serons.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     encore des crocus

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    la piste est coupée, nous filons par un large sentier, vers Citerne Neuve, quelques vaches sont en tenue d'hiver et derrière leurs fils électriques (les avens étant un gros danger pour elles)  nous regardent passer, les distractions étant assez rares.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     bon voilà, nous sommes dans la bonne direction, la remontée du chemin continue...

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    et par une sente raide, nous arrivons au gouffre des Cistes, un peu trop profond pour nous , il est contourné et nous continuons

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    une belle roche offre un abri avec banc de pierre, l'endroit est frais et humide, nous ne nous y attardons pas. 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     pour arriver sur une belle dalle sommitale, la roche que nous cherchons la "tête de la Marquise" est tout près mais nous ne la voyons pas (trouvons pas, erreur de jugement), dommage mais comme nous reviendrons ce n'est pas une grosse déception.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    Par contre nous trouvons, son conjoint, plus difficile à trouver, la "Tête du Marquis" , facile à reconnaître, que c'est le Marquis, le cou est plus gros que celui de la Marquise ! (rire)  

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Une grosse roche en forme de tête posée sur un cou étroit

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     On redescend vers la piste, pour filer vers une autre belle curiosité 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    un gouffre quasi horizontal, la Baume dei Lumes, accès sans trop de difficultés 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Allez...viens !

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     les lampes frontales découvrent des concrétions magnifiques, pas trop abîmées, j'en profite pour rappeler à ceux qui viennent dans ces grottes, de ne pas toucher aux stalactites, le travail de l'eau est toujours actif, ces concrétions sont vivantes, toucher de la main, anéanti en quelques secondes, le travail de plusieurs années, de l'eau qui dépose des micro particules de calcaire.

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Il est temps de ressortir, au soleil, qui perce au travers de la végétation et réchauffe un peu l'atmosphère

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    pour filer vers une autre cavité, l'abri de l'Avelanier 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    Abri fermé par un muret de pierre, une jolie salle, servant visiblement de bivouac 

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     convient parfaitement à un ermite qui ne craint pas les rhumatismes, c'est assez humide !

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     la vague sente dégringole entre les arbres, pour passer devant une autre petite grotte

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

    la Baume du Paradis, joliment concrétionnée, elle aussi, sous une basse fissure, un réservoir en tôle galvanisée y a été installé et recueille l'eau qui goutte du plafond.  

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Il est temps de penser au retour, nous filons en direction de la piste, où là encore quelques belles roches aux découpes étranges nous attendent

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Siou Blanc, quelques belles curiosités

     Puis par un jeu de pistes et de sentiers, nous revenons au grand Chêne de Mistral, tout en se disant que nous allons revenir bientôt !

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    Siou Blanc, quelques belles curiosités

     

    « Les gorges de TrévansMassif des Morières, l'arche de la Garoute »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Février à 09:40

    Le plateau de Siou blanc c'est magnifique surtout qu'il y a encore des chênes. Et du beau temps

    Vivement les Cévennes où vous pouvez passer cet été  pour un repas de légumes du jardin dont de belles salades de tomates.

    2
    CATALANE
    Mercredi 22 Février à 09:46

    Oh, j'ai l'impression que cette balade était assez facile, non ??? Vous n'avez rien fait de périlleux !
    Et oui, nous sommes partis en Russie sans PROSPER !!! Pour une fois, nous avons fait un voyage organisé ! 
    Allez, bisous les amis et à plus.

    3
    Mana bonneminealix
    Mercredi 22 Février à 09:51

    Merci Biz

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mitchou
    Mercredi 22 Février à 11:46

    Ca a l'air d'être une superbe rando comme je les aime! évidemment, il n'y a pas la carte, je vais me mettre immédiatement à la recherche d'infos moi aussi !

    Bonne continuation

    Michel

    5
    rihak
    Mercredi 22 Février à 12:27
    salut vous deux....Jean Luc ,je comprends que tu ne veilles pas trop faire savoir les endroits où se trouvent ces merveilles...mais pour un ami ?! puis je avoir carte et trace?...je ferai aussi de mon mieux pour les préserver... amicalement Richard
    6
    chantouc
    Lundi 27 Février à 19:24

    coucou tu étais pas lion du cou de la marquise ,par contre les grottes j aime mais seule avec ma copine un peu peur , j atend d être avec francis pour chercher, toujours de beau reportage biz 

      • Lundi 27 Février à 22:54

        coucou Chantal

        et oui, je sais que nous n'y étions pas bien loin, mais...

        Nous allons y retourner il y a trop de belles choses à voir.

        bisous et belle soirée

        jluc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :