•  

     Après quelques semaines de randos plus modestes, quoique intéressantes, nous avions envie de nous remuer un peu.

    Au programme de ce jour, le Grand Vallon au dessus de Lascours dans la partie la plus orientale du massif de Garlaban, celle ignorée par Marcel Pagnol, mais pourtant si belle.

    Le Grand vallon et ses marmites, puis le puits de l'Aroumi, le col de Tubé, la butte des Pinsots, sommet du massif, la source des Barquièu et retour au point de départ par les entier des Dansaïre.

    La voiture est garée sur la route de Lascours en bas du sentier des Dansaïre, nous prenons le nouveau sentier tracé par nos amis du GIA GCSB (Groupement d'interet associatif Garlaban Carpiagne SteBaume) qui nous permet de rejoindre le chemin des Escanebières, au pied du Grand Vallon.

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     une ruine dont la gouttière branlante et rouillée montre bien que l'eau était récupérée précieusement, la conduite s'enfonce dans un trou de la citerne accolée au mur

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Belle grimpette même si courte et nous voilà aux Escanebières, sous nos yeux, Lascours étale ses bancau plantés d'oliviers qui font sa renommée.

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    nous filons vers notre objectif, le Grand Vallon  

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    Laissant les sentes balisées de côté, nous nous enfonçons dans le fond du ravin dans une végétation qui pique, bienvenue aux manches longues, des bras et des jambes ! 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     quelques gros blocs rocheux sont à sauter...

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Toute cette végétation est sèche et archi sèche (comme dirait la duchesse...) et le pollen vole en tous sens dès qu'une branche est secouée

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    puis nous sortons des broussailles, les choses sérieuses vont commencer

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     premières fleurs annonçant le printemps, des Narcisses Douteux

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     regard vers l'arrière, tout en bas, le village de Lascours 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     et devant nous, les premières marmites

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     grimpe facile au début

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    le câble est là, au cas où...

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     ça grimpe ça grimpe 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     puis nous voilà au pied des marmites hautes et à la paroi bien lisse, les chaînes sont nécessaires...les bras aussi.

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     c'est parti, les pieds collés à la roche lisse, les bras qui tirent sur la chaîne

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    Arrêt sur image avec le sourire !

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     et voilà, le plus difficile est passé, il y en a encore quelques unes mais sans difficulté majeure, il suffit de trouver le bon passage

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     La sortie est là, nous retrouvons le sentier balisé jaune, nous filons en direction du Puits de l'Aroumi

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     avec de beaux bouquets d'iris jaunes au bord du chemin

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     le Grand Vallon est maintenant bien en dessous de nous

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     encore un effort

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    puis un peu de plat pour arriver au Puits, dont l'eau est réservée aux bergers pour les troupeaux.

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    d'ici nous continuons vers le col de Tubé par le sentier jaune puis la grande piste. Après notre pause nous filons vers la Butte des Pinsots où nous quittons la piste pour une sente non balisée mais assez bien marquée qui file sur le côté oriental de la Butte.

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    en face, l'extrémité d ela chaîne de l'Etoile avec la Tête du Gd Puech, le Mt Julien et le Ratier qui dominent Cadolive 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     plus à droite, la montagne bleue, la Sainte Victoire

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     et sur notre droite, nettement plus près, le mamelon de Garlaban 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Iris violet

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     nous nous dirigeons vers la source des Barquiéu (petits bassins) derrière nous les nuages noirs arrivent sur la Butte des Pinsots où nous étions 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     la source des Barquiéu, qui délivre un filet d'eau dans le ravin de Garlaban

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     puis descente par le sentier des Dansaïres 

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

    qui va nous ramener au point de départ

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     le grand chêne qui marque la bifurcation de sentiers du matin, fin de belle rando de 11km pour un cumul de dénivelé de plus de 620m.

    Le puits de l'Aroumi par le Grand Vallon

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     


    2 commentaires
  •  

        Nous voilà de retour dans ces belles gorges du Caramy, au départ du saut du Cabri.

    Le programme de notre rando va se décider au fil de nos pas et de nos envies. Mais tout d'abord, nous laissons le saut du Cabri de côté pour filer vers le labyrinthe des avens, gouffres et failles dans la roche calcaire. Un circuit de plus en plus difficile à suivre car les jalons rouges sont très effacés, et ici, dans ce dédale il est très facile de tourner en rond.

    Il est tout de même important de bien regarder où mettre les pieds, il y a plus de trous profonds que de surfaces disponibles.

    Gorges du Caramy, des grottes

    Gorges du Caramy, des grottes

     arrivés au niveau du belvédère, nous nous apercevons que la petite chaîne bien utile, surtout pour le retour, n'est plus là. Nous cherchons un passage de substitution sans pour autant perdre de vue le parcours du labyrinthe

    Gorges du Caramy, des grottes

     et voilà, nous sommes revenus sur le tracé initial, le détour n'était pas si compliqué que ça à trouver.

    Gorges du Caramy, des grottes

    parcours tout autant ludique que délicat, nous avons parfois l'impression (mais ce n'est qu'une impression) de passer plusieurs fois au même endroit

    Gorges du Caramy, des grottes

     petite écart pour aller sur le belvédère des chèvres, absentes, elles sont probablement encore au chaud dans la bergerie 

    Gorges du Caramy, des grottes

     avec vue sur les gorges au sortir du Saut du Cabri, en bas le fracas de l'eau est en concurrence avec le bruit du vent violent dans les gorges.

    Gorges du Caramy, des grottes

    puis c'est le début de la descente par une sente tortueuse et fortement pentue 

    Gorges du Caramy, des grottes

    avec quelques passages amusants... 

    Gorges du Caramy, des grottes

    où il faut sortir les mains des poches. 

    Gorges du Caramy, des grottes

     Gorges du Caramy, des grottes

     

    Nous arrivons ensuite sur l'ancienne piste de la carrière que nous suivons sur une centaine de mètres avant de prendre le discret sentier qui descend vers la Baume Saint Michel du Caramy

     La Baume Saint Michel de Caramy

    Gorges du Caramy, des grottes

    Ce grand porche, l'un des plus grands des gorges du Caramy, a été occupé dès le Néolithique ancien, par les premières communautés paysannes du sud de la France. Il a été ensuite un abri peint et un lieu de taille du silex local au Néolithique final.

    Les peintures préhistoriques ont été lessivées au Moyen-âge, sans doute avec la volonté d'une christianisation des gorges, et on y a implanté une petite chapelle troglodytique dédiée à Saint-Michel.

    Gorges du Caramy, des grottes

      Au fond de cette partie, sur la gauche, un mur maçonné et crépi, montant jusqu’au plafond, est percé d’une entrée aux bords décalés. Elle donne accès à une petite pièce qui a vraisemblablement servi de chambre à l’ermite Sutton.

    Inscription au plafond de la chambre de l'ermite, le Pentacle n'est, hélas, plus visible.

    Gorges du Caramy, des grottes

    A droite du mur de cette chambre, un autre mur montant jusqu’au plafond, occupe la majeure partie du fond de la grotte. C’est sur la partie gauche de ce mur, la plus haute, que se trouvent les vestiges de la peinture polychrome de saint Michel archange.

    Cette peinture, aujourd’hui très dégradée et dont il ne subsiste que la partie supérieure, devait mesurer quand elle était entière, 1,90m de large pour 1,20m de haut. 

    Il faut ajouter que certains visiteurs irresponsables s’amusent à mouiller pour en aviver les couleurs et avoir « leur belle photo ». 

     Gorges du Caramy, des grottes

     derrière le mur bâti et crépi et semi effondré, les stalactites et autres concrétions calcaires 

    Gorges du Caramy, des grottes

     Gorges du Caramy, des grottes

     Au niveau inférieur, une faille dans la roche nous offre une beau chapelet de Gorgones suspendues au plafond

    Gorges du Caramy, des grottes

     il faut se faufiler en "mangeant" les toiles d'araignées, mais c'est faisable

    Gorges du Caramy, des grottes

     pareil pour en sortir...

    Gorges du Caramy, des grottes

     Nous contournons la baume et revenons un peu plus bas sur la piste, que nous descendons cette fois, en direction d'une sente aussi discrète que pentue pour arriver sur la rive gauche du Caramy

    Gorges du Caramy, des grottes

     

    un sentier y trace son chemin, pas toujours facile car il faut éviter les arbres morts entraînés par le courant, et parfois ne pas hésiter à passer tout près, mais alors tout près, de l'eau

     Gorges du Caramy, des grottes

     Gorges du Caramy, des grottes

     Il y a eu pire avec un niveau de l'eau nettement plus important

    Gorges du Caramy, des grottes

    Gorges du Caramy, des grottes

     Pour éviter de trop remonter vers le plateau et afin de rester au plus près du fil de l'eau, il nous faut passer par des endroits...disons délicats.

    Gorges du Caramy, des grottes

     et en bas, encore enjamber vieux troncs et arbres tombés

    Gorges du Caramy, des grottes

     Nous arrivons à la source de Figuières, qui est toujours en eau avec un débit bien souvent supérieur au Caramy lui-même ce qui est encore le cas aujourd'hui

    Gorges du Caramy, des grottes

     le confluent source à droite et Caramy à gauche

    Gorges du Caramy, des grottes

     Direction la ferme de Rimbert cette belle vieille ferme, maintenant abandonnée mais qui fût une grande propriété. Nous prenons un sentier qui monte sur le versant, en vue d'aller à l'une des grottes ornées, la grotte Chuchy, du surnom de l'épouse de son "inventeur".

    Gorges du Caramy, des grottes

     rude grimpe, où il est plus facile de partir en arrière sur le dos, que vers l'avant !

    Gorges du Caramy, des grottes

    petite grotte, bien visible d'en face, c'est la plus haute des quelques grottes ornées de dessins à l'ocre rouge

    Gorges du Caramy, des grottes

    A l'abri du vent et face au soleil, c'est ici que nous faisons notre pause du médio en compagnie, hélas par la pensée, de nos ancêtres qui ont dessiné ces figures superbes

    Gorges du Caramy, des grottes

     

    Gorges du Caramy, des grottes...

     Art pariétal à Chuchy dessins à l'ocre rouge 

    La scène de chasse 

    Une femme sortant de son habitation lève les bras au ciel pour rabattre un renard en fuite vers son mari armé d’une fronde. Le chasseur suivi de deux chiens a déjà abattu un premier renard qui gît à terre, la tête renversée, les pattes étalées

    la scène de la chasse au renard (1)

    Gorges du Caramy, des grottes

     la scène de la chasse au renard (2)  la femme aux bras levés à gauche de sa cabane n'est presque plus visible

     Gorges du Caramy, des grottes

    détail du renard

    Gorges du Caramy, des grottes

    en face, la scène cultuelle

    une idole  dont le visage ne possède que deux yeux est accompagné à gauche de cinq bâtonnets verticaux coiffés d’un point (hommes stylisés ?) et à droite de quatre croix, symboles de quatre stylisations féminines. Quatre points et un signe soléiforme dominent l’ensemble tandis que, à la base, une ligne ondulée coupe une figure tronconique.

    scène de l'Idole (presque plus de détails visibles)  

    Gorges du Caramy, des grottes

    le  symbole soléiforme

    Gorges du Caramy, des grottes 

    vue panoramique sur la vallée du Caramy depuis la grotte 

    Gorges du Caramy, des grottes 

    au loin, l'ermitage Saint Probace 

    Gorges du Caramy, des grottes

     Il nous faut redescendre, ce qui est bien plus difficile que de monter

    Gorges du Caramy, des grottes

    en bas, sur les berges, nous revenons vers le saut du Cabri, le vent violent qui souffle en fortes rafales nous dissuade de revenir par le GR qui circule rive droite sur le Claou de la Chevalière. 

    Gorges du Caramy, des grottes

     remontée de la fissure en petite cheminée

    Gorges du Caramy, des grottes

    puis les pieds quasiment dans l'eau 

    Gorges du Caramy, des grottes

    Au pied du barrage, au Saut du Cabri, nous remontons la sente tracée dans la bauxite 

    Gorges du Caramy, des grottes

    qui grimpe sous le belvédère 

    Gorges du Caramy, des grottes

    et revient vers le sentier escarpé de ce matin 

    Gorges du Caramy, des grottes

     puis c'est le labyrinthe entre les gouffres que nous prenons en sens inverse.

    et retour à la voiture, fin de rando.

    Gorges du Caramy, des grottes

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires