•    La Pagnolie,  autrement et de manière plus ordinairement dite,  les collines du Garlaban, les collines de Pagnol.

    Bien sûr cette randonnée de rentrée dans nos collines ne sera pas un article exhaustif sur M.Pagnol, ses souvenirs d'enfance et les lieux de tournage, mais une rando-promenade de 17 km sur ses traces.

    Départ, "comme il se doit" du village emblématique de la Treille,

    Promenade en Pagnolie

    La Treille, il y a bien longtemps...

    Promenade en Pagnolie

    On peut voir cet oratoire sur la photo précédente, tout au bout de la route

    nous traversons le village, et nous faisons un rapide passage devant la villa  La Pascaline où il écrivit les premières pages de ses "Souvenirs d'enfance".

    Promenade en Pagnolie

    puis, continuant la route, nous allongeons d'un tout petit aller et retour pour pousser jusqu'à la Bastide Neuve, maison où la famille du petit Marcel allait passer ses vacances, cette maison, ne fait pas partie de la Treille ni même de Marseille mais du hameau des Bellons (Lili des Bellons) rattaché à Allauch.

    Promenade en Pagnolie

    --« Vous n'allez pas me dire que vous allez à La Treille ? »

    — « Nous traversons le village, dit mon père, mais nous allons encore plus loin. »

    — « Mais après La Treille il n'y a plus rien ! »

    — « Si, dit mon père, il y a Les Bellons. »

    Lili des Bellons y vint plusieurs fois attendre Marcel ; et c'est bien à La Treille que Joseph, son père, alla montrer ses bartavelles et se fit photographier par le curé.

    Retour sur nos pas pour prendre le chemins des Rapons qui va rapidement, après avoir traversé le hameau, nous emmener au dessus du vallon de Passetemps, juste en face des barres du st Esprit.

    Promenade en Pagnolie

    en bas le vallon de Passetemps

    Promenade en Pagnolie

    Le sentier descend dans le vallon de Passetemps, plus loin il prend un peu de hauteur  et file en balcon, surplombant le vallon et ses broussailles piquantes...

    Promenade en PagnoliePlus haut encore la baume de Passetemps se découvre, sœur jumelle de la Baume du Plantier (grotte de Manon), elles sont souvent confondues, mais celle ci est un peu plus difficile d'accès.

    Promenade en Pagnolie

    Le sentier contourne la baume par la gauche et remonte jusqu'au Jardinier par le vallon de Précatori

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    Le sentier devient plus raide, parfois il faut un peu mettre les mains puis c'est l'arrivée sur le petit plateau appelé  "le Jardinier", cet endroit fut cultivé à une époque, par ci par là, en cherchant on y trouve figuiers, cerisiers et lilas, lesquels au printemps lorsqu'ils sont en fleurs donnent l'explication de cette appellation.

    Promenade en Pagnolie

    en arrivant au Jardinier, de vieux murs en pierres sèches donnent le ton, ici l'homme y travaillait durement la terre.

    Promenade en Pagnolie

    un cerisier, redevenu sauvage et noyé dans les "gratte culs"

    Par un raccourci, nous changeons de cap et filons sur la piste qui passe sous le Taoumé pour rejoindre le fameux "pas du Loup", un violent vent d'Est nous prend en écharpe, nous ne nous attardons pas ici et remontons vers la grotte de Grosibou

    Promenade en Pagnolie

    qui se trouve sous la pointe sud  du Taoumé

    Promenade en Pagnolie

    C'est ici que le petit Marcel voulait se "faire ermite", mais comme la source de Font Berguette située au pied de la paroi ne donnait pas assez d'eau pour qu'il puisse faire sa toilette...il renonçât ! bonne excuse ...

    Promenade en Pagnolie

     Le Pouche des Escaoupres et plus loin sur la gauche, Grande tête Rouge

    Promenade en Pagnolie

    Gros coup de zoom sur Grande Tête Rouge et au loin Marseille et les iles du Frioul

    Nous grimpons jusqu'au sommet du Taoumé, juste pour immortaliser le moment car le vent est toujours aussi violent

    Promenade en PagnoliePromenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    Nous ferons la pause au col de Baume Sourne légèrement abrités du vent puis direction la grotte sombre, baume Sourne, la lumière de ce mois de septembre ne permet pas de bien l'éclairer (il y a seulement quelques jours d'hiver dans l'année où le soleil, très bas sur l'horizon, illumine la voûte de la grotte et là...le spectacle est magique !)

    Promenade en Pagnolie

    seul le soleil d'hiver arrive à éclairer la grotte...archives JLF.

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    aujourd'hui c'est lumière artificielle et ce n'est pas terrible.

    Promenade en Pagnolie

    l'étroite sortie

    Promenade en Pagnolie

    Poursuivant notre route nous passons devant le puits du murier avant de remonter au pied de la butte des Pinsots pour rejoindre le vallon des Piches

    Promenade en Pagnolie

    le puits du murier, en eau .

    Promenade en Pagnolie

    un peu moins de végétation, et quelques années auparavant, mais ce sont bien "Eux" devant le puits.

    La piste puis le sentier passe bien au dessous de la butte des Pinsots, le gros mamelon de Garlaban apparait sur l'horizon

    Promenade en Pagnolie

    descente dans le très beau et encore sauvage vallon des Piches

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    pour arriver au col Salis, la baume de Passetemps est maintenant bien en dessous de nous

    Promenade en Pagnolie

    la baume du Plantier est là, toute proche, allons dire un bonjour à Manon mais sans oublier Ugolin le mal aimé...et pourtant !

    Promenade en Pagnolie

     Après une petite pause à l'abri de la baume, nous continuons notre descente vers le col d'Aubignane,

    Promenade en Pagnolie

     Promenade en Pagnolie

    où nous pouvons voir, l'arche qui matérialisait l'entrée du village-décor construit par Marius Brouquier artisan maçon et grand ami de Pagnol.

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

    archives JLF

    Nous revenons à la Treille par le bas du vallon de Passetemps, étroit sentier enfermé entre les clôtures de propriétés, puis arrivés dans le village nous allons "faire le touriste" en allant photographier, la fontaine de Manon...

    Promenade en Pagnolie

    la place de l'église contre laquelle une plaque honore les morts du village tombés pour la France, dont un certain David Magnan plus connu sous le nom de Lili des Bellons...

    Promenade en Pagnolie

    et pour terminer cette balade en Pagnolie, nous poussons la porte du petit cimetière...

    Promenade en Pagnolie

    où repose M.Pagnol, entouré de ses amis.

    Promenade en Pagnolie

    Promenade en Pagnolie

     

     


    6 commentaires
  •     La via ferrata de Fort Queyras à Château Ville-Vieille 05, est un parcours qui débute au dessus du torrent le Guil,  le long de parois rocheuses de plus en plus verticales avec la traversée de trois passerelles, puis, offre un parcours plus "terrien"  qui permet au ferratiste de remonter le long du rocher jusqu'au Fort qui domine le village et de revenir ainsi très facilement au point de départ.

    La via ferrata du Fort Queyras

    Mais...c'est quoi une via ferrata ?


    D'origine italienne, dont la traduction littérale est "Chemin ferré", il s'agit d'un itinéraire sportif dans des parois rocheuses, sur lesquelles ont été fixées des équipements métalliques, permettant de faciliter la progression et d'assurer les pratiquants (appelés des ferratistes). En anglais, cette activité est appelée "Iron way".

    Parfois un simple câble fixé à des broches assure la sécurité du ferratiste, mais quand le parcours devient plus sportif cette ligne de vie est complétée par des barreaux scellés dans la roche, des rampes, des poutres, des échelles ou des ponts suspendus dont il existe plusieurs types.

    La V.F est une progression dans un environnement minéral et aérien (on dira "gazeux") ne demandant pas le "savoir faire" du grimpeur mais exigeant souvent une excellente condition physique et un strict respect des règles de sécurité, pour soi même comme pour les autres.
    Dans ce contexte, la V.F permet au randonneur :

    • De cheminer sur des parois verticales abruptes, voire en devers.
    • De découvrir des points de vue exceptionnels.
    • De se surpasser face au vide.

    Tout pratiquant ne peut s'engager dans la voie qu'avec un matériel indispensable :

    • un baudrier d'escalade
    • une longe de via ferrata, spécifique à l'activité car équipée d'un système d'absorption de chocs et de deux mousquetons de type K, qui permet d'amortir une chute éventuelle 
    • un casque, permettant de se protéger la tête des chutes de pierres et d'objets emportés par les ferratistes.

    Il est également préférable d'emporter comme dans toute activité de montagne :

    • une corde d'escalade et des mousquetons pour une éventuelle progression encordée
    • des chaussures appropriées, semi-rigides à talon, permettant une position confortable debout sur les barreaux
    • des gants (mitaines), à la fois pour protéger les mains et améliorer la préhension
    • une dégaine pour se vacher (s'accrocher) à un barreau ou à un point d'ancrage en cas de fatigue ;
    • un sac à dos avec des vivres et de l'eau .
    • Toute V.F a un sens de circulation qu'il faut absolument respecter, il est impossible de se croiser ni même de doubler, le ferratiste doit donc apprendre si nécessaire, le respect des règles et éventuellement ...la patience.

    Le départ de cette voie se fait au cœur du village, au bord du Guil juste après le pont et va offrir, c'est le principal atout de cette V.F, des points de vue exceptionnels sur les gorges du Guil.

    Seuls les kayakistes auront droit aux mêmes points de vue, mais eux n'auront pas le temps de les apprécier.

    La via ferrata du Fort Queyras

    la roche tout d'abord légèrement en pente va vite devenir une paroi verticale, l'équipement de bonne qualité donne confiance, et la progression le long de ce mur est très agréable.

    La via ferrata du Fort Queyras

     Progression toujours dans le même sens et un seul ferratiste par tronçon de ligne de vie

    La via ferrata du Fort Queyras

    Rapidement je me retrouve au dessus du torrent qui roule des eaux dont le bruit couvre tout, les gorges se resserrent

    La via ferrata du Fort Queyras

     et c'est la traversée de la première passerelle, 15m de long  pour changer de rive

    La via ferrata du Fort Queyras

    arrivée sur du rocher franc, et descente tout près de l'eau pour remonter tout aussi vite

    La via ferrata du Fort Queyras passage en léger dévers où il faudra aussi baisser la tête pour passer sous la roche et ensuite remontée à la verticale

    La via ferrata du Fort Queyras

     en bas, de belles marmites creusées par le courant

    La via ferrata du Fort Queyras

    puis c'est une autre passerelle aux planches gentiment "mal disposées" pour corser un peu les effets

    La via ferrata du Fort Queyras

     pour atterrir sur un rocher assez haut, il a fallu environ 35 à 45mn pour arriver ici, eh oui en VF on ne va pas vite et surtout, il faut prendre le temps d'apprécier !

    Une échappatoire est possible ici en partant sur la gauche en bout de passerelle, et pour la suite du parcours dont il serait dommage de se priver, c'est à droite et en descente

    La via ferrata du Fort Queyras

     La via ferrata du Fort Queyras

    quelques passages assez musclés et on arrive à la troisième passerelle dont les planches sont très espacées

    La via ferrata du Fort Queyras

     Maintenant le parcours va s'élever verticalement pour rejoindre un premier palier qui s'éloigne des gorges

    La via ferrata du Fort Queyras

     La via ferrata du Fort Queyras

    La via ferrata du Fort Queyras

    Après un passage facile on commence à apercevoir le Fort Queyras

    La via ferrata du Fort Queyras

    mais il faut encore bien grimper,

    La via ferrata du Fort Queyras

    et savourer le plaisir d'une via peu difficile mais tout de même technique par endroits, et offrant un spectaculaire parcours tout au fond des gorges.

    La via ferrata du Fort Queyras

    Confidence pour confidence, cette via je l'ai faite une fois le matin et une autre fois l'aprem...tellement j'ai été conquis.

    La via ferrata du Fort Queyras


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique