• Une grosse semaine de grippe, et aucune rando, alors je m'en vais réediter une superbe balade des beaux jours dans un ravin peu connu et assez difficile.

    ...juste pour embêter les virus de saison !

    Dans la série de nos remontées de torrents à sec dont le lit est constitué de marmites, cuves et cailloux en tous genres, le ravin des Encanaux tient une bonne place.

    Nous l'avions déjà descendu une fois, voir la rando ici clic, cette fois ci nous allons le remonter, exercice d'autant plus ludique.

    ravin-des-encanaus-06-2014 8344 [640x480]

    Le site des Encanaux sur la petite route qui relie Auriol à Plan d'Aups a été réaménagé et maintenant un beau parking permet de garer la voiture facilement, c'est un endroit prisé pour les promenades dominicales en famille, la baignade étant souvent possible malgré l'eau froide...je me souviens quand nous étions gamins...il y a déjà si longtemps?

    papa-maman-et-puis--640x480-.jpg

    c'était en quelle année?... 195?

       attention0

    Attention cette partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages délicats et glissants

    - pluie ou pire, orage

    - crainte du vertige

    - pas de chaussures de rando adaptées

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

     

    Un peu de piste facile et nous arrivons au pont des Encanaux où un circuit dit "sportif" permet de faire un peu d'activité physique en sautant barres de bois et autres amusements tout en courant.

     Nous filons sur les berges du ruisseau ici encore bien en eau

    ravin-des-encanaus-06-2014 0205 [640x480]

    et rapidement nous arrivons à la source qui coule quasiment toute l'année donnant fraicheur et verdure à ce site exceptionnel.

    Le lit du torrent lui, continue, il ne s'arrête pas là contrairement au sentier, mais sauf en cas d'orages, il est presque toujours à sec.

     A noter que ce torrent est très dangereux lorsque le risque d'orage est avéré, et c'est fréquent sur ce versant de la ste Baume, le lit à sec devient vite, très vite, un torrent tumultueux qui emporte tout.

    A partir d'ici nous serons en hors balisage et hors sentier, notre but sera de suivre au plus près le lit du torrent, par ci par là de belles cuves sont encore en eau,

    ravin-des-encanaus-06-2014 0209 [640x480]

    avec les chaleurs qui arrivent celle ci est verdâtre et habitée d'une vie semi aquatique grouillante.

    Les premières escalades de marmites commencent, on va bien s'amuser.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0211 [640x480]

    Viperine

    ravin-des-encanaus-06-2014 0214 [640x480]

    genêts odorants

    ravin-des-encanaus-06-2014 0218 [640x480]

    très sportive cette remontée, beaucoup de passages où il faut mettre les mains

    ravin-des-encanaus-06-2014 0225 [640x480]

    bien regarder où et comment poser les pieds pour ne pas glisser, c'est si facile de se casser la figure...

    ravin-des-encanaus-06-2014 0236 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8286 [640x480]

    nettement plus sauvage que le Destel, ce parcours étant moins équipé, il demande plus d'improvisation

    ravin-des-encanaus-06-2014 0244 [640x480]

    et quand c'est équipé, c'est "service minimum" mais ça, ce n'est pas pour nous déplaire...

    marmite2 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8298 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0253 [640x480]

    de gros chaos rocheux sont à contourner, au mieux

    ravin-des-encanaus-06-2014 0257 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0259 [640x480]

    à la hauteur du gouffre des Encanaux, le lit du torrent devient très large, la falaise est creusée par le courant  en un abri sous roche très long.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0262 [640x480]

    Une marmite que nous allons essayer de passer avec les équipements en place, hélas sans succès... trop risqué, surtout pour prendre pied à l'arrivée

    marmite3 [640x480]

    ce n'est pas faute d'avoir essayé, de toutes les manières possibles

    ravin-des-encanaus-06-2014 0267 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8306 [640x480]

    pas grave...nous contournons l'obstacle en remontant sur le coté dans la végétation, puis une fois au dessus, nous revenons dans le lit du torrent, pour de nouveau passer un gros chaos de rochers,

    ravin-des-encanaus-06-2014 0273 [640x480]

    envie de prendre le bain avec crapauds et grenouilles ? c'est ici !

    ravin-des-encanaus-06-2014 8328 [640x480]

    passage vertical, bien trouver ses prises avant de s'engager et c'est gagné !

    ravin-des-encanaus-06-2014 0280 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0283 [640x480]

    Nous sommes au royaume des tétards, grenouilles et crapauds, sans oublier les moucherons !

    ravin-des-encanaus-06-2014 0289 [640x480]

    maintenant le passage de marmite le plus délicat de ce parcours, une grande paroi complètement lisse équipée d'une longue corde latérale permet de passer en se laissant "tomber" en arrière, les pieds collés à la roche (la corde n'est pas visible sur cette photo, pourquoi?)

    ravin-des-encanaus-06-2014 0293 [640x480]

     mise en tension de la corde (assez élastique) puis tout va bien

    ravin-des-encanaus-06-2014 8344 [640x480]

    ce passage reste la plus grosse difficulté de ce parcours,

    ravin-des-encanaus-06-2014 0297 [640x480]

    plus loin, nouvel obstacle, impossible de passer, contournement obligatoire

    ravin-des-encanaus-06-2014 0302 [640x480]

    pour y revenir bien vite

    ravin-des-encanaus-06-2014 0311 [640x480]

    nous croisons le sentier qui arrive de la Coutronne (celui par lequel nous étions arrivés la fois précédente) ce qui signifie que le prochain passage est lui aussi à contourner, très haut, très vertical, aucune possibilité.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0312 [640x480]

    Contournement par une sente très raide qui va nous emmener sur le plateau supérieur

    ravin-des-encanaus-06-2014 0316 [640x480]

    nous sommes presque au bout de ce parcours, l'Adret de Plan d'Aups est tout proche

    ravin-des-encanaus-06-2014 0319 [640x480]

    mais nous revenons dans le lit du torrent, les dernières marmites sont là, faciles, juste pour le plaisir de dire que nous sommes allés jusqu'au bout.

    ravin-des-encanaus-06-2014 8367 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0321 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0324 [640x480]

    Pause pique nique sur l'Adret, vue panoramique sur la tour Cauvin, le plan des Masques et le pic de Bertagne

    Panorama 1 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0331 [640x480]

    Orchis pyramidal

    Nous allons redescendre par le vallon de la Coutronne

    ravin-des-encanaus-06-2014 0330 [640x480]

     puis prendre le vallon de l'Infernet

    ravin-des-encanaus-06-2014 0338 [640x480]

    et remonter en balcon pour visiter les grottes de l'Infernet

    se hisser à la grotte des Morts

    ravin-des-encanaus-06-2014 8409 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0340 [640x480]

    puis la grotte de l'Infernet

    ravin-des-encanaus-06-2014 0345 [640x480]

    je rassure ceux qui connaissent cette grotte, OUI, le canapé en cuir de trois places est bien toujours au fin fond de la grotte, il n'y a pas de photos car sans lampe je ne suis pas descendu, mais je l'ai aperçu.

    ravin-des-encanaus-06-2014 0354 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 8418 [640x480]

    puis l'abri du figuier

    ravin-des-encanaus-06-2014 0359 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0362 [640x480]

    et retour par la crête vers la glacière des Encanaux et le parking

    ravin-des-encanaus-06-2014 8427 [640x480]

    ravin-des-encanaus-06-2014 0364 [640x480]

     

    123gifs001

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.
     Pour les secours composer le 112


    11 commentaires
  •  

        C'est une rando encore une fois sur les traces de Pagnol mais...plus précisément sur les traces des lieux de tournage du film de Claude Berri en 1986,   Manon des sources.

    Situés non pas dans les collines de Garlaban mais sur le plateau de Signes dans le Var, ces lieux commencent à être connus des randonneurs.

     

    La nuit dernière la pluie est tombée en abondance, et ce matin le Mistral s'époumone à vouloir tout sécher, il a bien du boulot.

    Conclusion, un sol détrempé, boueux par endroit, et en plus on se gèle !

    Cette rando, nous l'avions déjà faite, aujourd'hui nous allons partir d'un autre point qui aura pour nous, a l'avantage de nous épargner des kilomètres en voiture et le parking sera nettement plus aisé. 

    La très belle grotte du Vieux Mounoï est le point fort de cette rando sur les traces de Manon des sources, c'est là où Manon, dans le film de Berri obture la source qui alimente le bassin des Perdrix et par là même, prive d'eau le village des Bastides.

    Ornée d'un lierre gigantesque cette grotte abrite aussi nombre boyaux et autres salles seulement accessibles aux spéléos, certains accès ayant été obturés par sécurité et préservation du site.

    *****************************

          Nous démarrons dans une épingle à cheveux de la toute petite route qui relie le parc de loisirs Ok Corral à Riboux.

    Tout de suite sur cette piste complètement dégagée, le mistral nous prend en charge et nous pousse allègrement, il en sera autrement au retour, vent de face.

    Direction le vallon des Martyrs où se trouve le charnier de Signes tristement célèbre.

    Première étape, remonter le vallon puis aller jeter un coup d’œil au fameux bassin des Perdrix bien caché dans un bouquet d'arbres.

    Le doute s'installe, la suite du parcours nous fait passer par le lit d'un ruisseau "normalement" à sec, mais plus en aval celui ci est bien en eau boueuse...

    Var, la grotte de Manon

     Le chemin qui remonte vers la bastide des Romarins ( en réalité nommée  bastide du Renard)  il nous sera impossible de l'emprunter, beaucoup trop d'eau, dommage, nous ne pourrons pas y rencontrer Manon en train de prendre son bain, espionnée par un Ugolin fou d'amour.

    sarcasticNote au lecteur : Il est préférable de connaitre un peu l'histoire pour suivre le récit...yes)

    Var, la grotte de Manon

    normalement ceci est un sentier ! la nature parfois reprend ses droits

    Var, la grotte de Manon

    Le bassin des Perdrix en l'état actuel, il a été construit tout spécialement pour le film

    bassin

     les hommes du village désespérés de ne plus avoir d'eau, curent le bassin, faute de mieux.

    Var, la grotte de Manon

     Devant l'impossibilité de réaliser notre boucle comme prévu, il faut sortir le plan B !

    coolAvantage de toujours avoir sur soi une carte des lieux, même sur une rando parfaitement connue, je ne le dirai jamais assez.

    Carte papier ou carte numérique sur GPS, peu importe...

    Ne voulant pas se contenter d'un simple aller et retour à la grotte située à l'opposé, nous cherchons un autre parcours en boucle

    La carte montre que l'on va pouvoir couper par ailleurs et rejoindre  la grotte du vieux Mounoï, la rando sera écourtée et nous ne passerons pas par la Bastide, mais c'est sans regret.

    A noter que dans ce coin c'est difficile d'improviser, on se retrouve très vite en zone interdite, la carrière d'agrégats de Croquefigue a été très largement agrandie il y a quelques mois et aucune carte n'est à jour.

    Tout ce qui concerne les sentiers passant par les gorges de Poussan et Croquefigue, c'est à oublier...

    Var, la grotte de Manon

     Nous filons sur une piste qui se transforme en sentier puis nous ramène sur la grande piste inondée du vallon de Mounoï

    Var, la grotte de Manon

     Dans la clairière du vieux Mounoï le puits profond a été "sécurisé" tant bien que mal

    Var, la grotte de Manon

     La ruine est là toujours aussi belle et chargée d'histoire

    Var, la grotte de Manon

    Var, la grotte de Manon

     Un sentier remonte sur le plateau supérieur et rapidement nous arrivons à la grotte, dissimulée à la vue, elle est maintenant bien indiquée par un cairn

    Var, la grotte de Manon

     le magnifique lierre, véritable pilier de soutènement de la voute

    Var, la grotte de Manon

     les troncs du lierre s'enserrent mutuellement, comme un couple enlacé

    Var, la grotte de Manon

     la grotte est vaste, de nombreux boyaux sont explorés par des spéléos, aujourd'hui l'eau suinte de partout, le sol est boueux et glissant

    Var, la grotte de Manon

    grotte 1

     Manon obturant la source pour punir le village

    grotte2

    Var, la grotte de Manon

     grotte-du-Mounoi-03-2014 0469 [640x480]

     les "méduses" du plafond

    Var, la grotte de Manon

     Un trou s'ouvre à la verticale  il donne dans un buisson d'épineux et est très dangereux en surface

    Var, la grotte de Manon

    Var, la grotte de Manon

    Panorama 2 [640x480]

     le lierre entoure toute la cavité, l'endroit est magnifique

    sarcasticPar pitié les randonneurs qui venez pique niquer ici, pensez à préserver ces lieux, nous y sommes venus il y a un an, entre temps l'endroit a été bien dégradé.

    Pour rappel, les peaux d'oranges, mandarines et bananes ne sont que très lentement dégradables et en attendant ...forment un beau tas d'ordures !

    Var, la grotte de Manon

    Nous quittons la grotte pour terminer notre parcours, non sans passer par le charnier de Signes dans le vallon des Martyrs

    Var, la grotte de Manon

     Le site du charnier à part quelques traces de moto cross ( eh oui, même ici ! ) est assez bien préservé

    Var, la grotte de Manon

    Le 18 juillet 1944, un jeune garçon, Joseph Call, dont les parents travaillent dans la forêt, aperçoit un car déposer 29 prisonniers encadrés par les Allemands. Un bûcheron de Cuges, Maurice Percivalle, passant aussi par là, entend au loin La Marseillaise. Il voit les hommes creuser leurs propres tombes. Le 12 août, neuf autres résistants furent fusillés sur le même site.

    Raymond Aubrac, alors commissaire de la République de la région, premier signataire de la pétition pour la réhabilitation de la Nécropole de Signes, a fait exhumer les corps.  Certains portaient des marques de strangulation, signes de tortures antérieures  ; des corps ont été recouverts de chaux vive. D’autres ont été enterrés vivants . Les familles ont dû reconnaître les corps mutilés au Pharo où ils furent transportés avant d’être inhumés à Saint-Pierre au cours d’un hommage républicain , cinq d’entre eux n’ont jamais été identifiés.

    Var, la grotte de Manon

     Nous finissons bien plus tôt que prévu, notre balade, retour à la voiture complètement ivres de vent.

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient la cause.

    Pour les secours composer le 112

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique