• Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

     

                Dans la série rando du vertige, le sentier Marcel Estruch sur la face nord du massif de la ste Baume tient une place de choix, il s'agit probablement du sentier le plus acrobatique de la région, mais aussi, il faut bien l'avouer, un des plus beaux, surtout au printemps.

    attention0

     

     Attention une grande partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si : 

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages vertigineux 

    - vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales. 

    - pluie 

    - crainte du vertige 

    - pas de chaussures de montagne adaptées  

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

     

     En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

     

    Nous partons du parking des trois chênes, juste après l'Hostellerie du Plan d'Aups et filons en forêt par le Sentier Merveilleux tracé en son temps par le docteur Poucel, une plaque commémorative est posée sur un gros monolithe au début  du sentier.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Ce sentier chemine au pied de la falaise abrupte que l'on aperçoit parfois dans l'épaisse végétation. Une forêt dense et sombre aux nombreuses essences, un endroit où le soleil pénètre peu.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

     

    Environ 5km plus loin nous arrivons au vieux hêtre foudroyé, bien que mort depuis belle lurette, il est toujours là, imposant et précieux point de repère. Il trône juste à l'aplomb du bau de St Cassien, extrémité Est du massif.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Nous prenons le sentier balisé qui file sur les crêtes via le Pas de l'Aï, mais nous n'irons pas jusque là, le sentier Marcel Estruch démarre quelque part par là, au détour d'un lacet du chemin.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    D'un premier abord facile et engageant, ce sentier va cheminer sur plus de 5km  sensiblement à mi-hauteur de la falaise, les difficultés vont arriver quand on sera bien engagé. Sensibles au vertige s'abstenir.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    La première partie est fleurie, très fleurie même en cette saison, la végétation abondante cache  souvent le sentier, au risque parfois, de poser le pied dans le vide.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Mélitte à feuilles de mélisse.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Raiponce

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Les premières petites difficultés arrivent, une vire aérienne, un ressaut, le sentier bien tracé n'est plus qu'un souvenir.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Dames de Onze Heures

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    De belles dalles bien lisses...

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Anthillydes des montagnes

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Les passages "sportifs" se multiplient, ici un beau ressaut bien aérien à désescalader

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Mais...il est où le sentier ?

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Gueules de loup accrochées au rocher

    La sente passe au creux de la falaise, un bel endroit abrité où, entre les arbres nous apercevons un beau bouc sauvage (sauvage dans le sens où il n'est pas d'élevage) il nous guette.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    ça faisait un petit moment que nous avions senti l'ODEUR et vu les PETOULES des biques, notre approche se faisait calme et silencieuse pour ne pas effrayer le petit troupeau.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Eux, barrent carrément le chemin, nous attendrons qu'ils nous laissent passer, il est hors de question de les chasser ou de les effrayer.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Mais, attirée par le sel de la sueur, une chèvre vient lécher les mains transpirantes et accepte quelques caresses, les autres regardent avec envie sans vraiment oser.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Une gazelle parmi les biques.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

     Trop beau avec sa barbichette !

    S'il y a encore un peu de méfiance, il n'y a plus de peur, nous pouvons bouger sans les faire partir.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Celle-ci va venir chercher une caresse...

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Et celle-là veut essayer de manger l'APN...

    Nous laissons ces belles biques à leur tranquillité et à leur liberté, pour continuer notre parcours, les passages "osés" approchent.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Une petite cheminée avec peu de prises qui demande une belle enjambée

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    du III B 

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    la sente diminue en largeur, puis une première chaîne pendulaire permet d'accéder à un passage très exposé 

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    plus loin, une longue chaîne horizontale sécurise un tant soit peu la progression, aidée des arbres

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    là...c'est vraiment pas large !

    Puis vient une chaîne verticale, environ 6/8m de haut, faut juste un peu tirer sur les bras et bien se jeter en arrière pour que les pieds accrochent

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Ensuite un ressaut délicat sera passé par une chaîne oblique qui, si mal prise, à tendance à nous jeter dans le vide...certainement le passage le plus technique du sentier, le risque de partir en travers est grand. 

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

     Arrive une belle vire assez exposée , le "gendarme" qui marque la fin des difficultés. En ce qui me concerne, je le contourne par l'extérieur,

     Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    et la gazelle passe par l'intérieur

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

    A partir d'ici, le sentier propose plusieurs sorties, vers les crêtes, sur la même courbe de niveau, ou en descendant dans la forêt pour arriver à la chapelle des Parisiens.

    *****

    Plus bas, le chemin des Roys étant provisoirement fermé, nous reviendrons au parking par le sentier du Canapé, faisant ainsi un petit détour par cette superbe partie de la forêt.

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    Rando du vertige. Ste Baume, le sentier Marcel Estruch

     

     

    « Corse 2016. Vallée du Fango, la boucle de PrunicialleLuberon, l'Abbaye de Senanque »

  • Commentaires

    1
    Yvette
    Jeudi 16 Juin 2016 à 07:51

    Quelle merveille ce Sentier Marcel Estruch ! Que du bonheur !

    2
    Mygabeille
    Jeudi 16 Juin 2016 à 19:09
    Vraiment très périlleux mais de toute beauté gros bisous
    3
    bonneminealix
    Vendredi 17 Juin 2016 à 17:00

    superbe mais pas pour mes vertiges . merci pour ces belles images

    4
    alcatrez
    Jeudi 23 Juin 2016 à 22:42

    Ce balcon Estruch est noté sur mes tablettes depuis quelques années, découvert dans un livre spécialisé. Vos reportages - printemps, hiver - ont renforcé mon appétit.
    Merci pour ces bons moments passés à vous suivre, en espérant, un jour, avoir la possibilité de me libérer d'obligations très accaparantes pour découvrir en réel cet itinéraire sauvage et technique.
    C'est ce genre de rando qui m'intéresse particulièrement.
    Cordialement.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :