•      Les gorges du Caramy au départ de l'ancienne carrière de bauxite de Mazaugues, voilà qui est une de nos randos classiques, mais qui risque aujourd'hui, d'être une rando ratée, mais bon, nous tentons le coup.

    ...Ratée parce qu'avec les fortes pluies de ces derniers jours, le mince cours d'eau habituel peut très bien être transformé en un beau torrent, nous verrons sur place, tant pis pour nous s'il faut faire demi tour une fois engagés dans la partie la plus sauvage des gorges.

    Les gorges du Caramy

     

     

    attention0

     

    Attention cette partie de la rando peut présenter des risques

    - en cas de forte pluie présente ou d'un passé récent

    - une partie du cheminement décrit dans ces lignes est non balisé et pour une part, vertigineux

     

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

     

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, et non une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles sans l'expérience nécessaire.

    Les gorges du Caramy

     En direction de Mazaugues, nous nous engageons sur la piste qui jouxte l'ancienne carrière de bauxite, au pont qui enjambe le Caramy, nous garons le véhicule, départ de la rando, ici.

    Notre programme, longer les hautes roches escarpées du saut du Cabri pour avoir une vue plongeante sur le début des gorges. descendre les gorges jusqu'au pont de Cassède et revenir au point de départ en remontant sur le plateau par un sentier "oublié" puis suivre le GR 99 et enfin la piste de l'ancienne carrière.

    Les gorges du Caramy

     Il n'y a pas trop d'eau dans le Caramy, mais cela ne veut pas dire que nous pourrons traverser facilement à gué. Concertation, nous décidons de tenter le coup, quitte à revenir sur nos pas et tout remonter.

    Bien entendu, pas question de passer par le barrage, pour cela il faut que le ruisseau soit complètement à sec, ce qui est loin d'être le cas. Les rochers du saut du Cabri seront une bonne alternative à un départ de rando par le morne GR sans intérêt.

    Les gorges du Caramy

     en longeant le torrent rive droite (pour mémoire... rive droite ou gauche sont définies en prenant comme repère le sens du courant) et en se tenant au plus près du Caramy, on va avoir de superbes points de vues sur les gorges .

    Les gorges du Caramy

     des roches espacées par des failles profondes forment un ensemble  rocheux étonnant, le cheminement se fait à "saute mouton" ou plutôt "saute cabri" , pas de sentier réellement balisé, mais le choix n'est pas grand.

    Les gorges du Caramy

    Les gorges du Caramy

     rester sur le bord de la falaise, sauter d'un rocher à l'autre et quand ce n'est plus possible, se diriger vers la droite, entrer un peu dans la forêt  et en oblique, rejoindre la piste

    Les gorges du Caramy

    Là sur cette piste balisage du GR 99, dans un virage un sentier permet de descendre tout en bas au fond des gorges juste après le barrage.

    Les gorges du Caramy

     depuis la sente raide à descendre, beau point de vue sur le barrage du Cabri et le cahot de gros rochers éboulés au fond du ruisseau.

    Les gorges du Caramy

     Le Caramy est bien en eau. Il subsiste encore ici et là les vestiges de la carrière, rails tordus, wagonnets au fond de l'eau, ce site aujourd'hui redevenu sauvage devait être un haut lieu industriel, la Nature n'a pas encore tout digéré.

    Les gorges du Caramy

     La plage de pierre plate n'est pas inondée, nous remontons un peu vers le barrage, mais celui ci n'est pas accessible

    Les gorges du Caramy

     l'eau coule bien et sur les cotés, une belle mousse ultra glissante nous attend.

    Les gorges du Caramy

     demi tour et descente vers le point où, avec un peu de chance nous pourrons traverser à gué. En effet, nous sommes rive droite et le seul cheminement possible se situe rive gauche, et encore... ce n'est pas sûr aujourd'hui.

    Passé les belles marmites qui forment de jolies piscine quand il fait chaud, nous progressons entre les arbres

    Les gorges du Caramy

     Ici, si on ne glisse pas, ça doit passer...

    Les gorges du Caramy

     Le torrent, durant les gros orages récents a tout arraché sur son passage, de nombreux arbres sont couchés en travers du lit. Troncs et branchages demandent à chercher son chemin, il est oublié le semblant de sentier qui est "normalement" utilisable.

    On va se contorsionner pour passer sous les arbres couchés, éviter de plonger les pieds dans les retenues d'eau couvertes de feuilles, piège !Les gorges du Caramy

    Les gorges du Caramy

     l'humidité et la mousse sont partout, un bel écrin de Nature sauvage

    Les gorges du Caramy

     Il ne manque que les yeux des alligators qui sortent juste de l'eau

    Les gorges du Caramy

     A la végétation près, l'ambiance est celle qu'on trouve dans les "criques" de Guyane.

    rayons de soleil qui s'insinuent dans les trouées de végétation, insectes qui nagent à la surface de l'eau, tout y est...sauf les alligators et les serpents...

    Les gorges du Caramy

     ça n'empêche pas de bien regarder où il faut mettre les pieds

    Les gorges du Caramy

     Un spectacle exceptionnel, parcours difficile et très lent, mais magnifique

    Les gorges du Caramy

     Une source jaillit de la roche et vient s'ajouter au Caramy

    Les gorges du Caramy

     Oupsss, là c'est chaud !

    Les gorges du Caramy

     petites cascades et reflets du soleil

    Les gorges du Caramy

     mais tout a un prix, cheminement sportif et tout en équilibre

    Les gorges du Caramy

    Les gorges du Caramy

    Les gorges du Caramy

     parfois très très au bord de l'eau

    Les gorges du Caramy

     finalement nous arrivons dans la partie aménagée des  gorges, large sentier qui d'ailleurs s'éloigne du ruisseau pour passer devant les ruines de la ferme Rimbert

    Les gorges du Caramy

     puis, plus loin, c'est l'arrivée au vieux pont Romain de Cassède

    Les gorges du Caramy

     Traversée du pont puis pique nique au bord de l'eau

    "et...au milieu coule une rivière"

    quelques truites nagent paisiblement dans l'eau claire

    Les gorges du Caramy

     Délaissant la large piste caillouteuse qui remonte vers le plateau de Cassède, nous prenons un sentier à peine tracé qui va rejoindre le GR 99.

    Les gorges du Caramy

     passer devant une ruine

    Les gorges du Caramy

     enfin apercevoir le monastère st Probace, de l'autre coté des gorges sur la colline.

    Les gorges du Caramy

     Une rando "nature" de presque 14 kms dans un décor exceptionnel mais dont la progression est rendue  difficile par autant d'eau dans le Caramy...mais c'est un peu ce qu'on voulait !

    Les gorges du Caramy


    16 commentaires
  •  Décidément, pour ce début d'automne, nous revenons inlassablement dans les collines de Pagnol !

    Au programme, les grottes voisines, du Berger et ses dessins de cabres et de l'Etoile, grotte étrange qui peut, suite à un gros orage déverser toute l'eau des collines dans le vallon des Escaoupres en un flot tumultueux.

    grotte du berger

    Le départ de cette balade se fera depuis le parking qui jouxte le poney club d'Allauch, nous suivrons le sentier balisé jaune qui grimpe rapidement sur les hauteurs du village vers la  ruine de la chapelle ste Croix.

    grotte du berger

     ça tire dans tous les coins, les valeureux chasseurs Allaudiens ont décidé de réduire à néant la faune exubérante, et probablement jugée trop prolifique, des abords du village, pas mal de tuiles en feront certainement les frais. Dommages collatéraux...

    grotte du berger

     A la chapelle ruinée, nous redescendons vers  le Duché et là, remontée vers le col de puits rouge, au pied du Peynaou.

    La gentille chienne du Poney club rencontrée en chemin, a décidé de nous accompagner pour cette rando, ce n'est pas la première fois, elle a l'habitude de suivre, ou plutôt précéder, les marcheurs.

    grotte du berger

     Au pied du sentier ultra raide qui monte au sommet de Grande Tête Rouge, elle semble dire "pfff, vous allez grimper là, mais vous êtes de grands malades ! "

    grotte du berger

     très vite le Peynaou semble devenir tout petit

    grotte du berger

    grotte du berger

     quelques passages où il faut mettre les mains

    grotte du berger

     en bas, les grottes des pestiférés

    grotte du berger

     la chienne, en mode 4 pattes motrices, grimpe allègrement, pour nous c'est un peu différent

    grotte du berger

     Même pas essoufflée mais en attente de câlins, elle vient prendre la pose pour la photo

    grotte du berger

     du sommet de Tête Rouge, altitude 512m, large vue sur la rade de Marseille dans une légère brume bleutée

    grotte du berger

     Direction le pas Dei Menoun et la grotte du Berger

    grotte du berger

     le Taoumé et le superbe vallon des Escaoupres, tout au fond, à droite le mamelon de Garlaban

    grotte du berger

     Pause au pas Dei Menoun, la chienne (on ne connait pas son nom) vient encore chercher des caresses

    grotte du berger

     Nous laissons sur la gauche le pas des Bartavelles et ses abris sous roches

    grotte du berger

     pour nous diriger vers la grotte du Berger, son abri troglodyte  et ses dessins de cabres

    grotte du berger

    grotte du berger

    grotte du berger

    grotte du berger

     dessins fragiles, à préserver

    grotte du berger

    Pause pique nique ici, sous le petit olivier. en bas le ruisseau des Escaoupres semble bien sec, pourtant il y a peu  de grosses pluies s'abattaient sur les sept collines.

    juste en dessous de la grotte du Berger, sa complice la mystérieuse grotte de l'Etoile .

    yesMarcel Pagnol avait remarqué que les lendemains de grosses pluies, on entend l'eau souterraine couler à fleur de roche, nous ici, en février dernier nous avons vu, un flot  tumultueux sortir des entrailles de la terre et se déverser en une grande cascade dans le vallon.

    grotte du berger

     grotte de l'étoile [640x480]

    l'eau des collines c'est ici, clic

    descente vers le fond du vallon au niveau de la source du Chien et son petit barrage

    grotte du berger

     l'eau coule fraîche et limpide, inlassablement depuis des milliers d'années , même par sècheresse, un  filet d'eau creuse la roche

    grotte du berger

     La chienne, en fille de ces collines  vient se baigner et boire

    grotte du berger

     Nous laissons les grottes derrière nous pour remonter un tout petit peu le vallon et nous diriger dans une brèche étroite et raide

    grotte du berger

     qui va nous emmener au Pas du Loup, au pied du Taoumé

    grotte du berger

     sentier raide et assez peu fréquenté

    grotte du berger

    grotte du berger

     Au pas du Loup nous revenons par la piste vers Tête Ronde et le jas de Batisto

    grotte du berger

     Jas ruiné dont seul le figuier  a résisté au temps, puis contournant Tête Ronde, nous prenons un étroit et escarpé sentier qui traverse le vallon des Escaoupres en son point le  plus étroit, c'est le Pas du Boeuf

    grotte du berger

    grotte du berger

     bien mal en point ce panneau indicateur !

    grotte du berger

    nous rejoignons la piste qui contourne Grande Tête Rouge, passage au  pied du Peynaou, traversée du Duché et retour au Poney Club par la petite route. 

    grotte du berger

     Arrivés au parking, la chienne va continuer pour rentrer chez elle , par deux fois elle va se retourner comme pour nous dire au revoir... et merci pour la balade.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique