•     C'est une très belle journée de fin septembre, de la chaleur, mais pas trop et surtout pas un souffle de vent. Le temps idéal pour aller sur un de nos sentiers favoris de la face sud du massif de ste  Victoire, le rouge du col st Ser.

    Notre projet était de monter sur les crêtes par le sentier rouge et de redescendre par le sentier vert du vallon de la Tine avec sa variante hors balisage dans le bas du vallon, mais un panneau interdisant l'accès au sentier vert pour risque d'éboulement nous fera changer de parcours de retour...ce sera donc le noir du col Vauvenargues.

    Quoiqu'il en soit, tous les sentiers de  la face sud, hormis le GR, sont des sentiers rudes et raides. Sur une très courte distance, le dénivelé est important.

    Le col st Serla face sud, au niveau du relais st Ser

    Départ du petit parking proche du relais st Ser, la montée jusqu'à l'ermitage  n'est pas la partie la plus amusante du parcours, mais la chapelle st Ser coincée sur sa petite terrasse plantée de platanes muriers vaut bien ce petit sacrifice.

    Le col st Ser

     La tradition veut que l'on fasse tinter la cloche lors de l'arrivée à l'ermitage...

    Le col st Ser

     la grotte et son petit autel

    au Vème siècle, Ser ou Serf, choisit ces lieux pour y mener une vie monastique, il fut décapité par les Wisigoths après lui avoir coupé les oreilles et percé les tympans

    Ses restes furent ensevelis dans la grotte de son culte. La chapelle fut érigée au XIème siècle , aujourd'hui une partie de l'ermitage est ouvert aux randonneurs venant y méditer. Une source, mince filet d'eau, coule à gauche de la chapelle et alimente un réservoir.

    En 1993 un éboulement écrase la chapelle et le refuge, en 2001, le Grand Site ste Victoire finance sa restauration

    Le col st Ser

     la chapelle st Ser avant l'éboulement de 1993

    Le sentier rouge file juste derrière la chapelle, entre un rocher et un arbre, une petite vire pour donner un aperçu de ce qui attend le randonneur et tout de suite le sentier prend de la hauteur, une chaine sécurise la vire courte mais aérienne.

    Le col st Ser

     le balisage est assez discret mais suffisant, et puis... chercher un peu fait partie du jeu

    Le col st Ser

     Tout au bout d'un premier balcon, une autre chaine permet de passer un ressaut vertical, suivi d'une belle vire

    Le col st Ser

     c'est vertigineux et ça grimpe vite, la chapelle n'est déjà plus visible

    Le col st Ser

     pierriers, enrochements et éboulis se succèdent, mettre les mains est souvent indispensable

    Le col st Ser

    Le col st Ser

    très belle vue arrière sur la vallée de l'Arc et le plateau du Cengle

    Le col st Ser

    et ça grimpe...

    Le col st Ser

    un rocher un cairn, un choix,

    à droite le rouge pointillé, plus facile mais plus long qui arrive sous la Bau de l'Aigle vers l'est,

    à gauche, le rouge qui continue vers l'ouest, pour arriver au col st Ser, plus court mais plus raide, ce sera notre choix.

    Le col st Ser

     petite traversée d'un bouquet de yeuses

    Le col st Ser

    Le col st Ser

    pour engager une étroite cheminée relativement facile

    Le col st Ser

    Le col st Ser

    rencontre avec un groupe qui descend, on bavarde quelques minutes et ça repart de plus belle

    Le col st Ser

    le col est en vue, étroit passage entre deux rochers, un cairn et une belle racine le marquent

    Le col st Ser

    et voilà !

    Le col st Ser

    Le col st Ser

    environ 560m de dénivelé d'un seul tenant

    Versant nord, tout en bas le village de Vauvenargues

    Le col st Ser

     nous filons sur les crêtes vers l'ouest, laissant derrière nous la grandiose brèche de Genty

    Le col st Ser

    pour arriver bientôt au col Vauvenargues, nous ferons notre pause pique nique ici sur un étroit nid d'aigle dominant la vallée

    Le col st Ser

    le sentier noir est raide à descendre, beaucoup de petits cailloux le rendent glissant, pas mal de ressauts à désescalader

    Le col st Ser

    Le col st Ser

    une traversée sous les arbres donne l’illusion d'avoir un peu d’ombre mais sans vent la chaleur est intense, une belle fournaise que ce vallon encaissé

    Le col st Ser

    puis c'est la série des trois pierriers, assez difficiles, surtout si on essaie d'éviter de faire descendre des centaines de kilos de cailloux au bas de la montagne.

    Attention, il est important de bien suivre le balisage (hyper discret mais existant) car les pierriers doivent être traversés en diagonale, les suivre vers le bas entraine le randonneur au devant de falaises dangereuses

    Le col st Ser

    le sentier fait changer de vallon plusieurs fois, toujours vers l'est

     Le col st Ser

    derrière nous les parois verticales , terrains de jeux des escaladeurs

    Le col st Ser

    nous rejoignons le sentier marron qui longe le massif d 'est en ouest, et revenons sous l'ermitage  st Ser,

     retour au parking par le rouge déjà pris le matin pour monter .

    Le col st Ser

     les roches taillées comme des lames marquent la base du massif. Nous sommes arrivés.

    Le col st Ser

    Courte mais superbe rando, tout juste 6km500 mais  un cumul de dénivelé d'environ 650m.

     

     

     


    9 commentaires
  •     Pour cette reprise en automne 2014 dans nos chères calanques, nous nous devions d'aller prendre des nouvelles de notre beau Renard des Calanques, voir la rando découverte...ici clic.

    Le renard des calanques...des news

      Notre parcours sera musclé aujourd'hui, au départ du bout de l'avenue de la Grotte Rolland, nous montons au col de la Selle par le sentier balisé noir puis, le jaune puis le rouge, quelques passages sportifs mais le col de la Selle est rapidement atteint. Direction le plateau de l'Homme mort, le plan de Coulon, descente du Malvallon sud, remontée du Malvallon médian et passage aux trois arches, arrivée au  col sans nom, retour au col de la Selle pour monter au sommet de marseilleveyre, le col des chèvres et montée à Beouveyre, descente par le marron, sentier escarpé s'il en est. une boucle de 11km750 et presque 1000m de dénivelé en cumulé.

    yesAh oui ...au passage nous sommes allés voir notre Renard sur son piton, ce qui explique en partie, le cumul de dénivelé relativement important.

    Peu après la grotte Rolland, nous quittons le sentier noir pour prendre le jaune, superbe sentier assez raide

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    très vite, au détour d'un lacet, la vue s'ouvre sur Marseille, les plages du Prado et tout au bout, dans une brume sale, la Bonne Mère.

    Le renard des calanques...des news

    quelques ressauts mais assez faciles malgré tout

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    Puis nous trouvons le rouge qui contourne le sommet de Marseilleveyre en direction du col de la Selle, un sentier en balcon qui offre de très belles vues et traverse de gros bouquets de bruyère en fleurs

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    le col est vite atteint, le vent souffle fort, on ne s'arrête que peu de temps, ensuite il faut enchainer les raidillons qui amènent au col Sans Nom puis au sommet Ouest du plateau de l'Homme Mort

    Le renard des calanques...des news

    du col Sans Nom, belle vue sur les têtes Est et Ouest du Malvallon, sur la mer, un peu de brume...

    Le renard des calanques...des news

    devant nous, le long plateau de l'Homme Mort qui ferme le cirque du Malvallon médian

    Le renard des calanques...des news

    le médian, tout en bas, nous y passerons tout à l'heure pour revenir ici, en remontant par les 3 arches...

    Le renard des calanques...des news

    la roche calcaire du plateau, creusée par les pluies (acides ?) et tranchante comme des lames de rasoir, particularité de ce plateau, tout comme au sommet du mont Puget

    Le renard des calanques...des news

    Du plan de Coulon, belle vue à contre jour, sur la mer et la pointe de Sormiou

    Le renard des calanques...des news

    nous revenons vers l'Ouest et commençons à descendre le  Malvallon sud,

    Le renard des calanques...des news

    petite pause, presque à l'abri du vent

    Le renard des calanques...des news

    et...plus de 300m en dessous de nous,  la calanque de Podestat et la mer salement ridée par le vent

    Le renard des calanques...des news

    le Malvallon sud, caractéristique par ses aiguilles , ses roches découpées

    Le renard des calanques...des news

    la "poule" du Malvallon

    Le renard des calanques...des news

    le "bastion"

    pour rejoindre  le Malvallon médian et commencer à tout remonter, direction le fond du cirque et les 3 arches

    Le renard des calanques...des news

    où nous ferons la pause pique nique avant de remonter par le sentier pointillé jaune vers le col Sans Nom

    Le renard des calanques...des news

    montée rude, souvent un peu aérienne

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    au col Sans Nom nous sommes repris en écharpe par le vent et rapidement nous filons vers le col de la Selle pour grimper au sommet de Marseilleveyre par le sentier bleu qui longe la crête est de Marseilleveyre

    à gauche la pointe Callot

    Le renard des calanques...des news

    après une rencontre avec un groupe de randonneurs qui connaissent le blog ( cool ) nous filons vers le sommet et la croix, sans s'y attarder, nous avons encore pas mal de chemin à faire

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    maintenant c'est la descente vers le col des chèvres

    Le renard des calanques...des news

    où un tout petit pas d'escalade à remonter permet d'arriver rapidement au pied de Béouveyre

    Le renard des calanques...des news

    et de son passage câblé

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    le sommet de Beouveyre

    maintenant ce n'est plus que de la descente ...mais quel sentier ce marron !

    Le renard des calanques...des news

    passages glissants, escarpés, éboulis, couloirs, tout y est !

    Le renard des calanques...des news

    Une belle boucle d'environ 11,75 km avec un cumul de dénivelé  de 940m.

     Ah...j'allais oublier, (oh le menteur ! sarcastic ) ...le Renard va bien, il surveille toujours la mer du haut de son piton et vous salue bien !

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

    Le renard des calanques...des news

     

     


    14 commentaires