•  

     

     

         La crèche est une de nos  très grandes traditions en Provence, et  chez nous en particulier. D'ailleurs pour beaucoup de provençaux, le petit Jésus serait né dans notre région, c'est dire...yes

    Comme chaque année maintenant, nous allons poser quelques santons pour une éphémère et minuscule crèche troglodyte dans un recoin des Calanques.

    Nous ne sommes pas les seuls à le faire, je ne nomme personne mais...cool

    Cette fois ci pas de jeu de piste pour la trouver, mais un peu de crapahut  et un "toutipeu" de hors sentier pour aller y jeter un coup d'oeil. Faudra juste sortir les crampons.

    Petite crèche provençale calanquaise et troglodyte...allons y.

    creche

    C'est avant tout une rando musclée, mais pour rejoindre cette crèche pas besoin de nous suivre sur tout le trajet, il est possible de faire plus simple.

    creche

    Ce sera départ de Callelongue, le village-calanque et tout de suite nous entrons dans le cœur du village par l'avenue des Pébrons, puis l'escalier des géants dans le vallon de callelongue, où le sentier jaune va rejoindre le vert qui monte aux grottes st Michel et de l'Ours un peu moins visible.

    En prenant le sentier non balisé mais évident quoique rude on arrive au col st Michel, tout au bout du rocher du même nom extrémité Nord Est.

    La baume de la Mounine sera notre écrin pour recevoir ces santons miniatures. Nous redescendrons par le vallon de la Mounine et son pas inférieur doté d'une barre en fer bien branlante mais encore solide, ensuite...

    Rando en forme de huit, la carte montre bien notre périple et le graphique du dénivelé, la grimpette effectuée.

    La crèche du rocher st Michel

     

    attention0

    Attention le pas inférieur de la  Mounine est DANGEREUX et absolument à éviter si :

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages aériens vertigineux

    - pluie

    - crainte du vertige

    - pas de chaussures de montagnes  adaptées 

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire. 

    yesUn équipement pour se sécuriser peut être nécessaire... ou passer par un autre sentier ce qui ne manque pas.

     Dès le début du vallon de Callelongue, le rocher des Goudes, les Lames et le rocher st Michel nous interpellent, notre projet initial était de revenir par le pas de la demi-lune, mais un violent mistral commence à souffler, donc pas de prise de risque inutile, le pas de la demi-lune ce sera pour une autre fois.

    Avec des rafales à 70km/h il faut être inconscient pour franchir ce pas.

    creche

     Dans le goulet pentu et étroit de l’escalier des Géants, le vent est nul, la roche pas très humide malgré les pluies torrentielles d'hier jusque tard le soir.

    creche

    creche

     l'escalier des Géants, ça faisait quelques temps qu'on y était plus passés

    creche

     creche

     Une petite grimpe courte mais verticale, juste  pour se mettre en forme

    creche

     là haut sur la droite, la grotte st Michel d'eau douce et cachée et tout à coté   presque invisible, la grotte de l'Ours (ma préférée...c'est normal !  yes)  

    creche

     le sentier vert fait suite au jaune et nous amène devant la grotte st Michel, rapide visite de cette cathédrale magnifique

    creche

     L'eau suinte à grosses gouttes de la voûte, le "ploc ploc" est incessant et résonne dans le silence.

    creche

     Le vent a dégagé le ciel, de gris qu'il était depuis 3 semaines il a viré au bleu le plus pur au lever du jour, même le phare de Planier très au large, est parfaitement visible.

    creche

     rapide visite à "ma" grotte de l'Ours, mais ici pas possible d'y entrer la roche usée est complètement mouillée et dangereusement glissante, je me contente de rester sur le perron !

    creche

     creche

     entrée de la grotte de l'Ours, superbe patinoire ce matin !

    Tournant le dos aux violentes rafales de mistral, tête enfoncée dans le bonnet, nous grimpons par le sentier qui longe la falaise en direction du col st Michel, puis franchissons la petite barre qui ferme l’accès à  la baume de la Mounine.

    creche

     La baume de la Mounine, largement ouverte sur le vide au dessus du vallon

    creche

    Une   petite faille  horizontale dans la roche et notre crèche y trouve sa place,

    l'an dernier à Titou Ninou elle était concentrée sur trois étages dans des trous de la roche, (clic ici pour la crèche 2013)

    creche-dans-calanques 8378 [640x480]

     

    Crèche à Titou Ninou 2013

    cette fois ci elle prend ses aises sur un longue banquette de pierre

    creche

     Mais bon, il fait froid et nous ne nous attardons pas, le vallon de la Mounine est au dessous de nous, nous y dévalons

    creche

     descente du  pas inférieur avec son passage sécurisé par une rampe en fer branlante ;

    bien vérifier tout de même la solidité avant de s'y engager, comme sur tout ce genre d'équipement qui reste en place, par précaution, je tire toujours dessus assez fort.

    creche

    ça bouge tant que ça peut  mais ça tient bien...

    creche

     Concertation, nous rentrons par où ?  puisque pour le pas de la demi Lune c'est mort.

    Et si on allait pique niquer à Podestat avec Joséphine qui y a emmené son groupe? en se remuant un peu on doit pouvoir arriver à temps !

    Le sentier jaune nous emmène rapidement au col de la Galinette et là nous descendons par le sentier pointillé jaune vers la calanque de Marseilleveyre

    creche

     La tête de la Galinette en contre jour violent.

    En pressant un peu le pas nous arrivons à la calanque de Podestat en même temps que le groupe de José.

    creche

     retrouvailles, mangeouille et bla bla...

    creche

     oui, l'eau est froide !

    creche

     On rentre par où  maintenant ?

    Une grosse envie de remonter le sentier du Chinois nous prend et nous quittons les amis pour cette ultra rude grimpette, pratiquement 300m de dénivelé d'un trait dans le pierrier...et juste après le repas...quand je pense qu'il y en a qui font la sieste sur la plage...ils doivent penser que nous sommes fadas !

    creche

     mais bon, le vent nous pousse c'est toujours ça de gagné !

    superbe vue sur la mer et les iles depuis le pas de la Lèbre

    creche

     et redescente illico dans le Malvallon sud

    creche

     et ses roches mystérieuses

    creche

     La Poule de pierre du Malvallon sud

    Pour remonter aussitôt sur le sentier jaune du pas de la Selle par le Malvallon Nord

    creche

     arrêt à la Font de Brès où coule une eau claire

    creche

     juste sous la gravure de notre ami "d'un autre temps", Xavier Dechaux.

    creche

     le sentier jaune est salement barré par un gros pin tombé ces jours derniers,

    creche

    puis nous arrivons en vue de Callelongue où en mer les Farillons de l'île Maïre se prennent de beaux paquets de mer.

    creche

     Courte rando sportive de 12km  mais avec un cumul de dénivelé de 850m.

    creche

     

     


    17 commentaires
  •  

    Article réédité, déjà paru sur l’ancien blog en mai 2014, il fait suite à l'article concernant les gorges du Destel.

     

    Lors de notre rando dans les gorges du Destel clic ici pour voir l'article, nous sommes passés au retour par un sentier très sportif comportant des passages d'escalade et surtout devant une grotte étrange appelée le Château du Diable .

    Nous nous étions promis d'y revenir pour une visite spécialement dédiée à ce site et aux grottes nombreuses et parfois difficiles d'accès qui l'entourent. 

    chateau-du-diable-mai-2014 7326 [640x480]

     

    attention0

    Attention cette rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages d'escalade

    - pluie

    - crainte du vertige

    - pas de chaussures  adaptées ni équipement de petite escalade

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

     

    alpinisme005

      Il n'y aura pas de carte de notre parcours, celui ci étant fait sur une toute petite zone avec beaucoup d'aller retour, la carte n'a aucune espèce d’importance, d'autant que la trace relevée par le GPS est complètement faussée par les nombreuses pertes de signal.

    Le départ se fait du même endroit que pour la rando précitée, tout au bord de la route dans les gorges d'Ollioules sur le petit parking du club canin.

    Il faut traverser la route et "sauter" le muret qui borde le cours d'eau La Reppe, passer à gué et remonter le long de la Reppe jusqu'à rencontrer le lit du  torrent, maintenant à sec, du Destel.

    chateau-du-diable-mai-2014 1641 [640x480]

      Suivre le lit du Destel par ci par là l'eau refait surface et coule fraîche et claire

    Tout là haut caché dans la falaise, le Château du Diable et les grottes avoisinantes

    chateau-du-diable-mai-2014 1643 [640x480]

      Sur la droite un balisage jaune invite à grimper en direction des hautes falaises découpées et austères, par sécurité nous avons emporté les casques d'escalade, corde et mousquetons

    chateau-du-diable-mai-2014 7268 [640x480]

      le sentier débute en pierrier, la pente est raide et parfois pour trouver un peu d'accroche il ne faut pas hésiter à poser les mains.

    chateau-du-diable-mai-2014-1645--640x480-.JPG

      très vite nous surplombons les gorges du Destel

    chateau-du-diable-mai-2014 1644 [640x480]

      en face légèrement sur notre gauche la grotte Monnier, nous sommes sensiblement à la hauteur du "Château du Diable", mais d'ici, il n'est pas visible.

    chateau-du-diable-mai-2014 1650 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1656 [640x480]

      Nous continuons sur cette sente en direction des crêtes où nous devrions rejoindre le GR51

    chateau-du-diable-mai-2014 7273 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 7276 [640x480]

      Une étroite cheminée, mais malgré tout facile à gravir, permet d'arriver sur les crêtes, un passage sur la droite évite cette cheminée mais c'est dommage de s'en priver...

    chateau-du-diable-mai-2014 7281 [640x480]

      Une corde aide à la grimpette

    chateau-du-diable-mai-2014 1669 [640x480]

      sortant de cet étroit couloir vertical, la vue s'ouvre sur la mer, vers la Seyne et Toulon, de l'autre coté des falaises

    chateau-du-diable-mai-2014 1663 [640x480]

      Nous trouvons le GR51 et le suivons vers la gauche pour rejoindre le sentier discret et non balisé, parcouru lors de la précédente rando, il descend coté gorges du Destel vers le Château du Diable.

    chateau-du-diable-mai-2014 7285 [640x480]

      Ce sentier nous fait passer juste au pied d'une très belle grotte, large et peu profonde,

    grotte Ferrandin [640x480]

      la grotte Ferrandin

    chateau-du-diable-mai-2014 1676 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 7290 [640x480]

      Le sentier arrive tout au bord d'une vire verticale qu'il faut désescalader, la corde sera bien utile, voire obligatoire pour la partie basse.

    chateau-du-diable-mai-2014 7296 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 7299 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1682 [640x480]

      apprécions au passage l'extrême souci d'élégance... chaussures assorties à la couleur de la corde !

    chateau-du-diable-mai-2014 1684 [640x480]

      Le château du Diable est devant nous juste après avoir contourné un massif de yeuses, plusieurs ouvertures et déjà la magie des lieux opère, l'ouverture centrale est éclairée par l'arrière d'une superbe lumière bleutée, peu visible sur la photo mais bien réelle.

    Le Château du Diable c'est une série de tunnels et grottes s'ouvrant dans une étroite et profonde brèche dans le massif, la lumière provient d'en haut et le bleu du ciel se reflète sur la roche claire.

    chateau-du-diable-mai-2014 1685 [640x480]

    Pourquoi le Château du Diable?

    dans ces gorges étroites et difficiles, le Diable avait élu domicile, pas un mauvais Diable prêt à détrousser et nuire aux pauvres paysans mais un Diable un tantinet farceur qui aimait se moquer des gens...un Diable malgré tout.

    Martin, qui n'était pas encore saint Martin, décida de l'en déloger et osa un pari avec le Diable, pari qu'il failli perdre sans l'aide de Dieu, mais un clic sur le lien ci dessous vous en dira plus.

    Une légende? quand on connait les lieux, on peut commencer à en douter.

     

      http://www.ollioules.eu/histoire-et-legendes-d-ollioules-les-gorges-d-ollioules-le-chateau-du-diable

     

    chateau-du-diable-mai-2014 7303 [640x480]

      Nous y entrons, le rocher est glissant mais les prises sont bonnes

    chateau-du-diable-mai-2014 1689 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1692 [640x480]

      grande cavité aux orifices multiples

    chateau-du-diable-mai-2014 7321 [640x480]

      il y a même une arche de pierre intérieure ici la lumière bleue est bien visible

    chateau-du-diable-mai-2014 1694 [640x480]

      vue arrière sur les gorges du Destel,

    chateau-du-diable-mai-2014 1695 [640x480]

      Les arches s'ouvrent sur une sorte de cour intérieure, la lumière est celle qui arrive d'en haut...de très haut.

    chateau du diable [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1696 [640x480]

      en face sur l'autre paroi, une autre série de grottes dont la grotte d'Amour

    chateau-du-diable-mai-2014 1699 [640x480]

      vue de la cour intérieure depuis la grotte d'Amour

    chateau-du-diable-mai-2014 1700 [640x480]

      grotte d'Amour à trois étages, les deux supérieurs sont plus difficiles à atteindre

    chateau-du-diable-mai-2014 1705 [640x480]

      petite pause

    chateau-du-diable-mai-2014 1708 [640x480]

      et descente dans la grotte basse du château du Diable, corde nécessaire, nous mettons les casques d'escalade, c'est assez vertical et les cailloux nombreux sont prêts à dégringoler

    chateau-du-diable-mai-2014 7326 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1715 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1716 [640x480]

      sortie juste à l'aplomb de l'arche d'alliance (voir la rando précédente)

    chateau-du-diable-mai-2014 1722 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1725 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 1727 [640x480]

      l'un après l'autre en évitant de rester sous celui qui descend

    chateau-du-diable-mai-2014 7334 [640x480]

      Nous décidons de ne pas redescendre tout de suite dans les gorges mais de remonter sur le GR des crêtes

    chateau-du-diable-mai-2014 7337 [640x480]

      la vire verticale est avalée sans difficulté, puis le pierrier.

    chateau-du-diable-mai-2014 1728 [640x480]

      Nous ferons notre pause pique nique sur les crêtes, juste à l'aplomb de la brèche où se trouvent beaucoup plus bas, les cavités du Château du Diable.

    Nous reviendrons à notre point de départ en descendant par le sentier de la barre de Taillan, sentier à forte pente dominant les gorges d'Ollioules

    chateau-du-diable-mai-2014 1730 [640x480]

     

    chateau-du-diable-mai-2014 7348 [640x480]

      Traversée à gué de la Reppe et retour direct au parking.

    chateau-du-diable-mai-2014 1735 [640x480]

     

    1 (19)


    4 commentaires