• Une autre promenade en Pagnolie, une de plus, mais cette fois ci ce sera notre amie Joséphine (dite Pimprenelle) qui mènera notre petit groupe, rando de reconnaissance pour une de ses futures randos en groupe largement plus conséquent, nous serons là en "anti sèche".

     

    Rando facile, s'il en est mais à première vue seulement, car une grande partie du circuit sera totalement hors balisage, et pour accéder au sommet du Ruissatel sans se retrouver dans les propriétés privées interdites, il faut bien connaitre les sentiers..et ils sont nombreux à risquer de nous emmener dans des impasses.

    Parcours facile, repérage nettement plus délicat;

    Le Ruissatel, c'est cette colline qui fait face aux barres du St Esprit,  le vallon de Marcellin, les séparent. En plein coeur du pays de Pagnolie.

    Ruissatel

     Le départ est donné du cimetière des Camoins, la route autorisée ne va guère plus loin.

    Ruissatel

    Tout d'abord le sentier se faufile, balisage bleu, entre les propriétés, pénètre dans les bois, les très grosses pluies de ces derniers jours ont complètement raviné les chemins

    Ruissatel

     José pose quelques cairns pour se repérer ultérieurement, nous sommes hors balisage depuis déjà une bonne distance..oublié le sentier "bleu".

    Ruissatel

    Très belle vue sur la rade de Marseille, des collines de l'Est marseillais jusqu'à la Bonne Mère.

    L'accès au sommet du Ruissatel n'est pas direct, loin s'en faut. Détours, contours, grimpettes, descentes, tout est au programme et une belle chaleur, peu fréquente en mi octobre, nous baigne.

    Ruissatel

    Ruissatel

    Ruissatel

     de l'autre coté du vallon de la Chapelette, la croix du Ruissatel, notre premier objectif

    Ruissatel

     et tout là bas, le sommet du Garlaban

    Ruissatel

     Nous voici à la croix, simple aller et retour, il n'y a pas de possibilité "civilisée" de faire une boucle, nous revenons sur nos pas pour prendre un jeu de sentiers eux aussi non balisés pour rejoindre le village d'Aubignane

    Ruissatel

     en bas, le village des Camoins...

    Ruissatel

     Nous retrouvons une large piste qui mène à une ruine restaurée, mais très vite, la sente traverse

    Ruissatel

     une végétation dense, shorts et manches courtes sont complètement déconseillés.

    Dans ces broussailles le sentier y est bien marqué malgré tout, nous sommes dans le vallon de Marcellin, mais à l'opposé du sentier balisé que nous allons bientôt rejoindre

    Ruissatel

    sentier connu de quelques randonneurs et des chasseurs locaux

    Ruissatel

     Reprise du sentier du vallon de Marcellin que nous remontons jusqu'à la ruine de la ferme d'Angèle , la Douloire.

    Ruissatel

     ferme décor, construite pour les besoins du film "Angèle" par le maçon décorateur de Marcel Pagnol, Marius Brouquier.

    Le Film ANGELE 1934 tiré du romane de Jean Giono, un de Baumugnes

    Angèle est la fille de Clarius Barbaroux, un paysan. Un beau jour, elle quitte sa famille sans avertir personne pour suivre un bellâtre. Celui-ci s'avère être un proxénète et prostitue Angèle.

    Quelques mois plus tard, elle revient à la maison avec un enfant. Son père l'enferme à la cave avec son bébé. Mais les bons valets Saturnin et Amédée veillent sur elle.

    • Fernandel : Saturnin, le valet de ferme
    • Orane Demazis : Angèle Barbaroux, la fille
    • Henri Poupon : Clarius Barbaroux, le fermier, père d'Angèle
    • Jean Servais : Albin, l'ouvrier agricole amoureux d'Angèle
    • Andrex : Louis, le mauvais garçon

    Ruissatel

     Hélas très dégradée, cette maison est vouée à  être digérée par la Nature...à moins que l'homme par sa bêtise habituelle ne l'achève avant l'heure.

    Nous suivons le sentier balisé bleu Pierre Tchernia, pour monter sur les barres du st Esprit, au village décor de Aubignane, le chef d'oeuvre de Marius Brouquier.

    Village décor qui fut construit pour les besoins du film Regain.

    Pourquoi : Sentier Pierre Tchernia ?

    Venu ici  avec M. Pagnol, P. Tchernia voulu monter jusqu'au village d'Aubignane, sa  corpulence rendit cette grimpette ardue, c'est vrai que ça monte raide...yes

    Clin d’œil complice, Pagnol nomma ce sentier, le sentier Pierre Tchernia en hommage à son ami.

    Ruissatel

     Il ne subsiste plus que les murs de la maison qui abrita les amours de Panturle et d'Arsule.

    REGAIN Film de M Pagnol tiré du merveilleux roman de jean Giono.

    • Fernandel : Urbain Gédémus, le rémouleur
    • Gabriel Gabrio : Panturle, le paysan d'Aubignane
    • Orane Demazis : Irène Charles alias « Arsule », la compagne d'Urbain
    • Marguerite Moreno : Zia Mamèche alias « la Mamèche »

    Il ne reste que trois habitants dans Aubignane, un village perché sur un plateau de Haute-Provence. D'après la Mamèche, une paysanne très âgée et restée solitaire au village après la mort de son mari, « si Panturle trouve une femme à marier, le village pourra renaître ». Elle part donc dans la plaine chercher l'élue et s'arrangera, avant de mourir, pour que Gédémus, le rémouleur itinérant, se dirige vers le village avec Arsule, une femme misérable qu'il a recueillie, mais qu'il traite comme une bête de somme pour tirer sa charrette. Panturle et Arsule vont faire renaître les prochaines moissons de ce sol aride.

    Ruissatel

     l'arche qui marque encore et pour combien de temps, l'entrée du village

    Ruissatel

     Sur les barres de st Esprit, le sentier domine le bas du vallon de Passetemps, nous regardons José choisir avec soin l'emplacement du pique nique...mener une rando correctement c'est aussi penser à ça !

    Ruissatel

     emplacement parfait on dirait !

    Ruissatel

    sol plat, mi ombre mi soleil, et ...le calme !

    nous revenons vers le point de départ en suivant le sentier des crêtes

    Ruissatel

     jusqu'à la croix  du st Esprit en léger détour du sentier, mais bien indiqué

    Ruissatel

    Plus bas nous rejoignons le sentier qui va nous ramener sur la première partie de cette jolie boucle, petite pause sur le banc de Delphine...voir Jean de Florette.

    Ruissatel

     Delphine Joséphine sur son banc, attend le Papé.

    Ruissatel

     

     

     


    10 commentaires
  •   Après avoir visité les îles de l'archipel de Riou, notre promenade maritime va nous emmener complètement à l'opposé, vers la cité Phocéenne.

    Au départ du port de plaisance de la Pointe Rouge, Corail Noir va filer plein Ouest, direction le Vieux Port en longeant la corniche Kennedy.

    Tournant le dos à mes chères calanques et longeant la cote, c'est la grande roue de la plage du Prado qui s'offre au regard. Le ciel est gris, les collines Est de Marseille sont dans les nuages

    marseille par la mer

    A petite vitesse pour avoir le temps de profiter du panorama, c'est au tour de la Bonne Mère, Notre dame de la Garde,

    marseille par la mer

    Puis la plage du Prophète coincée sous la rocade de la corniche, sur la butte, le quartier du Roucas Blanc

    marseille par la mer

    dans le quartier d'Endoume, un bâtiment modeste mais extrêmement important s'accroche au rocher et baigne... les pieds dans l'eau

    marseille par la mer

    le Marégraphe, bâtiment enfermant en ses murs une machinerie de haute précision, et de grande valeur historique, toujours en activité.

    marseille par la mer

    hélas la merveilleuse mécanique qui mesure le point zéro de toutes les altitudes de France, ne se visite pas !

    marseille par la mer

    Plus loin, passé le tout petit cap, c'est l'anse de la Fausse Monnaie, ses restaurants "grand chic-grand genre" et son port microscopique  derrière le pont

    marseille par la mer

    nous contournons la zone interdite à la circulation des bateaux et laissant derrière nous l'ilot Degaby nous filons vers le vallon des Auffes, là aussi, restaurants célèbres et port minuscule

    marseille par la mer

    au dessus du niveau de la mer, sur la corniche, trône le monument  qui est dédié aux morts de l'armée d'Orient et des terres lointaines de la Première Guerre mondiale, dénommée "la Porte d'Orient", cet arc est tourné vers la mer . Il a été édifié d'après les plans de l'architecte Gaston Castel et inauguré le 24 avril 1927.

    marseille par la mer

    La plage des Catalans, plage complètement urbaine

    marseille par la mer

    et les bâtiments du cercle des nageurs de Marseille, berceau des plus grands nageurs français

    marseille par la mer

    Direction le Lacydon, le Vieux Port

    à gauche le fort st Jean, sur la photo aérienne et ancienne, il n'est  pas encore greffé de sa verrue noire, le Mucem.

    A droite, le palais du Pharo et le fort st Nicolas

    marseille par la mer

    l'entrée du port qui se divise en deux, à gauche vers le port de commerce de la Joliette, tout droit le Vieux Port dédié à la plaisance

    marseille par la mer

    la passe du fort st Jean

    marseille par la mer

    marseille par la mer

    le Ferryboite croise le trafic qui entre et sort du port, électrique il est le noble descendant de toute une génération de bateaux mouches que les marseillais ont rendus célèbres dans le monde entier

    marseille par la mer

    César: ton ferryboite, c'est une bouée qui a une hélice

    Escartefigues ( le capitaine du ferry boat) : Il en a même deux !

    Panisse: Justement, un bateau qui a une hélice à chaque bout, c'est un bateau qui marche toujours à reculons. Il n'a pas d'avant  ton bateau. Il a deux culs et avec toi..ça fait trois !

    (Acte IV de Marius)

    marseille par la mer

    A vapeur au début, le ferry boat s'est vu motorisé par un moteur Baudouin plus tard et pour de longues années.

    Peu rentable le service du bateau mouche fut arrêté en 1983, le mouche IV amarré face à la Criée, coula en 1984 suite à un gros orage  qui le remplit comme une baignoire.

    C'est ce naufrage qui fit comprendre aux Marseillais qu'on leur enlevait,  une fois de plus, une part de leur patrimoine "génétique". En 1985, la municipalité reprit la flottille et le service de la traversée pouvait recommencer.

    Et quand on se moque de lui en disant que sa traversée la plus longue n'excède pas les 220mètres, le ferry boat vexé répond :

    moi je ne vais pas loin, mais d'autres...ils vont profond !smile

    marseille par la mer

    Pour moi, le vrai c'est celui là celui que j'ai toujours vu depuis tout petit.

    Laid, taillé à coups de hache, bruyant,  maintenant on le dit même  polluant,  mais quand on aime... on aime !yes

    Laissant traverser le Ferryboite (on dit comme ça ici) nous arrivons tout au bout du port, si nous ne virons pas, Corail Noir risque de remonter la Canebière et ce n'est pas conseillé !

     la Canebière qui démarre ici, au bord de l'eau,  et va ...jusqu'au bout de la Terre... c'est bien connu.

    Tout en haut les flèches de l'église des réformés

    marseille par la mer

    Barre à babord et sous le regard curieux des flâneurs, nous passons devant les étals des pêcheurs, l'église st Augustin et repartons vers la sortie du port, en sens inverse.

    marseille par la mer

    marseille par la mer

    à tribord, la Mairie, pavoisée pour faire la promotion de "Capitale du sport"

    marseille par la mer

    le clocher de l'église des Accoules émerge au dessus des toits

    En 1794, cette église fut démolie car elle avait abrité des réunions politiques tandis que la Révolution française faisait rage dans le pays.

    De nos jours, il ne reste que le clocher qui a été bâti sur une ancienne tour (la tour Sauveterre).

    marseille par la mer

    à babord, magie du zoom, la Bonne Mère semble tout proche

    marseille par la mer

    puis toujours à babord, les tours de l'Abbaye de st Victor

    marseille par la mer

    le fort st Jean

    marseille par la mer

    la tour du fanal

    marseille par la mer

    le palais du Pharo

    marseille par la mer

    le Mucem et sa passerelle qui le relie au fort st Jean

    marseille par la mer

    Majestueuse et hautaine devant tant de ferraille et de béton, la cathédrale de la Major

    marseille par la mer

    La balade est finie pour le moment, je mets le cap sur les îles du Frioul, pour un prochain numéro.

    marseille par la mer

    heps...on n'oublie pas le guide ! sarcastic

     

     

     

     

     


    8 commentaires