•  

     En cette "un peu trop" belle fin d'été, la mer est d'huile, même pas une vague...vaguelette ce samedi là.

    Direction l'île de Riou et une des plus belles plongées de l'archipel.

    Un peu  enlargué des falaises côté sud de Riou, une belle roche en forme de croissant remonte vers la surface de 65m jusqu'à 45m pour se terminer en pain de sucre, jusqu'à 32m.

    Une plongée en pleine eau qui demande non seulement du très beau temps mais aussi quelques précautions pour mouiller l'ancre du bateau sans labourer les fonds.

    Cette roche, les plongeurs disent une pierre, porte le nom de celui qui, il y a déjà plusieurs années l'a trouvée, un certain Daniel P. éminent plongeur marseillais.

    Cette pierre est assez difficile à trouver sans point GPS mémorisé ni sondeur et a été pendant longtemps réservée, de ce fait, aux seuls connaisseurs, les alignements terrestres étant imprécis.

     

    Mouillage de Corail Noir sur la petite plage de sable qui se trouve 46m sous la surface de la mer, pile dans le "creux" du croissant...comme d'habitude ! Nous venons ici depuis tellement d'années.

    Dès que nous sommes prêts, descente dans le bleu azur le long de la corde pour aller vérifier l'ancre.

    Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

     L'eau est assez chaude de la surface jusqu'à 25m, puis se rafraîchît un peu au fur et à mesure de la descente, tout en restant très claire.

    Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

     La roche est assez bien couverte de gorgones, elles ne sont pas aussi belles qu'à la pierre de Cassis, mais tout à fait honorables, d'autant qu'ici, il y a rarement ce courant  qui favorise la croissance des coralligènes.

    Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

     dans un trou, posée sur le sable, une Vive attend sa proie, dard fièrement levé

    Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

     Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

     Un peu plus loin, une superbe murène pas du tout apeurée par le phare de plongée et mon approche.

    On se regarde de très prés... même pas peur ! ni d'un côté ni de l'autre...yes

    Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

    pendant qu'un Chapon, ébloui par le faisceau lumineux, reste immobile,  certain d'être en sécurité par  son mimétisme avec les fonds marins. 

    Nous traverserons le bras de mer par le fond pour aller finir notre balade sous marine le long du tombant de Riou, où, si tout va bien nous verrons des mérous.

    En effet, ils seront là, nombreux et à peine agacés par notre présence.

     

    Une petite vidéo de quelques minutes pour revivre plus de 50mn de plongée. 

     

     

    Plongée, Ile de Riou, la pierre à Daniel

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    5 commentaires
  •  

     

        La pierre de Cassis c'est cette belle roche sous marine qui s'étire de la face nord-est du grand Congloue en direction...de Cassis bien sûr. Invisible de la surface cette roche toute en longueur culmine aux environs de 30m sous le niveau de la mer, ses tombants allant jusque sur des fonds situés à des profondeurs importantes, 62m et plus.

    Autrefois, un beau filet était accroché à la pointe de cette roche et les photos sous marines prises du fond étaient spectaculaire, le filet a pourri, emporté par la mer et ses courants qui, ici, peuvent être violents.

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

     

    A la pointe nord-est de Riou, se trouvent deux îlots, le petit et le grand Congloue, une zone interdite à la plongée et au mouillage est là pour protéger les épaves antiques découvertes par le Cdt Cousteau, il y a déjà fort longtemps. 

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

     Mouillage du bateau dans la zone autorisée, puis descente dans le bleu, un bon petit courant nous prend en écharpe, on le voyait bien depuis la surface, mais bon...

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

    L'ancre est dans la zone des 40m, il a fallu lâcher beaucoup de mou, et maintenant il nous faut positionner l'ancre au fond, pour pouvoir la remonter sans l'enraguer ni labourer les somptueuses gorgones.

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

     Vu le courant, pas étonnant que les gorgones soient aussi belles et abondantes, l'eau n'est pas trop froide, la visibilité plus que correcte

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

     La vie sous marine est paisible, les sars se laissent aller au fil du ressac en petits groupes

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

    Plus haut, lors de nos paliers de décompression, un joli banc de barracudas, est lui aussi calme et serein, normal, c'est l'heure de la sieste ! 

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

     coup de zoom numérique sur les redoutables prédateurs, effilés comme des épées.

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

    Une petite vidéo pour résumer cette superbe plongée...dommage ce courant qui nous a demandé beaucoup d'efforts de palmage ! 

     

     L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur ce site de plongée, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    Le grand Congloue, la pierre de Cassis

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique