•  

     

       Pour ce premier jour de l'an 2015, nous nous devions d'aller fêter ça du haut du belvédère céleste de Tinou Ninou. Ce premier jour de 2015 s'annonce de très bonne augure, magnifique ciel bleu azur, peu de vent, et grand soleil.

    Nous démarrons cette balade du fond de l'avenue de la grotte Rolland, en périphérie du parc de Pastré. Dans la remontée du vallon très abrité des rayons du soleil en tous temps, ce matin c'est froid et humide.

    Bien vite, juste après avoir dépassé la grotte Rolland, nous prenons le sentier jaune qui présente quelques passages de grimpette facile.

    Avantages, nous revenons vers les premiers rayons du soleil, bien qu'il soit encore tôt, et la vue sur Marseille se dégage rapidement.

    Les iles de l'archipel du Frioul: If, Pomègues et Ratonneau, au loin,  la côte Bleue.

     premiers passages de grimpette, une jolie cheminée qui permet de se réchauffer un peu

     puis c'est l'arrivée au croisement du sentier jaune et du rouge, nous prenons à gauche le rouge qui contourne le sommet de Marseilleveyre et laissons sur notre devant le chemin de la Croix, celui par lequel sont passés les premiers porteurs de la Croix initiale de Marseilleveyre

     Le sentier rouge passe en balcon et présente de très beaux points de vues, passages un tout petit peu aériens sans aucune difficulté

     là, nous quittons le rouge qui descend pour prendre une sente non balisée qui va nous permettre de rejoindre le pas de la Selle facilement

     et remonter vers le sommet Ouest de l'Homme mort, en prenant le temps d'admirer le cirque du Malvallon depuis le Col Sans Nom.

     puis c'est la belle grimpe vers le sommet Ouest, bien balisé bleu

     le gros cairn qui marque le sommet Ouest

     sur le plateau de l'Homme Mort, nous ne nous attardons pas, un filet de vent glacé a raison des rayons du soleil, il fait frisquet.

    Juste le temps de jeter un coup d’œil au Grand Malvallon et essayer d'apercevoir difficilement les 3 arches en bas.

    Arrivée au plan de Coulon avec son admirable vue sur le vallon de Melette où nous étions hier 31 décembre 2014 (article de rando à venir avec un peu de retard) les pointes de Sormiou et Morgiou

     petite descente vers Titou Ninou,  fidèle à sa réputation le lieu est toujours aussi magique et complètement abrité du vent.

    Jour de l'an à Titou Ninou

    mise en place de l'apn en mode "retardateur" pour la photo, bon juste un peu au bord du vide ....oh

     pique nique du 1er de l'an ici, et rapidement, au soleil, les vestes tombent !

     retour au plan de Coulon, le vallon de la Melette attire toujours autant mon regard...je ne sais pas pourquoi...coolyes

     au croisement du sentier bleu et du vert nous descendons par le vert dans le vallon sombre et glacé qui dégringole vers le cirque de la Fouent de Voiro (Fontaine de Voire) .

    bouttis de sangliers

     petit détour pour aller saluer notre ami des siècles passés, Xavier Dechaux qui a laissé ici une de ses signatures, avant de prendre le sentier rouge qui va remonter vers le puits du Lierre

     du sentier rouge, belle vue sur la fontaine de Voire,

    Même si c'est encore controversé, il semble de plus en plus certain que c'est devant cette source que l'histoire de Marseille a commencé, le banquet nuptial de Gyptis et Protis aurait bien eu lieu ici.

     en remontant, le sentier nous offre en vue arrière un autre point de vue important dans l'histoire des Calanques, les grottes jumelles qui façonnent le rocher comme une tête de mort.

    C'est dans cette grotte (une grotte avec deux issues... faussement appelées grottes jumelles) que Xavier Dechaux s'est donné la mort.

    Plus haut nous filons vers le puits du Lierre et les Orgues, superbes  roches qui soutiennent avec beaucoup de difficulté un gigantesque rocher, celui là, le jour où il tombe...

     le puits, en eau malgré les pierres et autres déchets jetés au fond.

     plus loin nous quittons le rouge pour descendre vers la piste des Goélands par le jaune qui traverse une grotte ouverte aux deux bouts

     et là, avec plaisir nous retrouvons le soleil avant de filer en direction du vallon des 3 Gancets

     rude descente, la roche bien lustrée par de nombreux passages est glissante.

     dans le vallon nous prenons le pointillé jaune qui contournant l’extrémité du parc Pastré nous ramène au point de départ

     


    9 commentaires
  •    

       yesPas beaucoup de randos depuis quelques jours, c'est la trêve de Noël, alors pour patienter et nous réchauffer un peu, voici en réédition une superbe rando de montagne, en été.

    gros plan marmotte [640x480]

    Il est tôt ce matin là, les marmottes commencent à se réchauffer aux premiers rayons de soleil, elles en profitent avant l'afflux de promeneurs.

    ****************************

     

       Au départ du refuge-hôtel du Gioberney (alt 1642m) nous allons rejoindre le refuge du Pigeonnier à 2430m avec un passage en point haut à 2450m. Cette rando nous l'avions déjà faite il y a deux ans, mais cette fois ci nous allons en rajouter un peu en faisant un détour par le lac du Lauzon et son torrent qui, plus bas vers le Gioberney, donne naissance à la fameuse cascade du Voile de la Mariée.

    carte1 [640x480] 

    clic pour agrandir

    Départ direction la cabane de berger du Gioberney (habitée et à contourner) puis celle minuscule mais située bien plus haut,  du Vaccivier.

    pigeonnier 6779 [640x480]

     

    première traversée de torrent dans l'ombre bleue et froide, mais ça ne va pas durer, il va y avoir beaucoup de torrents à traverser, sur des ponts branlants ou à gué, mais en plein soleil.

    pigeonnier 6780 [640x480]

     

    pigeonnier 6787 [640x480]

    rude la montée... et pas trop en forme pépère, mais ça va aller !

    pigeonnier 2143 [640x480]

    passage où on doit sortir les mains des poches, qui rappelle nos calanques...l'eau et la végétation en plus

    pigeonnier 6791 [640x480]

    la cabane de Vaccivier, trou aménagé dans un gros rocher posé dans l'alpage, la cabane sert aux bergers à entreposer le sel pour le bétail.

    pigeonnier 6795 [640x480]

    toujours aussi rude !

    pigeonnier 2146 [640x480]

    pause à l'ombre...

    pigeonnier 6797 [640x480]

    suite du parcours, encore pas mal de gripette plus ou moins raide et des torrents à traverser

    pigeonnier 6800 [640x480]

     

    pigeonnier 2156 [640x480]

     

    pigeonnier 6804 [640x480]

     

    Rhododendron [640x480]

    Rhododendrons

    pigeonnier 2160 [640x480]

     

    Nigritelle rose [640x480]

    Nigritelle rose

    passage délicat à 2430m , on va éviter de glisser.

    pigeonnier 6810 [640x480]

      bientôt une pause !!!

    pigeonnier 2166 [640x480]

     

    Phalangère [640x480]

    Phalangère

    Pendant notre petite pause nous sommes rejoints par un couple, lecteurs assidus de ce blog, ils nous reconnaissent !

    Rencontre aussi sympathique qu'inattendue, ce fut un vrai plaisir de faire votre connaissance, Denise et  Alain !

    pigeonnier 6812 [640x480]

    direction le refuge du Pigeonnier où nous prendrons la pause du déjeuner

    pigeonnier 6814 [640x480]

    Refuge où nos nouveaux amis nous invitent gentiment à boire le café, encore merci.

    pigeonnier 6819 [640x480]

    Longue descente sur un sentier interminable et en zigzags

    pigeonnier 6825 [640x480]

     

    Bugle [640x480]

    Bugle pyramidale

    pigeonnier 2192 [640x480]

    des névés et les dangereux ponts de neige.

    pigeonnier 6830 [640x480]

     

    pigeonnier 6834 [640x480]

    direction le lac du Lauzon

    Veratres [640x480]

    Vératre,

    avant floraison il est possible de la confondre avec  la gentiane jaune, la seule différence étant dans la disposition des feuilles (alternées pour la vératre, opposées pour la gentiane)

    La vératre est très toxique, la racine de la gentiane jaune quant à elle, est utilisée dans la fabrication de liqueurs et apéritifs à base de gentiane.

    Gentiane jaune [640x480]

    Gentiane jaune

    pigeonnier 6838 [640x480]

    Quelques gros névés en perdition imposent un large détour pour passer le torrent, une passerelle le permet sans encombre en remontant le long de la rive.

    pigeonnier 6840 [640x480]

    Le lac du lauzon est en approche, encore un effort.

    Lis martagon [640x480]

    magnifique Lis martagon

    pigeonnier 6847 [640x480]

    Lac du Lauzon et le superbe Sirac se réflétant dans l'eau

    Adenostyle [640x480]

    Adénostyle glabre

    Nous contournons le lac, et la cascade haute apparait, le torrent dévale depuis son glacier

    cascade du lauzon [640x480]

    deuxième cascade un peu plus bas

    pigeonnier 6859 [640x480]

    longue descente sinueuse

    Digitale [640x480]

    Digitales

    pigeonnier 6862 [640x480]

    Nous arrivons enfin en vue du Gioberney, le parking commence à se vider...le calme va revenir.

    pigeonnier 6863 [640x480]

    Cascade du Lauzon dite du "VOILE DE LA MARIEE"

     

    Une balade de 13km400 en 5h00 de marche effective, le cumul de dénivelé positif étant d'environ 1000m.


    7 commentaires