• Roman - Ne Lâche pas ma main

     Après avoir présenté "Nymphéas noirs" de Michel Bussi, c'est ici clic, c'est au tour de "Ne lâche pas ma main", un roman tout à fait dans le style Bussi.

    La chute du roman est loin de ce que le lecteur pouvait imaginer, même en sachant que M.Bussi aime jouer avec nos nerfs.

    Au moment où le coupable est démasqué, le lecteur se dit "... mais c'est bien sûr ! ", tous les indices y étaient mais l'art de l'auteur à été de diriger le lecteur, même le plus attentif vers une autre piste plus évidente.

    Roman - Ne Lâche pas ma main

    La mise en scène :

    les eaux turquoises d'un lagon de l'île de la Réunion, un couple d'amoureux et leur fillette, plage, cocktails, rhum, vacances au soleil.

    Liane, la jeune femme disparait et tout porte à croire que son mari l'a assassinée, indices évidents, fuite éperdue en emmenant la fillette dans les endroits de l'île qu'il connait mieux que ce que l'on pense.

    Deux gendarmes, un ivrogne amoureux au grand cœur et une capitaine native de l'île ambitieuse et droite comme un I

    Un coupable là où on ne l'attend pas.

    *******************

    J'ai vraiment aimé "Ne lâche pas ma main".

     Une intrigue qui tient le lecteur en haleine, plantée dans un décor réaliste, une très belle description de l'île de la Réunion loin des habituels clichés touristiques.

     

     

    Roman - Ne Lâche pas ma main

    Loin de moi l'idée de me faire passer pour un critique littéraire, d'ailleurs, je serais vite démasqué, mais comme pour les autres sujets traités, il s'agit de partager des opinions , des idées , des remarques. Vos commentaires étant toujours bienvenus , ils n'en seront que plus instructifs et constructifs.

    Il ne s'agit pas toujours, voire même assez rarement de romans à la mode, ni le dernier paru, mais tout simplement de ce que je viens de lire , je ne suis pas un accro du dernier prix littéraire et redécouvrir parfois certains auteurs oubliés est un plaisir vrai.

    Polars, thrillers, essais, "vraie littérature", documents historiques, fictions,  tout y passe, ma consommation de bouquins dépassant largement toutes autres consommations personnelles.

    L'opinion que j'en donne n'implique que moi, sans prétention, en se fiant seulement au " j'ai aimé ou je n'ai pas aimé" .

    « Calanques, le cap MorgiouSisteron, la grotte du Trou d'Argent. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Octobre 2014 à 06:54

    Et bien je n'ai jamais rien lu de Michel Bussi, pourtant j'aime lire (au moins un livre par semaine, si ce n'est deux. Heureusement que je suis abonnée à la bibliothèque de mon village qui est bien achalandée, sinon ce serait la ruine !). Donc demain j'irai voir si ce livre y est et je te dirai ce que j'en pense ! Bisous Jean-luc et bonne semaine.

    2
    Lundi 6 Octobre 2014 à 07:59

    très intéressant

    a bientôt

    lyly

    3
    Lundi 6 Octobre 2014 à 08:13

    Sympa de nous faire connaître un bon polar

    Quand au titre de "Critique littéraire" que tu refutes si bien,  laissons cela aux grand penseurs parisiens si largement médiatisés, seuls capables d'après eux de traduire des ouvrages, pour moi, totalement abscons !

    Mais ce sont eux les intellectuels, nous les "gensse de la province"...

    4
    Lundi 6 Octobre 2014 à 09:10

    @Catalane

    Monique, si ce polar et "nymphéas noir" n'y sont pas...cha,ge de bibliothèque ! rire.

    ce sont deux best sellers de très bonne qualité je te les recommande

    ceci dit, chacun ses gouts.

    bisous et belle semaine...ici sous la grisaille

    jl

     

    5
    Lundi 6 Octobre 2014 à 09:12

    @vieux scaf

    tu as bien raison, nous sommes des gens simples de province...

    mort de rire yes

    amitiés

    (j'ai cdé "voyages dans les calanques"...de Patrick Mouton)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :