•   

        Et voilà comment naissent les histoires marseillaises !

    Et pourtant, non ce n'est pas une galéjade, selon les conditions météo et la position du coucher du soleil, la chaine du Canigou distante de plus de 250km à vol d'oiseau est visible des environs proches de Marseille.

    Vision impossible sans le phénomène de réfraction atmosphérique, la courbure de la terre l'en empêche.

    Le Mt Canigou, (Pyrénées Orientales ) altitude 2785m se reflète dans l'atmosphère pour notre plus grand plaisir.

    Par deux fois déjà nous étions au rdv en 2014, les nuages avaient interdit la magie du spectacle

    Ce soir, 9 février 2015 les conditions étaient réunies de manière tout à fait exceptionnelles et rendez vous avait été donné aux passionnés sur l'esplanade de ND du château à Allauch.

    Au passage je remercie et félicite Mr Alain Origné et son site internet spécialisé  pour les infos et le calendrier de ces évènements.

    c'est ici : http://canigou.allauch.free.fr/index.html

    Le phénomène devait être visible de ND du Château à  18h02, à Allauch

    Quelques passionnés se pressent sur l'esplanade de ND du Château malgré la froidure.

    Objectif 400mm calé sur la ligne d'horizon, Marseille semble à nos pieds.

     

    18h00 le soleil se couche à l'horizon, rien en vue !

    Canigou

    très vite, dans le cercle lumineux, une pointe apparait

    Canigou

    puis l'astre filant vers la droite,  le massif se précise

    Canigou

    un peu plus

    Canigou

    encore un peu plus

    Canigou

    Bingo !

    rdv pile à l'heure, tout va très vite

    Canigou

    agrandissement numérique

    Canigou

    et voilà, le spectacle est presque terminé

    Canigou

    le soleil se couche dans la mer, le massif disparait

    Canigou

    toutes les photos sont prises sans aucun trucage, au zoom 400mm, APN Fuji S100FS sur pied.

    Le mont Canigoun vu depuis Allauch

     


    15 commentaires
  • Une grosse semaine de grippe, et aucune rando, alors je m'en vais réediter une superbe balade des beaux jours dans un ravin peu connu et assez difficile.

    ...juste pour embêter les virus de saison !

    Dans la série de nos remontées de torrents à sec dont le lit est constitué de marmites, cuves et cailloux en tous genres, le ravin des Encanaux tient une bonne place.

    Nous l'avions déjà descendu une fois, voir la rando ici clic, cette fois ci nous allons le remonter, exercice d'autant plus ludique.

    ravin-des-encanaus-06-2014 8344 [640x480]

    Le site des Encanaux sur la petite route qui relie Auriol à Plan d'Aups a été réaménagé et maintenant un beau parking permet de garer la voiture facilement, c'est un endroit prisé pour les promenades dominicales en famille, la baignade étant souvent possible malgré l'eau froide...je me souviens quand nous étions gamins...il y a déjà si longtemps?

    papa-maman-et-puis--640x480-.jpg

    c'était en quelle année?... 195?

       attention0

    Attention cette partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages délicats et glissants

    - pluie ou pire, orage

    - crainte du vertige

    - pas de chaussures de rando adaptées

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

     

    Un peu de piste facile et nous arrivons au pont des Encanaux où un circuit dit "sportif" permet de faire un peu d'activité physique en sautant barres de bois et autres amusements tout en courant.

     Nous filons sur les berges du ruisseau ici encore bien en eau

    ravin-des-encanaus-06-2014 0205 [640x480]

    et rapidement nous arrivons à la source qui coule quasiment toute l'année donnant fraicheur et verdure à ce site exceptionnel.

    Le lit du torrent lui, continue, il ne s'arrête pas là contrairement au sentier, mais sauf en cas d'orages, il est presque toujours à sec.

     A noter que ce torrent est très dangereux lorsque le risque d'orage est avéré, et c'est fréquent sur ce versant de la ste Baume, le lit à sec devient vite, très vite, un torrent tumultueux qui emporte tout.

    A partir d'ici nous serons en hors balisage et hors sentier, notre but sera de suivre au plus près le lit du torrent, par ci par là de belles cuves sont encore en eau,

    ravin-des-encanaus-06-2014 0209 [640x480]

    avec les chaleurs qui arrivent celle ci est verdâtre et habitée d'une vie semi aquatique grouillante.

    Les premières escalades de marmites commencent, on va bien s'amuser.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0211 [640x480]

    Viperine

    ravin-des-encanaus-06-2014 0214 [640x480]

    genêts odorants

    ravin-des-encanaus-06-2014 0218 [640x480]

    très sportive cette remontée, beaucoup de passages où il faut mettre les mains

    ravin-des-encanaus-06-2014 0225 [640x480]

    bien regarder où et comment poser les pieds pour ne pas glisser, c'est si facile de se casser la figure...

    ravin-des-encanaus-06-2014 0236 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8286 [640x480]

    nettement plus sauvage que le Destel, ce parcours étant moins équipé, il demande plus d'improvisation

    ravin-des-encanaus-06-2014 0244 [640x480]

    et quand c'est équipé, c'est "service minimum" mais ça, ce n'est pas pour nous déplaire...

    marmite2 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8298 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0253 [640x480]

    de gros chaos rocheux sont à contourner, au mieux

    ravin-des-encanaus-06-2014 0257 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0259 [640x480]

    à la hauteur du gouffre des Encanaux, le lit du torrent devient très large, la falaise est creusée par le courant  en un abri sous roche très long.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0262 [640x480]

    Une marmite que nous allons essayer de passer avec les équipements en place, hélas sans succès... trop risqué, surtout pour prendre pied à l'arrivée

    marmite3 [640x480]

    ce n'est pas faute d'avoir essayé, de toutes les manières possibles

    ravin-des-encanaus-06-2014 0267 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8306 [640x480]

    pas grave...nous contournons l'obstacle en remontant sur le coté dans la végétation, puis une fois au dessus, nous revenons dans le lit du torrent, pour de nouveau passer un gros chaos de rochers,

    ravin-des-encanaus-06-2014 0273 [640x480]

    envie de prendre le bain avec crapauds et grenouilles ? c'est ici !

    ravin-des-encanaus-06-2014 8328 [640x480]

    passage vertical, bien trouver ses prises avant de s'engager et c'est gagné !

    ravin-des-encanaus-06-2014 0280 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0283 [640x480]

    Nous sommes au royaume des tétards, grenouilles et crapauds, sans oublier les moucherons !

    ravin-des-encanaus-06-2014 0289 [640x480]

    maintenant le passage de marmite le plus délicat de ce parcours, une grande paroi complètement lisse équipée d'une longue corde latérale permet de passer en se laissant "tomber" en arrière, les pieds collés à la roche (la corde n'est pas visible sur cette photo, pourquoi?)

    ravin-des-encanaus-06-2014 0293 [640x480]

     mise en tension de la corde (assez élastique) puis tout va bien

    ravin-des-encanaus-06-2014 8344 [640x480]

    ce passage reste la plus grosse difficulté de ce parcours,

    ravin-des-encanaus-06-2014 0297 [640x480]

    plus loin, nouvel obstacle, impossible de passer, contournement obligatoire

    ravin-des-encanaus-06-2014 0302 [640x480]

    pour y revenir bien vite

    ravin-des-encanaus-06-2014 0311 [640x480]

    nous croisons le sentier qui arrive de la Coutronne (celui par lequel nous étions arrivés la fois précédente) ce qui signifie que le prochain passage est lui aussi à contourner, très haut, très vertical, aucune possibilité.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0312 [640x480]

    Contournement par une sente très raide qui va nous emmener sur le plateau supérieur

    ravin-des-encanaus-06-2014 0316 [640x480]

    nous sommes presque au bout de ce parcours, l'Adret de Plan d'Aups est tout proche

    ravin-des-encanaus-06-2014 0319 [640x480]

    mais nous revenons dans le lit du torrent, les dernières marmites sont là, faciles, juste pour le plaisir de dire que nous sommes allés jusqu'au bout.

    ravin-des-encanaus-06-2014 8367 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0321 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0324 [640x480]

    Pause pique nique sur l'Adret, vue panoramique sur la tour Cauvin, le plan des Masques et le pic de Bertagne

    Panorama 1 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0331 [640x480]

    Orchis pyramidal

    Nous allons redescendre par le vallon de la Coutronne

    ravin-des-encanaus-06-2014 0330 [640x480]

     puis prendre le vallon de l'Infernet

    ravin-des-encanaus-06-2014 0338 [640x480]

    et remonter en balcon pour visiter les grottes de l'Infernet

    se hisser à la grotte des Morts

    ravin-des-encanaus-06-2014 8409 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0340 [640x480]

    puis la grotte de l'Infernet

    ravin-des-encanaus-06-2014 0345 [640x480]

    je rassure ceux qui connaissent cette grotte, OUI, le canapé en cuir de trois places est bien toujours au fin fond de la grotte, il n'y a pas de photos car sans lampe je ne suis pas descendu, mais je l'ai aperçu.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0354 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8418 [640x480]

    puis l'abri du figuier

    ravin-des-encanaus-06-2014 0359 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0362 [640x480]

    et retour par la crête vers la glacière des Encanaux et le parking

    ravin-des-encanaus-06-2014 8427 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0364 [640x480]

     

    123gifs001

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.
     Pour les secours composer le 112


    11 commentaires