• Promenade en Pagnolie

       La Pagnolie,  autrement et de manière plus ordinairement dite,  les collines du Garlaban, les collines de Pagnol.

    Bien sûr cette randonnée de rentrée dans nos collines ne sera pas un article exhaustif sur M.Pagnol, ses souvenirs d'enfance et les lieux de tournage, mais une rando-promenade de 17 km sur ses traces.

    Départ, "comme il se doit" du village emblématique de la Treille,

    Promenade en Pagnolie

    La Treille, il y a bien longtemps...

    Promenade en Pagnolie

    On peut voir cet oratoire sur la photo précédente, tout au bout de la route

    nous traversons le village, et nous faisons un rapide passage devant la villa  La Pascaline où il écrivit les premières pages de ses "Souvenirs d'enfance".

    Promenade en Pagnolie

    puis, continuant la route, nous allongeons d'un tout petit aller et retour pour pousser jusqu'à la Bastide Neuve, maison où la famille du petit Marcel allait passer ses vacances, cette maison, ne fait pas partie de la Treille ni même de Marseille mais du hameau des Bellons (Lili des Bellons) rattaché à Allauch.

    Promenade en Pagnolie

    --« Vous n'allez pas me dire que vous allez à La Treille ? »

    — « Nous traversons le village, dit mon père, mais nous allons encore plus loin. »

    — « Mais après La Treille il n'y a plus rien ! »

    — « Si, dit mon père, il y a Les Bellons. »

    Lili des Bellons y vint plusieurs fois attendre Marcel ; et c'est bien à La Treille que Joseph, son père, alla montrer ses bartavelles et se fit photographier par le curé.

    Retour sur nos pas pour prendre le chemins des Rapons qui va rapidement, après avoir traversé le hameau, nous emmener au dessus du vallon de Passetemps, juste en face des barres du st Esprit.

    Promenade en Pagnolie

    en bas le vallon de Passetemps

    Promenade en Pagnolie

    Le sentier descend dans le vallon de Passetemps, plus loin il prend un peu de hauteur  et file en balcon, surplombant le vallon et ses broussailles piquantes...

    Promenade en PagnoliePlus haut encore la baume de Passetemps se découvre, sœur jumelle de la Baume du Plantier (grotte de Manon), elles sont souvent confondues, mais celle ci est un peu plus difficile d'accès.

    Promenade en Pagnolie

    Le sentier contourne la baume par la gauche et remonte jusqu'au Jardinier par le vallon de Précatori

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    Le sentier devient plus raide, parfois il faut un peu mettre les mains puis c'est l'arrivée sur le petit plateau appelé  "le Jardinier", cet endroit fut cultivé à une époque, par ci par là, en cherchant on y trouve figuiers, cerisiers et lilas, lesquels au printemps lorsqu'ils sont en fleurs donnent l'explication de cette appellation.

    Promenade en Pagnolie

    en arrivant au Jardinier, de vieux murs en pierres sèches donnent le ton, ici l'homme y travaillait durement la terre.

    Promenade en Pagnolie

    un cerisier, redevenu sauvage et noyé dans les "gratte culs"

    Par un raccourci, nous changeons de cap et filons sur la piste qui passe sous le Taoumé pour rejoindre le fameux "pas du Loup", un violent vent d'Est nous prend en écharpe, nous ne nous attardons pas ici et remontons vers la grotte de Grosibou

    Promenade en Pagnolie

    qui se trouve sous la pointe sud  du Taoumé

    Promenade en Pagnolie

    C'est ici que le petit Marcel voulait se "faire ermite", mais comme la source de Font Berguette située au pied de la paroi ne donnait pas assez d'eau pour qu'il puisse faire sa toilette...il renonçât ! bonne excuse ...

    Promenade en Pagnolie

     Le Pouche des Escaoupres et plus loin sur la gauche, Grande tête Rouge

    Promenade en Pagnolie

    Gros coup de zoom sur Grande Tête Rouge et au loin Marseille et les iles du Frioul

    Nous grimpons jusqu'au sommet du Taoumé, juste pour immortaliser le moment car le vent est toujours aussi violent

    Promenade en PagnoliePromenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    Nous ferons la pause au col de Baume Sourne légèrement abrités du vent puis direction la grotte sombre, baume Sourne, la lumière de ce mois de septembre ne permet pas de bien l'éclairer (il y a seulement quelques jours d'hiver dans l'année où le soleil, très bas sur l'horizon, illumine la voûte de la grotte et là...le spectacle est magique !)

    Promenade en Pagnolie

    seul le soleil d'hiver arrive à éclairer la grotte...archives JLF.

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    aujourd'hui c'est lumière artificielle et ce n'est pas terrible.

    Promenade en Pagnolie

    l'étroite sortie

    Promenade en Pagnolie

    Poursuivant notre route nous passons devant le puits du murier avant de remonter au pied de la butte des Pinsots pour rejoindre le vallon des Piches

    Promenade en Pagnolie

    le puits du murier, en eau .

    Promenade en Pagnolie

    un peu moins de végétation, et quelques années auparavant, mais ce sont bien "Eux" devant le puits.

    La piste puis le sentier passe bien au dessous de la butte des Pinsots, le gros mamelon de Garlaban apparait sur l'horizon

    Promenade en Pagnolie

    descente dans le très beau et encore sauvage vallon des Piches

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    pour arriver au col Salis, la baume de Passetemps est maintenant bien en dessous de nous

    Promenade en Pagnolie

    la baume du Plantier est là, toute proche, allons dire un bonjour à Manon mais sans oublier Ugolin le mal aimé...et pourtant !

    Promenade en Pagnolie

     Après une petite pause à l'abri de la baume, nous continuons notre descente vers le col d'Aubignane,

    Promenade en Pagnolie

     Promenade en Pagnolie

    où nous pouvons voir, l'arche qui matérialisait l'entrée du village-décor construit par Marius Brouquier artisan maçon et grand ami de Pagnol.

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    archives JLF

    Nous revenons à la Treille par le bas du vallon de Passetemps, étroit sentier enfermé entre les clôtures de propriétés, puis arrivés dans le village nous allons "faire le touriste" en allant photographier, la fontaine de Manon...

    Promenade en Pagnolie

    la place de l'église contre laquelle une plaque honore les morts du village tombés pour la France, dont un certain David Magnan plus connu sous le nom de Lili des Bellons...

    Promenade en Pagnolie

    et pour terminer cette balade en Pagnolie, nous poussons la porte du petit cimetière...

    Promenade en Pagnolie

    où repose M.Pagnol, entouré de ses amis.

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

     

     

    « Les iles de l'archipel de Riou, Jarron et JarreLa via ferrata d'Ancelle »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Septembre 2014 à 05:11

    Super, la news a marché ! Magnifique ta balade au pays de Pagnol, je me suis régalée ! Bisous.

    2
    Samedi 20 Septembre 2014 à 08:45

    Du moment que ta Manon elle ne t'as pas coupé l'eau pour mettre dans le Jaune...

    3
    Yvette
    Samedi 20 Septembre 2014 à 14:13

    Ces collines toujours aussi belles , on les connait bien , on les a parcourues en tout sens et pourtant il y a toujours quelque chose à découvrir !


    Bisesyes

    4
    papinou38
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 18:13

    Je relis et revois avec plaisirs cette jolie randonnée que nous avons effectués en Mai dernier mais en partant de Font de Mai.Qu'ils sont beaux et sauvages ces vallons!!! 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    ROGER
    Samedi 6 Décembre 2014 à 10:30

    En tant que randonneur provençal, je ne me lasserai jamais de ces parcours, malgré 


    le nombre de fois arpentés.


    Continuons à découvrir notre belle Provence.

    6
    Samedi 6 Décembre 2014 à 10:34

    @Roger

    bien d'accord avec toi.

    salut, à bientôt.

    jl

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :