• Rando du vertige, le sentier Marcel Estruch

     

       Ce sentier est un des plus vertigineux de la région, le genre d'endroit où l'on ne va qu'en connaissance parfaite de ce qui nous attend et de nos propres capacités.

    Plus de 4,5km de long à flanc de falaise nord du massif de la ste Baume, il chemine entre 850 et 950m d'altitude et demande beaucoup d'efforts et d'endurance de par la variété de son tracé, mais surtout impose une absence totale de vertige.

     

    Les recommandations suivantes sont plus que jamais à respecter:

     

    attention0

     

    Attention cette rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

     

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages aériens vertigineux

     

    - vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

     

    - pluie

     

    - crainte du vertige

     

    - pas de chaussures de montagnes  adaptées 

     

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    Les équipements de via ferrata, casque baudrier et longe pourront être envisagés.

     

     

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire. 

    ***************************

     

    Nous partons du parking des trois chênes tout près de l'Hostellerie du plan d'Aups, puis filons en direction du vieux hêtre foudroyé en prenant le sentier Merveilleux.

    Remontant vers le pas de l'Aï, le sentier Marcel Estruch part sur le coté.

    Le début du sentier est engageant, bien que tout près du vide, mais rapidement les choses se corsent et si on s'est engagé là par erreur, il est encore temps de faire demi tour.

    sentier estruch

     Ce n'est pas encore la pleine saison des fleurs sauvages qui abondent ici, mais quelques beaux massifs colorés sont déjà là.

    sentier estruch

     Hépatiques bleues et, plus rares, des blanches.

    Arrivés où le sentier longe le pied de la falaise, nous mettons les casques, les chutes de pierres ne sont pas rares et...

    ...un casque d'escalade, ça ne pèse pas lourd et ça peut être utile.

    sentier estruch

    Le sentier file droit devant....pas toujours facile à deviner.

     Ici il n'est pas rare de croiser chèvres et boucs sauvages, nous auront l’œil vif car les cabres sont silencieuses et ne se font pas remarquer, seuls les pétoules et parfois l'odeur...quand le vent est dans le bon sens, peuvent trahir leur présence!

    sentier estruch

     C'est parti pour au moins deux heures et demi de crapahut agile (la vitesse sur ce sentier est très basse, on ne vient pas ici faire un chrono, au risque que ça se termine par un treuillage en hélico.

    sentier estruch

     Nouvellement rebalisé en pointillé jaune, il est maintenant difficile de s'égarer.

    sentier estruch

     en contrebas un troupeau de cabres sauvages, tout juste s'ils lèvent la tête en nous entendant arriver, là où ils sont, ils savent qu'ils sont inaccessibles, on ne viendra pas les déranger.

    sentier estruch

     ils nous tournent même franchement le dos !

    Lors de notre dernier passage ici, nous en avions croisé un beau troupeau sur le sentier, c'est ici clic.

    sentier estruch

     Grimpes, descentes, le sentier demande souvent de mettre les mains et de faire preuve de grande vigilance.

    sentier estruch

     quelques ressauts, une belle cheminée, puis arrive le point fort de ce parcours, la série de deux longues chaînes horizontales très acrobatiques

    sentier estruch

     sentier estruch

    sentier estruch

     en bout de chaîne, un arbre très bien placé est une grande aide

    sentier estruch

    sentier estruch

     d'autres vires suivent, dont une chaine pendulaire et son atterrissage délicat, puis c'est la longue chaîne verticale, plus de 8m de long, quelques noeuds sur la chaîne évitent que les mains ne glissent, ici, le casque aura été cette fois ci bien utile, quelques cailloux sont partis lors de ma grimpe

    sentier estruch

     sentier estruch

     Une chaîne oblique dans une étroite cheminée, assez difficile puis encore de la grimpe et nous arrivons à une vire facile, le "gendarme" qui marquera la fin des difficultés

    sentier estruch

     après avoir descendu dans la cheminée qui y fait suite.

    sentier estruch

     Le col de st Pilon est en vue, et la sortie du sentier Estruch peut se faire de différentes façons si on connait bien les lieux.

    Nous revenons au parking des trois chênes par le haut du chemin des Roys, ses oratoires

    sentier estruch

     et sa source qui sera la bienvenue

    sentier estruch

     Un clip vidéo de 14mn résume plus de 2h30 de parcours sur ce sentier du vertige réservé aux chèvres sauvages.

    coolAttention au tournis, la caméra fixée sur le casque restitue les sensations vécues.

     un clic sur le petit rectangle en bas à droite de la vidéo, permet une vision plein écran, Echap pour revenir.

    sentier estruch

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.
     Pour les secours composer le 112

    « Le Pelât de Buoux et SiverguesLes aiguilles de Valbelle »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Avril 2015 à 16:22

    Après les chasseurs alpins c'est le cirque Pinder  et les acrobates sans filet !

    2
    Dimanche 19 Avril 2015 à 16:29

    Vous êtes effectivement de véritables cabres tous les deux ! La vidéo est super sympa, et on se rend bien compte de votre exploit. Très peu pour moi, vous le savez, mais encore bravo. Je vois que la cheville va mieux !!! Bisous, bisous.

    3
    Yvette
    Dimanche 19 Avril 2015 à 17:50

    Trop beau ce sentier M Estruch !


    bises smile

    4
    Dimanche 19 Avril 2015 à 17:55

    @Yvette

    même avec une cheville fragile tu 'es une vraie cabre ! rire.

    baisers

    jl

    5
    mygabeille
    Lundi 20 Avril 2015 à 02:15
    Est ce encore de la rando ou de l.escalade ??? Beien jolie épreuve que je ne me verrais absolument jamais tenter de faire ....bisous
    6
    Lundi 20 Avril 2015 à 16:15

    @Mygabelle

    ni simple rando ni escalade, un bon compromis entre les deux, mais surtout beaucoup de plaisir.

    je t'embrasse amie

    jluc

    7
    gaby
    Vendredi 26 Juin 2015 à 08:06
    Merci jean luc pour votre réponse pour le sentier Estruch ,elle a pour mérite de mettre à plat deux notions la difficulté et la dangerosité ,samedi si le massif de la ste baume est accessible nous jouerons la carte de la prudence ,nous partirons de l hostellerie et direction le paradis par les crêtes et retour par le sentier merveilleux c 'est du déjà fait ,mais au moins pas de dangerosité on maitrise ,et il faut un peu s'entrainer car nous partons sur "les sentiers cathares " en aout et un peu de pyrénées ariègeoises la rando est devenue notre passion avec mon binome de mari et c'est très sympa de pouvoir dialoguer avec des marcheurs ;La semaine proochaine nous ferons le plan des vaches et la tour cauvin les roques forcade ,largement inspiré de votre blog rendons à césar ce qui est à cesar
    GABY
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Vendredi 26 Juin 2015 à 08:30

    @Gaby

    bonjour, pour voir un aperçu de ce que peut être le sentier Estruch, mais sans les passages avec câbles et chaines, en longeant les crêtes, arrivés au Bau des oiseaux, là où le Gr remonte sur un surplomb, un petit sentier part à gauche en suivant le bord de falaise en direction d'une petite grotte, suivre ce sentier non balisé mais évident, il file jusqu'au pas de Vilecroze, juste avant le pas de l'Aï, le paradis est un peu plus loin, mais vous connaissez.

    Ce sentier assez aérien est assez facile, pas de difficulté majeure si ce n'est qu'il circule au bord de la falaise, juste au dessus du sentier Estruch, mais il est très faisable...et avec un peu de chance et de silence on y voit souvent les chèvres sauvages. Dans la grotte en question coule une mince source, les chèvres y viennent boire, les pétoules y sont nombreuses.

    je vous souhaite une belle rando

    jluc

     

     

     

    9
    gaby
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 11:35
    Bonjour ,nous l'AVONS FAIT et c'etait génial malgré la chaleur du moment ,effectivement la chaine à noeuds sur le passage vertical n'a pas été evidente pour moi ,mais ce ne fut pas sans compter sur la poussée ferme de mon binome de mari sur mon posterieur et la copine en haut avec la corde !! fantastique!!!! paysages somptueux sauvages une vision de la ste baume qui sort de la foule et des sentiers battus ce qui est pour le coup vraiment le cas!!!merci pour votre blog et plein d'admiration pour yvette et vous
    une de vos fans
    10
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 12:07

    @Gaby

    bien content pour vous les amis.

    et m'en tenir au courant m'a fait plaisir.

    au hasard d'une rencontre sur les sentiers...du vertige ou non

    jluc

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :